Pour les sorties du 1er mai, hormis quelques titres qui nous ont titillé et deux premiers numéros qui méritent une review complète, les titres ne nous ont ni enthousiasmer, ni déçu, ou parfois même, pas intéressé.

Et vous, vos lectures ça donne quoi ?

LES VALEURS SÛRES

Young Justice #5

Collection

Wonder Comics

Scénario

Brian Bendis

Dessins

Patrick Gleason, Kris Anka, Evan “Doc” Shaner

La série Young Justice mériterait une partie à elle seule, située entre valeurs sûres et déceptions, tant elle continue à chaque numéro à souffler le chaud et le froid.

D’un côté on a tout l’aspect narratif qui ne fonctionne toujours pas. L’intrigue dans le Gemworld avance toujours à pas de fourmis et l’on a bien du mal à réellement saisir tous les enjeux et de ce fait à se sentir impliqué. C’est d’ailleurs un peu la même chose pour les nouveaux venus dans l’équipe. Ils n’ont toujours pas été vraiment approfondis et à cause de ça il est dur de vraiment ressentir quoi que ce soit pour eux.

De plus, toujours du côté de la narration, il y a tout cette partie flashback. Ce flashback sur Tim Drake n’a absolument aucune raison d’être là. Narrativement il n’est pas justifié et même thématiquement il n’a aucun rapport avec l’intrigue de développé dans ce numéro. En fin de compte il est tout simplement posé là, comme ça sans aucune légitimité et c’est bien dommage.

Cependant, et c’est l’un des paradoxes que j’ai ressentis en lisant ce numéro, aussi illégitime qu’il soit, ce flashback est vraiment le meilleur moment du numéro. Déjà voir un couple ensemble et qui plus heureux, ça devient de plus en plus rare chez DC et ça fait vraiment plaisir. Alors il faut le savourer car ça ne va sans doute pas durer (on peut déjà voir l’ombre du Didio). Qui plus est les renvois au passé et à l’intrigue que devait poursuivre Rebirth est plaisant. Autre bon point, les interactions entre les persos fonctionnent toujours autant.

Voilà, Young Justice ce n’est jamais parfait, mais c’est tout de même très loin d’être déplaisant. Il faut simplement espérer que la fin de cette intrigue permettra à Bendis de solidifier un peu plus sa narration et de creuser davantage ses personnages et là on pourra avoir une série réellement excellente.

– Claygan

Batman #70

Collection

Rebirth

Scénario

Tom King

Dessins

Mikel Janin et Jorge Fornes

Il y a toujours une certaine qualité dans l’écriture de Tom King et ce Batman #70 est très joli, mais je ne peux m’empêcher de penser que cette lecture aurait pu être plus pertinente. Il ne s’agit que d’une traversée certes cathartique et un peu trop violente du Chevalier Noir à travers Arkham avec la rencontre de quelques uns de ses pires ennemis. L’auteur joue sur le gimmick de certains sans qu’ils apportent réellement de profondeur, à moins que le propos m’échappe, et il ne reste à saluer que l’effet miroir avec Batman #19 où c’était à Bane de faire face à tous les super-vilains. Le numéro est donc satisfaisant et se place quand même correctement dans cette histoire, mais King a aussi su faire mieux et c’est dommage.

– Sledgy7

Justice League #23

Collection

Rebirth

Scénario

Scott Snyder

Dessins

Jorge Jimenez

Encore une fois, tout ce qui se passe dans cet arc semble dépasser autant l’auteur que les lecteurs, mais il faut avouer que la narration est plutôt juste. Il y a quelques idées intéressantes tournant autour du Forger, de la Legion modifiée et la dualité entre Superman et Batman, dont la décision finale a forcément un twist, sans quoi tous les fans feront des saltos d’incompréhension à juste titre. Les dessins sont agréables, le scénario s’améliore et prend de réels enjeux et même si tout ne me plaît pas au sujet de cette 6e dimension et de Perpetua, Justice League peut être une petite valeur sûre pour ceux cherchant une aventure à grande échelle, en tout cas déjà plus qu’à ses débuts.

– Sledgy7

3
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
2 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
ClayganDetective Pikachumavhoc Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
mavhoc
mavhoc

Young Justice est vraiment une belle lecture, aussi bien pour le fond que pour la forme même si, comme dit ici, on n’avance vraiment pas à chaque numéro. On sent que le but c’est surtout de faire plaisir en ramenant les personnages. Cela étant Stéphanie n’était pas attendue et faire une liaison ainsi avec Detective Comics et Rebirth est bien venu.
Quant à Batman #70, je trouve également que le numéro est bon sans être incroyable, mais je le trouve intéressant dans sa forme : c’est un numéro d’action ET de transition. Alors que la transition sert surtout à faire parler les personnages avant de remettre de l’action, King utilise au contraire l’action comme moment de décompression avant de ramener du psychologique.

Vittorini
Vittorini

Un peu comme toi, le passage que j’ai préféré dans Young Justice, c’est le flashback et la planche de Shaner. Même si je ne peux plus croire à l’intrigue Rebirth, c’était sympa. Quant à sa légitimité, en fait Bendis compte nous montrer petit à petit comment l’équipe s’est reformé et comment Tim, par exemple, peut se souvenir de Bart sans l’avoir jamais rencontré.