PARTAGER
the batman

La boucle est bouclée, et voilà qui marque (définitivement ?) la fin de cette campagne marketing ultra maîtrisée : le site viral réalisé pour The Batman a été « saisi » par le GCPD.

The Batman : Fin des énigmes sur Rataalada.com

Si vous nous lisez régulièrement, vous savez que dans le cadre de la campagne marketing du film The Batman, le site Rataalada.com – qui est aussi présent dans le film (et que Riddler utilise pour poser des énigmes au Batman de Robert Pattinson), a été lancé quelques mois avant la sortie en salle du film réalisé par Matt Reeves.

Depuis plusieurs semaines, un chatbot se faisant passer pour The Riddler, nous a posé tout un tas d’énigmes nous permettant de déverrouiller du contenu exclusif sur le film, comme des photos promotionnelles, mais aussi le journal de The Riddler, des pièces à convictions et autres preuves prouvant la corruption des personnes occupant les postes les plus importants de Gotham. Le site viral a même permis d’annoncer une mini-série Riddler : Year One écrite par Paul Dano, et a également révélé la scène coupée du Joker de Barry Keoghan il y a à peine quelques jours.

Mais la fête s’arrête aujourd’hui, puisque le nom de domaine a été « saisi » par le GCPD, la police de Gotham. En effet, si vous vous rendez aujourd’hui sur le site, vous retrouverez un logo du GCPD et un texte légal indiquant que la police a saisi le nom de domaine. Voilà qui marque la fin d’une des meilleures campagnes virales réalisées pour un film DC.

The Batman : Le site viral Rataalada.com "saisi" par le GCPD 11

En passant par les liens affiliés Amazon/autres présents sur le site, DCPlanet.fr reçoit une faible commission. Qu’importe le montant de votre panier, vous nous aidez ainsi gratuitement à payer l’hébergement, modules, et autres investissements pour ce projet.

Julien

Julien

Fan de l'univers DC depuis mon enfance, j'ai lancé en 2012 ce projet avec Nathko dans un seul but : rendre l'univers DC Comics plus accessible à toutes et tous, à travers l'actualité, dossiers, guides et chroniques.