Bienvenue sur notre dossier entièrement dédié au Villains Month de DC Comics. Qu’est-ce que le “Villains Month” ? Pourquoi créer un tel événement ? Pourquoi venir perturber ainsi les petites habitudes des lecteurs ? Ce Villains Month a-t-il réellement servi à quelque chose ? A-t’il au final boosté les ventes de DC Comics ? Mais… c’était bien au moins ? Oui ça fait beaucoup de questions et nous tâchons d’y répondre dans ce nouveau dossier rédigé aux côtés d’ArnoKikoo que je remercie pour son aide.


1. Qu’est-ce que le “Villains Month” ?

2. Succès Commercial ?

3. Le Villains Month, ça racontait quoi ?

4. La Sélection Top/Flop de la rédaction

5. (Re)Découvrez nos avis

6. Publication du Villain Month en France


1. Qu’est-ce que le “Villains Month” ?

 

Introduction

Depuis le lancement des New 52, DC Comics fait de son mois de Septembre un événement spécial, désireux de nous proposer quelque chose sortant un peu de l’ordinaire et de la routine quotidienne des sorties des autres mois. Qu’on aime ou non, il faut avouer que l’idée de DC Comics est plutôt intéressante.

Pour son premier mois de Septembre après le lancement des New 52, les lecteurs ont donc découvert un ensemble de single  avec essentiellement des numéros #0 nous proposant de retourner dans le passé de plusieurs personnages et nous révélant certaines nouvelles origines instaurées dans ces New 52. En Juin 2013, DC Comics a surpris tout le monde en déclarant que son mois de Septembre 2013 serait entièrement et exclusivement dédié aux Super-Vilains mais pas que, puisque DC annonça au même moment son premier crossover d’envergure dans les New 52 : Forever Evil. Si vous êtes nouveaux lecteurs et que vous ne savez toujours pas à quoi correspond le terme New 52, je vous invite à vous rendre sur le dossier explicatif ainsi que le dossier listing qui répertorie toutes les séries.

Trinity War, qui était jusqu’alors présenté comme event majeur, servait au final d’introduction ou de lancement à quelque chose de plus gros. La conclusion de cet event menant directement à Forever Evil et donc à ce mois spécial “Super-Vilains”. Les héros ayant disparu de la surface de la Terre, les vilains sont alors libres comme l’air et font quasiment ce qu’ils veulent. DC Comics a profité de ce mois spécial pour nous dévoiler certaines facettes cachées de super-vilains ainsi que leurs origines, un peu comme pour les numéros #0 de l’année précédente. Là où certains lecteurs ont commencé à s’énerver, c’est en voyant qu’une grande majorité de ces 52 titres était en grosse partie dédiée à la galerie des vilains de la Bat-Family. Ne nous voilons pas la face, DC voulait vendre un max en proposant ce genre de titres. Dan Didio et Jim Lee avaient également annoncé au même moment que ces chers numéros seraient dotés de couvertures 3D et proposés 1$ plus cher.

Des couvertures 3D… mais pas que !

On commencera avec ce qui a le plus énervé certains fans : les couvertures 3D. Suite à cette annonce, le public s’est divisé en deux, pour certains c’était la fin du monde, et pour les autres un plaisir de pouvoir collectionner ce genre de couvertures gadget très années 90′. DC Comics annonça que ces fameuses couvertures 3D seraient vendues à 1 dollar en plus, mais les lecteurs pouvaient retrouver pendant tout le mois de Septembre les séries du Villains Month sans couverture 3D et donc sans le dollar en plus. En effet, DC avait commandé auprès des imprimeurs trop peu de couvertures 3D, et ne s’attendait pas à autant de précommandes. Ajoutez à cela que le processus de réalisation de ces “motion cover” était plus long que d’habitude. Pour palier à la demande plus importante des lecteurs, DC livra donc ses numéros avec des couvertures 2D pour assurer une disponibilité des séries chaque semaine (les numéros format digital étaient également livrés sans la cover en 3D et donc sans le dollar en plus). Certains de ces numéros, comme le très (très) mauvais dédié à la “Fille” du Joker ont carrément explosé les pré-commandes.

DC Comics a donc proposé pendant tout le mois de Septembre des couvertures 3D, mais pas que. Beaucoup de fans semblent avoir occulté le fait que les numéros étaient également proposés sans la couverture 3D et donc sans devoir débourser un dollar de plus. Le lecteur lambda qui trouvait que l’objet faisait trop gadget/vieux pouvait très bien continuer à acheter ses numéros normalement. Ces couvertures 3D étaient donc en quelque sorte des variantes avec un tirage à seulement 40% et que le dollar supplémentaire n’est clairement rien comparé à de vraies couvertures variantes 1/20 ou 1/25 qui peuvent monter jusqu’à 25 dollars.

Intéressons-nous maintenant à la conception de ces couvertures. Plus coûteuses, processus de création plus long, plus chers, DC Comics a transformé ici ses comics en véritables objets de collection allant plus loin que la simple couverture variante. L’engouement est tel (surtout aux États-Unis) que DC a dû, comme expliqué plus haut, repenser au nombre de couvertures produites. Les dessinateurs comme Jason Fabok, responsable de la création des couvertures 3D, ont du fournir un travail important pour réaliser ces covers,  étant obligés de dessiner sur plusieurs planches différents éléments comme des postures différentes du personnage, le fond fixe ainsi que la typographie qui vient s’ajouter par dessus. Voici ci-dessous pour aller un peu plus loin et imager ce que je vous explique le processus de création d’une couverture 3D avec le numéro dédié au Joker :

Comme pour chaque événement (numéros #1 puis numéros #0), DC Comics a ensuite sorti au mois de Décembre un fameux omnibus rassemblant l’ensemble des numéros du Villains Month. L’ouvrage pèse en tout pas moins de 1184 pages et est doté en plus d’un habillage (couverture avant/tranche/arrière) tout en 3D où nous pouvons retrouver une composition avec certains Super-Vilains du DC Universe. Bien évidemment, comme chaque année, et comme pour la majorité des omnibus contenant autant de pages, le prix d’un tel ouvrage peut s’envoler mais il est possible grâce à des opérations de soldes de le trouver pour beaucoup moins cher.

Événement répercuté en France

Lors de la Paris Comics Expo 2013, l’éditeur français Urban Comics a confirmé lors d’une de ses conférences qu’il n’y aurait pas à proprement parlé de mois spécial super-vilains, mais plutôt une année entière dédiée. En effet, certainement pour surfer sur la vague Forever Evil, Urban proposera de nombreux récit post/pré New 52 dans sa collection DC Nemesis. Les super-vilains seront donc à l’honneur pendant toute l’année 2014 via cette collection qui s’agrandira dès le début de l’année. Côté couvertures 3D, ne vous attendez pas à en retrouver sur les kiosques au cas où des numéros du Villains Month soient inclus dans Batman Saga, Justice League Saga, Green Lantern Saga ou Superman Saga, l’éditeur a été très clair là dessus : trop cher, on passe.

De nombreux numéros du Villains Month seront édités en France à travers les sorties kiosques et quelques sorties librairies. Vous retrouverez l’ensemble de ces numéros sur la sixième partie du dossier, consacré à la publication française du Villains Month. Quid de Forever Evil ? Urban a annoncé le 4 Avril son planning de publication pour ce crossover. Nous vous invitons donc à découvrir le planning.

67 Commentaires

  1. Bravo, encore du boulot magnifique, et finalement ce n’était pas la catastrophe annoncé ce mois? Mais bon DC a quand même intérêt à relever son niveau (éditorial, scénaristique etc…)

      • Ouais ils ont l’air de mettre le paquet pour 2014!! En plus ils peuvent justifier de l’omniprésence de Batman vu que papy fête ses 75 ans^^ Blague à part depuis le début de l’année les récits sont de plus en plus intéressants, comme en témoigne le dernier de numéro de zero year qui est est sublime et ô combien intéressant!! Allez on vire Lobdell et on est bon ;-)

  2. arf le villain month aura surtout saigné mon compte en banque, et même faire vomir mes yeux tant j’ai lu des récits infâmes^^ well done arnokikoo et the edge, votre dossier “poutre”.

  3. Bravo les gars, c’est beau ! (oui, un peu d’auto-congratulations ne fait jamais de mal)
    Sinon, les reviews, fallait les ressortir ! Ne serait-ce que pour la pertinente review de Nathko sur H’El ! :D

    Sinon, j’avais absolument rien foutu ce mois là moi haha.

  4. Excellent article.
    Cet événement est très bien analysé et ça donne envie de se faire sa propre opinion en lisant les numéros présentés.

    Félicitations aux auteurs !

  5. Très très bon dossier qui donne envie de retourner harceler son libraire pour voir si il ne reste pas un ou deux numéros du Villain Month en stock !
    Personnellement je n’avais lu que Mongul, Sinestro et Killer Croc, tous les 3 n’étaient pas assez bon pour qu’on en parle clairement dans le dossier (même si Kilelr Croc est un retcom intéressant). Enfin Sinestro a été pas mal massacré quand même !
    Bref, vous m’avez donné envie d’aller voir d’autres Villain Month si possible, tous même, au pire, j’attendrais (comme Relic) la parution française pour éviter tout spoiler.

    (Seul défaut du dossier, à moins que je sois passé à travers, les chiffres de ventes sont passionnants, mais ça aurait peut être été plus instructif avec la moyenne des ventes de DC de janvier à août 2013 par exemple, voir à quel point on peut parler de “bond”).

  6. Super article c’est du très bon boulot tous ça !! ça apprends beaucoup de choses !! merçi aux auteurs en tout cas !!

  7. J’ai lu pour respecter le travail fourni (c’était bien d’ailleurs) mais vu que je suis pas trop news 52 pour l’instant ça ne m’a pas apporté grand chose.
    En fait la “vraie” raison de mon post c’est une question. J’ai lu ça dans la première partie: “Les héros ayants disparu” et je me demandais si c’était pas plutôt “ayant disparus” (mais je suis absolument pas certain de ce que j’avance, c’est juste pour signaler “au cas où” )

    • C’est même mieux que ça, c’est “ayant disparu” ;)
      Comme quoi, même après plusieurs mois, on trouve encore parfois quelques coquilles (je vais avoir des coups de fouet à cause de ça maintenant). Merci :)

      • Ah oui effectivement, verbe avoir pas d’accords, etc …
        Et donc si tu as droit aux coups de fouet à cause de ça, j’en cherche d’autres !! ;)
        Et chose promise chose due, voici un passage où je “pense” avoir relevé une faute d’accord (au bout de 5 minutes de lecture, je te l’accorde ^^): “une grande majorité de ces 52 titres étaient en grosse partie dédiés”. C’est pas la “grande majorité” le sujet de “était”, ce qui ferait de même “dédiée” ?? Après je suis pas certain mais il me semble ;)

  8. Merci pour cette dernière page récapitulative pour la VF.

    Mine de rien, même si on n’aura pas la totalité des numéros sortis on est quand même pas trop mal lotis je trouve.

    Surtout qu’on peut très bien penser que certains numéros vont être utilisés pour donner une plus-value à l’édition librairie (ex : mettre Superman #23.3 H’El #1 dans le tome de Supergirl consacré à H’El on Earth).

    Là où je suis assez curieux, c’est à propos d’Earth 2… déjà que la série est à la traîne, Urban prendra t il le temps de publier ses 2 numéros bonus ?

  9. Je pense qu’on aura les numéros de batou manquant dans le prochain Batman saga. J’espère aussi qu’on aura le numéro sur blackmanta.

  10. Justice league of America # 7.2 Killer Frost # 1 sera publié dans le Forever Evil # 3 en kiosque le 29 Aout

  11. […] L’éditeur français Urban Comics dévoile aujourd’hui la preview de Wonder Woman Tome 4 – La Voie du Guerrier qui sortira le vendredi 17 octobre. De la collection DC Renaissance, ce quatrième tome rassemble les numéros #19 à 23 de la série New 52 ainsi que le one-shot Wonder Woman 23.2 : First Born publié lors du Villains Month. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.