Ce week-end se déroulait la Comic Con Paris, mais pour tous ceux qui n’ont pas pu y aller, nous vous faisons un récapitulatif des annonces d’Urban Comics pour l’année 2020.

Les sorties Urban dans la continuité

On commence avec l’univers principal de DC avec la confirmation que Urban publiera le récit Leviathan de Bendis concernant les titres Superman, Action Comics et quelques autres one-shots et une mini-série (même si tout le contenu n’a pas été officialisé). De même, le Year of the Villain arrivera en 2020 avec d’un côté New Justice : Doom War qui reprendra à priori les numéros de Justice League et de l’autre Batman : Les Infectés, soit les numéros de la série Batman – Superman et possiblement tous les one-shots liés, pour continuer l’arc narratif du Batman Qui Rit. Ces deux tomes mèneront comme en VO à la publication de la mini-série Year of the Villain : Hell Arisen par James Tynion IV et Steve Epting plus tard l’année prochaine.

Urban Comics plongera également dans l’imprint de Wonder Comics. L’éditeur compte publier les séries Young Justice de Bendis et divers artistes et Wonder Twins de Mark Russell et Stephen Byrne, en prévision de leur crossover. Naomi de Bendis, David Walker et Jamal Campbell sera aussi de la partie, mais Urban attend les premiers retours de Wonder Twins pour s’attaquer au dernier titre de l’imprint, Dial H for Hero.

Du contenu mature

Après Batman : Damned, qui à défaut d’être bien a fait du chiffre, le DC Black Label continuera évidemment d’être exploité avec la parution en 2020 de plusieurs récits matures. Nous aurons droit à Batman : Last Knight on Earth, l’ultime retour de Scott Snyder et Greg Capullo sur le Chevalier Noir dans un monde dévasté. Nous retrouverons aussi Harleen par Stjepan Sejic, une origin story de Harley Quinn revisitée, Joker : Killer Smile par le fantastique duo de Jeff Lemire et Andrea Sorrentino autour du clown qui décide de torturer son nouveau psychothérapeute ou encore The Question : The Deaths of Vic Sage par le même auteur et l’artiste Denys Cowan.

Urban publiera également Wonder Woman : Dead Earth, la version post-apo de l’Amazone par Daniel Warren Johnson (Extemity, Murder Falcon). La suite de Batman : White Knight de Sean Murphy, Curse of the White Knight, est évidemment prévu pour 2020. American Vampire aura droit à une republication en intégrale. Enfin, The Last God par Philip Kennedy Johnson et Riccardo Federici, seul récit ne concernant pas l’univers super-héroïque mais une histoire originale de dark fantasy, est également prévu.

Et du contenu jeunesse

L’éditeur français ira aussi piocher du côté des créations jeunesse que DC a lancé depuis cette année en adaptant le DC Ink en Urban Link. Dans cette ligne, vous retrouverez plusieurs graphic novels dont Harley Quinn : Breaking Glass (Mariko Tamaki, Steve Pugh) et Teen Titans : Raven (Kami Garcia, Gabriel Picolo), mais aussi la mini-série Supergirl : Being Super (Mariko Tamaki, Joëlle Jones) et même si ce n’est pas DC, Middlewest (Skottie Young, Jorge Corona).

3 Commentaires

  1. Urban Comics à tué le game avec toutes ces annonces à la PCC. Trop de titres intéressante à prendre. En terme de surprise pour ma part c’est la publications de Wonder Twins, ainsi que The Question et The Last God (Surtout qu’on sait pas encore si le récit est bon). L’annonce d’une nouveau label “Urban Link” en format souple (Les récits valent le coup de ce que j’ai vu en VO). L’arrivé en intégrale de Doom Clock en 2020.

    Mais LA grosse surprise qui est la plus intéressante pour ma part, c’est cet nouvelle collection “DC Confidential” qui va nous proposer des inédits vraiment intéressant ! Limite j’ai envie de tous acheter ceux proposés !
    SI JE devais pester, je dirais qu’on aurait pu retrouver ces récits dans la collection DC Classique, je comprend a peu près l’idée de cet collection d’près ce que dit l’éditeur : “la collection s’adressera donc aux lecteurs déjà connaisseurs, voire experts, et plus curieux, pour découvrir des événements importants de DC qui se sont déroulés en parallèle des plus grandes sagas.”
    Mais je trouve que c’est pas nécessaires non plus de créer cet collection quand on aurait pu trouver ces titres dans d’autres collections d’Urban déjà existante.
    Bon c’est un chipotage car au final je suis très content que Urban proposes ses récits en VF (Day One la Naissance de Parallax pour ma part !)

    Pour finir on peut supposer qu’Urban garde encore quelques surprises, j’imagine qu’avec la publication d’une récit de JSA en Juillet et d’un LOSH en Octobre on aura surement d’autres titres sur ces équipes pour cet année

  2. Je suis loin d’être aussi enthousiaste. Au titre des nouveautés je ne vois rien de passionnant. Que les Snyderies habituelles ou du Bendis qui vise un jeune lectorat dont je ne fais plus partie depuis très longtemps.

    À l’inverse, l’absence d’annonces en ce qui concerne des publications déjà existantes me font craindre le pire pour la suite du Man of Steel de Byrne, des Archives de la Suicide Squad d’Ostrander, ou pour des séries comme Batman Beyond qui attendent depuis plusieurs années qu’Urban daigne respecter leur engagement initial.

  3. Je ne m’attendais pas à ce que ce soit Urban qui publie Middlewest. La série publiée chez Image est excellente au demeurant mais est Rated M en V.O. donc pas vraiment “lecture jeunesse”. Ce n’est ni sanglant ni rien mais les thématiques sont quand même adultes avec une certaine violence sous-jaçente (un peu comme I Kill Giants). Pour moi, ce n’est clairement pas un livre pour les enfants.

    Mais une très bonne nouvelle que la publication de cette série en V.F.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.