Deux ans après sa sortie en salles, Justice League continue de faire réagir les fans. La version alternative du film a refait surface sur les réseaux après la publication, par les acteurs, de l’hashtag #RealeaseTheSnyderCut.

Rappel des faits

Retour en 2016, l’année de Deadpool, Doctor Strange et Civil War, Marvel est au sommet de sa forme et écrase Batman V Superman qui déçoit les fans.

En pleine réalisation de Justice League, Zack Snyder doit composer avec les retours négatifs de Batman V Superman et la concurrence des films Marvel, dont l’ambiance « parc à thème » (cf Martin Scorsese) inquiète Warner Bros, désireuse elle aussi de produire des films légers et récréatifs.

Quelques jours après la sortie de la première bande annonce, la fille de Zack Snyder se suicide et ce dernier quitte le projet. La post-production est confiée à Joss Whedon qui n’est pas un novice dans les films de super-héros puisqu’il a réalisé, entre autres, le premier Avengers, ainsi que l’Ere d’Ultron et la série Les Agents du Shield.

Avec Joss Whedon, des scènes sont rajoutées, retournées ou entièrement coupées comme celles de Kiersey Clemons dans le rôle d’Iris West (le grand amour de Flash) et de Willem Dafoe en Vulko (le conseiller d’Aquaman, présent dans le film de 2018).

A sa sortie en novembre 2017, le film est un échec, préférant les scènes d’action et d’humour aux intrigues et backgrounds si complexes des personnages, n’en résulte qu’un sentiment d’amertume partagé par les fans.

Une autre vision séduisante

Très vite, des soupons naissent concernant la version alternative du film, une pétition est même lancée, mais ce n’est qu’en mars 2019 que la rumeur est confirmée par Zack Snyder qui répond à un fan lors d’une convention : 

« Quand est-ce que le Snyder Cut de Justice League sortira ? »

Zack : « Je ne peux pas donner une réponse exacte à cette question car je ne sais pas, mais ça existe, c’est près, a part pour quelque retouches et effets spéciaux. Mais je ne le possède pas, légalement ne je peux pas le publier, j’espère que ça ne sera pas long. » 

Depuis, l’hashtag #RealeaseTheSnyderCut s’est fait une place sur Twitter et est alimenté par les publications de Zack Snyder. Les dernières en dates sont les photos diffusées sur la page Vero du réalisateur qui révèlent plusieurs informations sur le sens que Snyder voulait donner à son film. 

On comprend que dans la version alternative, le père de Victor Stone (alias Cyborg) était censé mourir, le Flash d’Ezra Miller aurait dû avoir une histoire plus étoffée (avec Iris West) et qu’un beau Martian Manhunter aurait pu exister. 

De plus, une confrontation entre Darkseid et Wonder Woman était prévue, ce qui n’aurait pas fait de mal à l’Amazone réduite à une dérangeante scène où Flash la rattrape et chute malencontreusement, le nez dans sa poitrine. 

Confiance et union de l’univers DC

Si les photos révélées par Zack Snyder relancent cette polémique il est évident qu’elle est aidée, ces derniers mois, par le regain de confiance envers la noirceur et la dureté de l’univers DC.

Le Joker de Todd Philips en est l’illustration, là où l’on s’inquiétait du risque d’un Justice League pas assez amusant, le clown s’est imposé comme un personnage torturé, profondément tragique et bousculant, bien différent de l’interprétation déjanté de Jared Leto dans Suicide Squad.

Enfin, les soutiens des acteurs Jason Momoa, Ben Affleck, Gal Gadot, Ray Fisher (Cyborg) et même Jeremy Irons (Alfred) contribuent largement à relancer le Snyder Cut « gate » avec un grand absent : Henry Cavill.

Celui qui avait pourtant conquis les fans avec son interprétation de l’homme d’acier n’a marqué ce film que par le sombre souvenir d’une moustache camouflée au CGI. Bien qu’occupé par son nouveau rôle de Geralt de Riv dans The Witcher, on imagine mal qu’il n’ait rien à dire sur ce sujet, lui qui a nommé son chien Kal et qui s’est confié récemment à Men Healt sur ce que lie encore à Clark Kent :

 « Je n’ai pas abandonné le rôle. J’ai beaucoup de choses à donner à Superman. Je veux refléter les Comics. C’est important pour moi. Il y a beaucoup de justice à rendre à Superman. »

Seul l’avenir nous dira si cette mobilisation massive aura eu du bon, ou si elle reste inutile. Mais qu’en pensez-vous ? Cette Snyder Cut : mythe ou réalité ?