La sortie de Scott Snyder du titre Justice League marque pour lui la fin de 10 ans de runs chez DC et le début d’un nouveau chapitre. Depuis Janvier 2010, il aura été un des auteurs phare pour American Vampire, Detective Comics,  BatmanSwamp Thing ou encore Justice League.

Même s’il a toujours quelques projets, dont une suite « spirtuelle » à Dark Nights: Metal avec son partenaire Greg Capullo, son statut d’auteur régulier prendra bien fin le 29 janvier 2020, avec Justice League#39.

Rétrospective

Dans cette interview de Newsrama, Snyder parle de ce qu’il a construit chez DC pendant ces 10 années.

La décennie a été « folle » pour celui qui rêvait de travailler dans le milieu des comics étant enfant. Il explique avoir traité chaque projet comme si c’était le dernier en croyant, au début, qu’il ne resterait pas longtemps avant de se faire remplacer par d’autres auteurs.

Snyder espère que les lecteurs se rappelleront d’une chose : “J’ai essayé aussi fort que possible de rendre chaque histoire assez personnelle. De manière à ce que, en terminant Justice League ou chaque livre sur lequel j’étais, vous pouviez dire que quelque chose se passait dans ma vie à l’époque.

Il dit être soulagé d’avoir plus de temps pour se consacrer à ses nouveaux objectifs mais n’exclut pas de redevenir un auteur régulier pour un “gros” projet en particulier : “Le livre avec Jorge Jimenez, si les gens l’apprécient, j’aimerais beaucoup que cela devienne un projet plus continu.

Newsrama le questionne sur sa “success story” et celui-ci ne se l’explique pas; “J’ai fait de mon mieux pour être honnête dans mon travail. Parfois, j’ai écrit des choses qui ont peut etre échoué en fonction des avis de chacun, mais je n’ai rien écrit dont je ne suis pas fier.  C’est la seule chose que je peux dire, avec beaucoup de fierté.” Il remercie ses lecteurs en disant “je ne me vois pas comme employé de DC mais plutôt comme votre employé.”

Un nouveau chapitre

Pourtant son travail au sein de DC Comics n’est pas définitivement terminé, même s’il a des projets hors DC (un livre avec Francesco Francavilla prochainement, un autre avec Charles Soule et d’autre artistes), certains restent attachés à l’éditeur, comme le retour d’American Vampire; “Je comptais le faire depuis toujours, mais j’avais d’autres projets, Rafael Albuquerque aussi, mais DC nous a demandé si nous souhaitions le faire ressortir dans une réintroduction “plus festive” pour l’anniversaire des 10 ans, qui est en 2020.

Par ailleurs, Newsrama revient sur le DC Writer’s Workshop, le programme qui permettait à des auteurs souhaitant devenir la nouvelle génération de se former, et du rôle de Snyder dans ce projet. Ce dernier espère faire renaître le programme, il explique ne pas avoir eu le temps de l’entretenir en raison de ses responsabilités de père, mais aussi d’auteur pour Metal.

“Je suis toujours fier des diplômés de ce programme, et de mes étudiants comme James Tynion IV, Matthew Rosenberg, Marguerite Bennett, Michael Moreci, Vita Ayala, Christopher Sebela… Je suis heureux de voir qu’ils travaillent tous dans les comics et je n’en prends aucun crédit. Mais d’avoir eu un petit rôle dans la trajectoire de leurs carrières a été un plaisir.”

Son avis sur DC

Lorsque Newsrama l’interroge sur sa vision actuelle de DC, au regard des changements et annonces de l’éditeur, Snyder se dit préoccupé par les projets qui l’attendent et qu’il soutient les décisions quoi qu’il arrive car : “ce que j’aime chez DC, c’est qu’elle est une entreprise toujours désireuse de prendre des risques pour revigorer la base de fans, tout en restant vraie à ses personnages principaux.

Snyder est confiant; “Ils essayent de faire en sorte que les fans plus “anciens” aient l’impression que ce qu’ils ont lu ont de l’importance, mais aussi d’inviter de nouveau fans avec des histoires et personnages pertinents.”

Son but est d’avoir du sens, “Tout compte”, “Je ne veux pas que vous sentiez que ce que vous avez lu dans Justice League n’était pas pertinent. Les gens savent quand c’est faux. Quand quelque chose ne faisait pas partie du plan. Ils peuvent le voir. Lorsque cela se produit et que c’est inorganique, les fans le savent, donc cette histoire qui a commencé en 2017, quoi qu’il arrive maintenant, ce que j’ai écrit est personnel.

1 COMMENT

  1. Matthew Rosenberg vient de cet atelier d’écriture chez DC, et bien sur, logiquement il travaille chez Marvel ??
    Remarque ça explique des choses sur son talent d’écriture (Pas forcément très fan de l’auteur)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.