Malgré la perspective enthousiasmante du DC Fandome, l’heure n’est pas à la réjouissance chez DC, la compagnie étant frappée par une énorme vague de licenciements.

Les licenciements chez DC

DC Comics et son service de streaming DC Universe sont en effet les victimes d’une large stratégie de restructuration de la part de leur compagnie mère, Warner Media, et de son nouveau CEO, Jason Kilar. C’est une nouvelle implosion chez l’éditeur et les rumeurs parlent du remplacement d’un grand nombre de personnes, dont certaines à des postes importants.

Le premier nom à être sorti d’après Bleeding Cool est Mark Doyle, éditeur exécutif du DC Black Label, un imprint qui a pourtant son succès, mais a vécu quelques polémiques dès son démarrage. Le vice-président des directives de publications et de la stratégie numérique Bobbie Chase serait aussi licencié, ainsi que l’éditeur-en-chef Bob Harras. Ce serait aussi le cas des éditeurs Andy Khouri et Brian Cunningham, du SVP de la stratégie de publication et des services de gestion Hank Kanalz et de plusieurs autres personnes travaillant dans l’éditorial ou le marketing.

Jim Lee remplacé ?

Toujours selon Bleeding Cool, et demandant encore confirmation, le chef créatif et éditeur de DC Jim Lee serait en transition pour laisser sa place à Marie Javins, l’éditrice exécutive au même pôle que Bobbie Chase et Michele Wells, vice-présidente et éditrice exécutive de la partie jeunesse de DC. Ces deux femmes ont su faire leur preuves en dirigeant les publications qui ont le mieux fonctionné ces derniers temps et devraient donc passer éditrices de DC dès aujourd’hui, tout en répondant à Jim Lee pour l’instant.

Par ailleurs, les droits de DC Collectibles seraient vendus à une société produisant des figurines et des statuettes comme Mattel ou Hasbro par exemple. Variety signale près de 800 licenciements chez Warner Bros. dans toutes ses filiales, certains au sein de la plate-forme DC Universe qui peine à survivre depuis le rachat par AT&T et 150 à 175 chez HBO Max, dont les deux directeurs des programmes Robert Greenblatt et Kevin Reilly. Ann Sarnoff s’occuperait alors de développer du contenu pour le service de streaming et pour les autres networks du groupe afin de fusionner les postes (les détails de la restructuration pour ceux que ça intéresse).

La raison et les conséquences

Les raisons de cette implosion sont plutôt évidentes. Il y a la pandémie et le confinement qui se prolongent aux États-Unis. DC souffrirait également du changement de distributeur : l’éditeur avait coupé leur collaboration avec Diamond pour pouvoir se relancer plus vite dans la publication de contenu, mais n’arriverait pas à retrouver les ventes qu’il atteignait avec leurs nouveaux partenaires.

Des titres comme Batman et Death Metal se vendent toujours très bien, et les graphic novels également, surtout en librairie pendant le confinement en réalité. Alors, si tous ces bouleversements sont immédiats, et que DC continue de mettre en avant les graphic novels du young adult et les comics numériques, ce sont les titres mensuels qui fonctionnent moins qui risquent de diminuer, en espérant que certains ne soient pas tout simplement annulés.

Bien sûr, la conséquence la plus terrible est toutes ces personnes qui ont perdu leur job. Bien qu’aucun nom ne soit encore officiel, beaucoup de créateurs et d’éditeurs de l’industrie des comics ont montré leur soutien à tous ceux qui ont souffert de ce “bain de sang” comme ce bouleversement éditorial a été décrit.

2 COMMENTS

  1. Voilà une liste de renvoie violente pour l’éditeur DC. En tous cas les rumeurs sur le futur de DC Comics (d’après Bleeding Cool) n’est pas très rassurant pour la ligne principal je trouve. On aurait encore moins de comics pour se recentrer sur les valeurs sur. Je trouve ça dommage. Surtout quand Marvel Comics s’en sort mieux de son coté pour la ligne kiosque, c’est vraiment triste pour un fan DC :-/.
    Après j’y vois quand même quelques points positifs. Que ça soit voir des femmes avoir des postes plus importants chez DC, ou que si la ligne principal de DC se réduit, j’aurais moins de titre à lire et je pourrais me concentrer sur des titres indés ^^

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.