Alors prévu pour ce mois de juin, Doomsday Clock trouve une nouvelle date de publication chez Urban Comics en octobre.

Une nouvelle date pour Doomsday Clock chez Urban Comics

Comme si Urban Comics souhaitait coller à la publication VO de Doomsday Clock, qui avait accumulé les retards durant deux années, le titre connaît également un report en VF. Alors que nous commencions l’année, jeunes insouciants que nous étions, nous vous annoncions l’arrivée de la maxi-série événement signée Geoff Johns/Gary Frank/Brad Anderson pour ce mois de juin de l’an de grâce 2020. Le Covid-19 est ensuite passé par là, forçant l’éditeur à repousser cette sortie si attendue à plus tard, en l’occurrence au 23 octobre 2020.

Très logiquement, les indications d’ordre technique ne changent pas : cette édition regroupera l’intégralité des 12 numéros composant la maxi-série, soit un total de 448 pages que vous pourrez vous procurer pour 35€. Pour les deux du fond qui n’auraient pas suivi, Doomsday Clock se veut être une suite au Watchmen d’Alan Moore et Dave Gibbons, propulsant un mélange de figures familières et inédites au sein de l’univers DC. Il s’agit donc de la conclusion de l’intrigue initiée en 2016 par le même Geoff Johns dans DC Universe Rebirth.

Il y a trente ans, sur une Terre où le cours de l’Histoire a évolué de manière bien différente, un justicier milliardaire nommé Ozymandias a tenté de sauver l’humanité d’une guerre nucléaire imminente en concevant une machination effroyable et réussit. Mais, ses plans ayant été révélés, ce dernier dut prendre la fuite et tente à présent de retrouver le seul être capable de restaurer un équilibre sur sa planète : le Dr Manhattan, surhomme omnipotent.

Un seul problème s’offre à lui : le Dr Manhattan a quitté sa dimension pour visiter celle de la Ligue de Justice et interférer avec le cours des événements, manipulant à leur insu les héros de cet univers. Mais pour Ozymandias, ce défi n’est qu’un obstacle de plus dans sa quête d’une paix éternelle pour son monde et ses habitants : résolu, il décide de franchir la barrière entre les dimensions quitte à y affronter ces métahumains.