PARTAGER
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email
conventions

Alors qu’en France, les mesures pour lutter contre le Covid-19 s’intensifient, outre-Atlantique, ce sont plusieurs conventions majeures de comics qui se retrouvent également annulées pour éviter la propagation du virus.

Les conventions Ace Comic con, Wonder Con et Emerald City Con annulées

Alors que chez nous, la Paris Manga et Sci-fi Show avait été annulée, les annulations s’accumulent également aux Etats-Unis. Première victime, annoncée il y a quelques jours : l’Emerald City Comic Con, la fameuse convention du Nord-Ouest, à Seattle, qui devait originellement se tenir ces jours-ci. ReedPOP, l’organisateur de l’événement, a fait le choix de décaler l’événement vers l’été, en espérant trouver des dates de remplacements.

Deuxième victime : l’Ace Comic Con, qui devait se tenir à Boston du 20 au 23 mars. La convention comptait sur la présence d’un gros panel spécial Star Wars en présence d’Haydn Christensen et Ewan McGregor, de poids lourds Marvel Studios tels que Chris Evans, Tom Hiddleston et Chris Hemsworth, mais aussi pas mal de créateurs de comics tels que J. M. DeMatteis, Esac Ribic, Joe Quinones ou Jason Badower. La ville de Boston a d’ailleurs mis en place un fond de soutien pour les artistes de la ville dont les finances sont impactées par l’annulation de l’Ace et d’autres manifestations du type.

Enfin, dernière victime en date : la fameuse Wonder Con d’Anaheim, la convention du secteur de Los Angeles, qui devait se tenir du 10 au 12 avril. Brian M Bendis, Mitch Gerads, Jamal Campbell, Donny Cates ou notre Stephanie Hans nationale devaient s’y rendre, mais les américains devront attendre plus tard. Là encore, la convention est reportée. Pour l’instant, l’organisateur continue de croire à la possibilité de la tenue de l’énormissime San Diego Comic Con, mais le temps nous le dira…

En attendant, n’oubliez pas de vous laver les mains, de tousser dans votre coude et d’éviter de claquer la bise à votre entourage…

myplasticbus

myplasticbus

Depuis son enfance, cet énergumène passionné se sent insatisfait de l’état du monde. Alors il s’est mis à écrire et dessiner ses propres univers, à raconter des histoires et à s’immerger dans des mondes parallèles. Un beau jour, il a découvert une bande-dessinée qui parlait d’un univers bizarre avec une particularité bien chelou : aucun super-héros, sinon dans les bandes-dessinées. Éternel curieux, il a voulu visiter cette terre inaccessible et étrange. Il s’est mis à chercher à maîtriser les lois des univers multiples, en découvrant qu’elles reposaient dans un bus en plastique caché au plus secret de son imagination. Désormais coincé dans cet univers bizarre, il prend toujours beaucoup de plaisir à explorer sa terre d’origine à travers des cases, des bulles et des dessins plus grands que la vie. Sinon, une fois, en 2003, il est resté coincé dans l’Hypertime.