Les points positifs:
  • Une jolie exploitation des personnages
  • Quelques petits retournements de situations
Les points négatifs:
  • Un méchant un peu vite expédié
  • C’est quand même pas bien palpitant

“I’m not Robin Hood.”


  • Saison : 01Episode : 15Titre : Dodge
  • Episode écrit par Beth Schwartz et dirigé par Eagle Egilsson


En ce quinzième épisode, le temps est venu de se pencher sur les personnages principaux et leurs vies personnelles. Quand je dis principaux, il faut comprendre Oliver, Diggle, Thea entre autres, pas Laurel et Tommy (d’ailleurs ça fait du bien de ne pas voir Tommy dans l’épisode). Au milieu de tout ça, un méchant pointe le bout de son nez, et nous suivons aussi les petites histoires de Moira. Et bien sûr quelques petits passages sur l’île.

Sur le côté général de la chose, cet épisode est à la fois pas mal et à la fois décevant. Heureusement le personnage de Felicity est là pour donner un nouveau souffle et une nouvelle direction à l’équipe qui entoure Arrow. Ainsi les deux grands sérieux Oliver et Diggle se retrouvent avec une jeune femme qui a le chic pour poser les questions qui font mouche à chaque fois dans les pattes. Mais au final, elle apporte un peu de fraicheur, et leur apporte un peu de romantisme dans leurs vies respectives. Et ces petits rendez-vous galants vont apporter du réconfort à nos  deux compères. Oliver aura un rendez-vous avec une ancienne connaissance que l’on a déjà aperçu, l’agent McKenna Hall et Diggle avec une serveuse que tous les spectateurs connaissent (oui grâce à Felicity les choses avancent enfin). Ce sont des passages doux et romantiques mais pas trop niais non plus. C’est peut-être pas les évènements du siècle, mais ils sont importants pour permettre à nos deux compères de souffler un peu.

Côté histoire principale, le méchant est un voleur (qui vole aux riches) qui ne se salit jamais les mains. Il utilise des otages avec un collier-bombe pour faire ses besognes, avant de les électriser pour leur faire perdre conscience. Tout tourne donc autour d’un vol de rubis, que le voleur , Dodger, cherche à revendre,mais il est dangereux alors il faut l’arrêter. L’agent McKenna enquête de son côté et notre trio de choc du sien (mais pas trop éloignés non plus ce serait mal connaître Oliver). Je ne révèlerai pas comment le méchant est mis hors d’état de nuire car c’est bateau et hyper rapide. Mais un détail me perturbe, je trouve que la course poursuite entre Oliver et Dodger me fait vraiment, mais alors vraiment penser à The Dark Knight. C’est bâclé côté méchant, mais je pense que ce n’était pas la partie la plus importante de l’épisode selon les scénariste.

En parlant de The Dark Knight, nous retrouvons un acteur déjà aperçu dans le film, aux côtés cette fois ci de Moira, qui après la confrontation avec Arrow, décide que son double jeu est trop dangereux pour sa famille. En fin d’épisode elle fera même un choix plutôt surprenant tant en la personne à qui elle s’adresse, tant à la demande qu’elle soumet. Maintenant, même si je n’aime pas ce personnage, j’ai quand même bien hâte de voir la suite. Passons maintenant à Thea, qui se fait voler son sac et qui mènera son enquête avec Laurel pour démasquer Roy Harper. Et elle tombera sous le charme de son histoire, mais croire en l’histoire d’un jeune voleur séduisant est-ce réellement une bonne idée?

Une partie intéressante même si un peu courte, la partie sur l’île. Slade Wilson est très affaibli par sa blessure au bras et Oliver décide alors de retourner à la grotte de Yao Fei pour aller chercher les plantes qui soignent tout. Une fois là-bas, il rencontrera un homme qui prétend s’être échoué et avoir été battu par les militaires avant de pouvoir s’échapper. Grâce à cette scène, nous pouvons comprendre comment la mentalité d’Oliver commence à évoluer, la méfiance qu’il commence à porter aux gens. C’est plutôt intéressant de le voir prendre du poil de la bête et ne plus être le Oliver naïf comme à son arrivée.

Au final on retrouve un épisode au visuel toujours impeccable, mais au scénario un peu douteux (surtout le rôle du Dodger). Un épisode qui se laisse regarder, de façon sympathique, un peu de romantisme, un petit peu d’action (même si ratée). Maintenant j’espère que le prochain nous révèlera un tour de force des scénariste pour bouger un peu tout ça et faire un sacré bond dans l’histoire principale!


Fiche de la série

2 COMMENTS

  1. Très bonne review.
    Toujours des idées gâchées par un tâtonnement constant entre romance déplacée, vilains bancals et action ratée. Ils peuvent faire bien mieux, il faut juste qu’ils osent un peu plus pour faire quelque chose de plus tranchant et de moins mécanique !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.