On se retrouve comme chaque semaine pour les Highlights, le bilan de nos lectures hebdomadaires chez DC Comics, avec en l’occurrence les sorties du 18 août 2020. Du Death Metal, encore et toujours, du Batman et le dernier numéro de Harley Quinn sont au programme.

LES COUPS DE CŒUR

Highlights de la semaine #92 (Rebirth) 1

Justice League #51

Collection : Rebirth

Scénario : Jeff Loveness

Dessins : Robson Rocha

En ce moment DC m’énerve. Après les très bons numéros écrits par Simon Spurrier, une nouvelle équipe créative arrive sur le titre pour une mini-série en deux numéros. Et ce qu’on peut dire c’est que la qualité est au rendez-vous. Le scénario est intelligent. En se servant de l’héritage des membres de la Justice League, leurs victoires, leurs pertes, et des conséquences de l’arc précédent sur le moral des héros,  l’auteur amène vers quelque chose de nouveau.

La lumière dépeinte dans toute la première partie du numéro se transforme rapidement en une ambiance bien plus sombre et étouffante. Rien n’est placé au hasard pour emmener le lecteur exactement où Loveness l’a prévu. Justice League sort de son cadre habituel de blockbuster décérébré où l’action prévaut sur la cohérence et l’intérêt. Ici l’histoire est plus intimiste et apporte des éléments de caractérisation qui servent parfaitement le propos du comics.

Et il faut le souligner, c’est très beau ! Robson Rocha, qui s’est illustré sur Green Lanterns lors de l’ère Rebirth fait un travail remarquable, autant sur les grandes étendues spatiales que sur les plans cloisonnés de la planète. Et pourtant DC m’énerve. Parce que dans deux numéros tout cela prendra fin.

Le tout fera place à Doom Metal, énième frasque de Williamson, supervisé évidemment par Scott Snyder et son event qui vient une fois encore prendre toute la place. Parce que l’intelligence des récits c’est trop ! Cinq numéros avec un véritable propos c’est trop ! Donc profitez ! Car cet arc vaut largement le coup et mérite l’attention qu’accapare malheureusement les blockbusters qui suivront.

– Justafrogg

LES VALEURS SURES

Highlights de la semaine #92 (Rebirth) 2

Batman #97

Collection : Rebirth

Scénario : James Tynion IV

Dessins : Jorge Jimenez

Cette Joker War tant attendue met finalement bien longtemps à s’installer. Tynion IV pose encore les bases et introduits de nouveaux éléments qui entreront (on l’espère) dans le schéma global de l’event. Après le Designer, après Punchline, c’est au tour de Clown Hunter de faire son apparition. L’accumulation de nouveaux personnages devient lassante, la faute à une caractérisation délaissée. Cependant ce personnage se démarque un peu, seul rempart face au Joker dans cette ville ou l’intégralité de la Bat-family manque à l’appel.

De son côté, Batman combat toujours des zombies… depuis trois numéros. Un deus ex machina vient l’extirper de sa situation pour l’enfoncer encore plus, sans raison. Tout est prétexte à mettre Batman dans un état second afin de garder Alfred vivant, encore et toujours. Comme si ce personnage, inexploité pendant des années, devenait d’un coup indispensable depuis sa disparition. J’ai vraiment du mal avec ce run mais il faut admettre que le numéro se lit bien, surement grâce aux dessins de qualité. Vivement que l’auteur arrête de vouloir toujours en mettre plus et qu’il se concentre enfin sur ce qu’il a déjà présenté.

– Justafrogg

Highlights de la semaine #92 (Rebirth) 3

Injustice : Year Zero #4

Collection : Digital First

Scénario : Tom Taylor

Dessins : Cian Tormey

Nouvelle série numérique, Injustice : Year Zero est pour l’instant dans la droite lignée des titres précédents. Pas dingue graphiquement, elle propose néanmoins une aventure efficace qui utilise des personnages pas toujours communs, et avec la JSA, ça m’a forcément plu.

C’est une narration très simple, mais qui se lit bien. Par contre, je fais partie de ceux qui n’ont pas aimé cette phrase du Joker contre les Nazis, pas parce qu’il affirme les détester, mais plus pour la partie patriote d’un personnage qui n’en a jamais été un (et ce n’est pas la première fois que ça arrive, mais on y croit pas une seconde).

– Sledgy7

Highlights de la semaine #92 (Rebirth) 4

Harley Quinn #75

Collection : Rebirth

Scénario : Sam Humphries

Dessins : Sami Basri, Nicola Scott, Emanuela Lupacchino, Ramon Villalobos, Ngozi Ukazu, Joe Quinones

Pour un dernier numéro, l’auteur a mis la paquet pour sortir quelque chose de plus potable que d’habitude (pour ce que j’en ai lu ici et là). Il fait traverser Harley dans plusieurs rêves/hallucinations, chacun avec son artiste et qui représente et exagère une facette de sa personnalité. Il y a même une partie pastiche de Batman : TAS. Le tout se termine sur un message sur le deuil, une belle introspection pour ce final, qui ne mérite pas non plus de rattraper le reste du run.

– Sledgy7

DECEPTIONS

Highlights de la semaine #92 (Rebirth) 5

Nightwing #73

Collection : Rebirth

Scénario : Dan Jurgens

Dessins : Ryan Benjamin

Je pense que ce tie in est intéressant à lire d’une traite. Parce que les cliffhangers jusqu’ici sont pas terribles. Tout est d’une assez grande évidence et puis le pitch de départ est bidon. Un joujou magique qui fait ce qu’on veut. Ça brise tout. A chaque fois que quelqu’un a un problème, on sort une patte de lapin magique et hop c’est réglé. Bref c’est nul.

Par contre la confrontation entre le fils du Joker et Batgirl est intéressante, même si les dialogues manque un peu de profondeur. Ce qui se passe souvent entre Barbara et Dick. Comme si DC interdisait qu’on aille trop loin ou trop définitif entre eux. Ils sont amis mais avec opportunité mais pas pour l’instant. On dirait une sitcom. Néanmoins voir comment ces deux bons combattants vont avoir le dessus sur l’autre, et comment c’est géré. Et bien c’est pas mal. D’autant plus que la motivation du Joker de faire mal à Batman, il ne peut pas viser plus mal.

Si la suite est gérée pareil avec les Robins. Je pense qu’on peut au moins s’amuser en attendant impatiemment le dénouement. Les dessins sont plutôt cools.

– James Grayson

Highlights de la semaine #92 (Rebirth) 6

Dark Nights – Death Metal : Guidebook #1

Collection : Rebirth

Scénario : Collectif

Dessins : Collectif

Surfant sur la vague Death Metal, voilà encore un one-shot qui sert à faire vivre l’événement et à approfondir ce qui se passe dans la série principale, à travers différents segments plus ou moins intéressants. Et autant vous le dire d’emblée : on est plutôt sous l’angle du moins, globalement. Malgré des parties artistiques souvent assez réussies, on peine à rester intéressé à ces histoires plutôt anecdotiques. Même si certaines sont vraiment belles visuellement (je pense au segment dessiné par Riley Rossmo, celui – très propre – de Becky Cloonan ou celui de Dan Panosian), elles restent assez vides. Au mieux, elles font l’effet d’un massage vaguement agréable. Au pire, on a l’impression de se taper un lumbago.

C’est notamment le cas pour la première histoire, composé par le trimvirat Snyder/Tynion/Williamson, encore une fois bourrée d’exposition, aux dessins approximatifs de Dough Mahnke, loin d’être à son meilleur. En plus, les pages de Guidebook sont assez ternes et inutiles. Néanmoins, je crains que la lecture du numéro se révèle assez indispensable pour bien comprendre l’event Death Metal dans son ensemble, vu ce qui est teasé ici…

– myplasticbus

3 Commentaires

  1. Après vérification, jamais… Il a principalement bossé sur le Green Lanterns de Sam Humphries. Pardon de cette erreur et merci de m’avoir corrigé 😅

  2. Pas de soucis
    Quand j’ai lu ça je me suis dit “Rocha a fait du Batman Beyond et je suis passé à côté ?” 😅

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.