Ce week-end se déroulait la Comic Con Paris, mais pour tous ceux qui n’ont pas pu y aller, nous vous faisons un récapitulatif des annonces d’Urban Comics pour l’année 2020.

Les sorties Urban dans la continuité

On commence avec l’univers principal de DC avec la confirmation que Urban publiera le récit Leviathan de Bendis concernant les titres Superman, Action Comics et quelques autres one-shots et une mini-série (même si tout le contenu n’a pas été officialisé). De même, le Year of the Villain arrivera en 2020 avec d’un côté New Justice : Doom War qui reprendra à priori les numéros de Justice League et de l’autre Batman : Les Infectés, soit les numéros de la série Batman – Superman et possiblement tous les one-shots liés, pour continuer l’arc narratif du Batman Qui Rit. Ces deux tomes mèneront comme en VO à la publication de la mini-série Year of the Villain : Hell Arisen par James Tynion IV et Steve Epting plus tard l’année prochaine.

Urban Comics plongera également dans l’imprint de Wonder Comics. L’éditeur compte publier les séries Young Justice de Bendis et divers artistes et Wonder Twins de Mark Russell et Stephen Byrne, en prévision de leur crossover. Naomi de Bendis, David Walker et Jamal Campbell sera aussi de la partie, mais Urban attend les premiers retours de Wonder Twins pour s’attaquer au dernier titre de l’imprint, Dial H for Hero.

Du contenu mature

Après Batman : Damned, qui à défaut d’être bien a fait du chiffre, le DC Black Label continuera évidemment d’être exploité avec la parution en 2020 de plusieurs récits matures. Nous aurons droit à Batman : Last Knight on Earth, l’ultime retour de Scott Snyder et Greg Capullo sur le Chevalier Noir dans un monde dévasté. Nous retrouverons aussi Harleen par Stjepan Sejic, une origin story de Harley Quinn revisitée, Joker : Killer Smile par le fantastique duo de Jeff Lemire et Andrea Sorrentino autour du clown qui décide de torturer son nouveau psychothérapeute ou encore The Question : The Deaths of Vic Sage par le même auteur et l’artiste Denys Cowan.

Urban publiera également Wonder Woman : Dead Earth, la version post-apo de l’Amazone par Daniel Warren Johnson (Extemity, Murder Falcon). La suite de Batman : White Knight de Sean Murphy, Curse of the White Knight, est évidemment prévu pour 2020. American Vampire aura droit à une republication en intégrale. Enfin, The Last God par Philip Kennedy Johnson et Riccardo Federici, seul récit ne concernant pas l’univers super-héroïque mais une histoire originale de dark fantasy, est également prévu.

Et du contenu jeunesse

L’éditeur français ira aussi piocher du côté des créations jeunesse que DC a lancé depuis cette année en adaptant le DC Ink en Urban Link. Dans cette ligne, vous retrouverez plusieurs graphic novels dont Harley Quinn : Breaking Glass (Mariko Tamaki, Steve Pugh) et Teen Titans : Raven (Kami Garcia, Gabriel Picolo), mais aussi la mini-série Supergirl : Being Super (Mariko Tamaki, Joëlle Jones) et même si ce n’est pas DC, Middlewest (Skottie Young, Jorge Corona).