PARTAGER
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Attention, comme le nom de l’article l’indique, ici nous vous révèlerons des rumeurs venant du site Cosmicbooknews sur le futur de DC Comics au cinéma. Leur spéculations ou informations proviennent d’une source anonyme et sont parties de l’annonce de Jeff Robinov comme quoi une nouvelle arrivera prochainement sur les personnage DC Comics dans l’univers de WB Movies. Leur source leur aurait alors confié les faits suivants :

– Si Justice League est un succès, alors la production de The Flash, Green Lantern 2, Wonder Woman et The Batman serait accélérée

– Darren Aronofsky (Requiem for a Dream, The Wrestler, Black Swan) serait en consultation pour la réalisation du reboot de Batman

– Joseph Kosinski serait le premier choix pour un second Green Lantern grâce à son travail sur Tron : Legacy

– Justice League serait prévu pour 2016

– 2017 serait une année « World’s Finest » avec Man of Steel 2 et The Batman

– Il y aurait un film par an à compter de Justice League

– Zack Snyder ne réaliserait pas Justice League, mais le produirait peut-être, et sera de retour avec Man of Steel 2 (mais ça on s’en doute un peu)

– David Goyer serait en train d’écrire un essai de scénario pour Justice League

Pour finir, l’équipe du site assure que leur source est fiable car c’est elle qui leur a annoncé des rumeurs plus tard confirmées pour Man of Steel ou encore le reboot de Batman. Ce que l’on sait pour le moment en dehors de ces rumeurs c’est que la mise en route du projet Justice League dépend du succès de Man of Steel. De plus, il semblerait que si Man of Steel marche bien et que le projet Justice League se mette en place, alors Warner Bros demanderait à Zack Snyder de participer, mais nous ne savons toujours pas bien sûr s’il acceptera ou non. Maintenant reste à démêler le vrai du faux, et y ajouter si possible le projet Dark Universe, adaptation de la Justice League Dark par Guillermo del Toro. 

Harley

Harley

Nul ne saurait décrire le monstre, aucun langage ne saurait peindre cette vision de folie, ce chaos de cris inarticulés, cette hideuse contradiction de toutes les lois de la matière et de l'ordre cosmique.