Review VF – Batman Death Metal Tome 1

Dernière grande pièce de la saga Scott Snyder, Death Metal est une mini-série de sept numéros auxquels s’ajoutent de nombreux tie-ins. Désormais transformé de toute part, le DCU est devenu le fief du Batman Qui Rit, lui-même sous la coupe de la mère du Multiverse, Perpetua. Reste-t-il le moindre espoir pour la Justice League ? Snyder va-t-il réussir à donner une conclusion satisfaisante à sa gargantuesque construction ?

Death Metal : Une Anti-Crisis pour les gouverner toutes

Au fil de son run sur Justice League, le récit de Scott Snyder a tant pris en ampleur qu’il lui fallait bien un nouvel événement pour le conclure. Nommé Death Metal en lien à son précédent grand événement, Metal, il s’agit encore une fois de chambouler l’intégralité de l’univers DC. En commençant le récit, on peut ainsi rapidement se sentir décontenancé, et pour cause : le DCU n’a plus rien de celui que nous connaissons. Après avoir pris le pouvoir dans Doom War Epilogue, le Batman Qui Rit (qui sévissait déjà dans Metal) a façonné le DCU à son image : les continents forment maintenant une immense terre désolée prenant la forme d’une chauve-souris. Si les enjeux étaient déjà énormes précédemment, ils sont maintenant finaux puisque l’on parle de la fin du Multiverse, qui serait remodelé à l’image de Perpetua.

Scott Snyder va encore plus loin puisqu’il connecte Death Metal à toutes les grandes Crises qui ont marquées l’histoire éditoriale de DC Comics au fil des décennies. L’auteur ne cache pas son ambition : il s’agit ici non pas de livrer un énième récit de ce type, mais bien d’y mettre fin. Death Metal n’est pas une Crise, il s’agit d’une Anti-Crise, ni plus ni moins. Pour l’apprécier complètement, il est ainsi préférable de connaître au moins de loin la grande histoire de l’éditeur, en plus de la saga de Snyder qui a servi de construction à cet édifice final. Les plus aventureux peuvent tout de même tenter de s’y attaquer puisque, comme dans tout récit de cet auteur, l’exposition à outrance est au rendez-vous (et ce n’est pas plus mal ici).

Death Metal Tome 1

Pour enfoncer le clou, Death Metal ne se veut pas être une suite directement à Doom War et son épilogue puisque l’auteur nous propose une ellipse dont le but est de déboussoler aussi bien le lecteur que les héros, qui n’ont alors aucun souvenir de leur dernier affrontement contre Perpetua. Un mystère qu’on devine assez essentiel à la poursuite du récit, et qui permet en plus de miser sur tout un tas de tie-in. On retrouve par exemple ici le « Guidebook » de Death Metal, qui propose un tour d’horizon de ce nouveau DCU et nous démontre malgré lui que vouloir tout expliquer n’est peut-être pas une si bonne idée que ça (on appréciera tout de même le court récit sur Poison Ivy).

Plus de Batmen, moins de Batman

Si le titre « Death Metal » semble annoncier de surenchère, la vérité est plus compliquée. D’une certaine façon, nous sommes bel et bien dans le « toujours plus » avec ce récit : toujours plus de personnages, toujours plus d’enjeux et toujours plus de Batmen. Quand Metal se concentrait sur une poignée d’entre eux, il n’y a désormais plus aucune limite, que ce soit sur leur nombre ou leur concept. Pour accrocher à Death Metal, il est nécessaire d’être tolérant avec ce que l’on peut appeler les « Snyderies », ces étrangetés absurdes d’un auteur qui veut toujours aller plus loin.

Tout comme les différents Dark Knights avaient eu droit à leur one-shot respectif afin de découvrir leur histoire, Death Metal propose un tie-in nommé « Legends of the Dark Knights« . Celui-ci se veut compiler l’origine de plusieurs nouveaux Batmen, qui disposent néanmoins de bien moins de pages pour prouver leur intérêt. Et pour cause : là où ces créations étaient traités au premier degré lors de Metal, elles sont davantage moquées dans Death Metal par leur propre créateur. Snyder prouve à de nombreuses reprises avoir un certain recul qui lui manquait alors bien trop. L’auteur se prend moins au sérieux, ce qui rend l’appréciation de son travail plus facile, mais l’intérêt d’un tel tie-in bien plus réduit, si ce n’est inutile.

Death Metal Tome 1

Pour autant, Death Metal n’est en aucun cas un récit sur Batman, et ce même si Urban Comics semble l’affirmer à travers leur titre. Malgré l’omniprésence de Batman en son sein, jamais le Chevalier Noir n’y est au cœur. Comme l’annonce la couverture, il partage davantage la vedette avec une autre héroïne, Wonder Woman, qui finit même par prendre les devants. Avec ce duo, Snyder nous propose un dialogue éditorial particulièrement pertinent : quand Batman souhaite sauver ce qui peut l’être en misant sur de petites victoires, Diana ne veut plus accepter aucun compromis, ce sera tout ou rien. Fini est le temps de se contenter de peu, il est désormais temps de rendre à DC Comics toute sa gloire.

C’est un premier tome assez prometteur que nous délivre ici Scott Snyder. Toujours très fou mais moins sérieux, Death Metal s’annonce être un récit généreux en tout point (peut-être trop pour son bien) qui ravira les fans de l’auteur et permettra peut-être même aux autres de prendre le train en route. Si l’écriture n’est toujours pas des plus fines, Snyder imbibe son récit d’un commentaire particulièrement intéressant sur la situation éditoriale de l’éditeur, et c’est surtout en cela qu’on attendra la suite.

En passant par les liens affiliés BDfugue/FNAC/autres présents sur le site, DCPlanet.fr reçoit une faible commission. Qu’importe le montant de votre panier, vous nous aidez ainsi gratuitement à payer l’hébergement, modules, et autres investissements pour ce projet.

Picture of Mocassin

Mocassin

Ma bio est en mission sur Warworld, elle reviendra dès que possible.
DC Comics : L'Encyclopédie (mise à jour et augmentée) / Edition augmentée

DC Comics : L'Encyclopédie (mise à jour et augmentée) / Edition augmentée

amazon
Voir l'offre
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

À lire aussi

Promo -8%
Shazam La Rage des Dieux [4K Ultra HD + Blu-Ray]

Shazam La Rage des Dieux [4K Ultra HD + Blu-Ray]

amazon
Voir l'offre
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Rejoignez la discussion

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
erefe@gmail.com
Invité
erefe@gmail.com
3 années il y a

Mais sinon, à quand chez Urban un ouvrage comprenant simplement l’intégrale de la série principale Dark Nights Metal et un autre incluant simplement l’intrigue principale de Death Metal? Car j’avoue en avoir marre que toute la série principale soit séparée ainsi en plusieurs tomes (ça dissuade d’acheter honnêtement).

DC Universe FRA

Rejoignez la première et la plus grande communauté non officielle DC Comics Francophone et participez aux discussions Comics, Films, Séries TV, Jeux Vidéos de l’Univers DC sur notre Forum et serveur Discord.

superman
2
0
Rejoignez la discussion!x