Introduction

1. Les Salkind et les droits de Superman

2. Le scénario

3. La quête du réalisateur

4. Les acteurs

5. Les premiers problèmes arrivent

6. Le début concret de la pré-production

7. La quête de Superman

8. Le tournage

9. La sortie du film

1. Les Salkind et les droits de Superman

Histoire de prod #2 : Superman 1
Alexander et Ilya Salkind

Alexander Salkind était un fils de producteur franco-mexicain, aux origines russes. Celui-ci, aux côtés de son fils Ilya Salkind, reprit aussi le métier de producteur et le premier fait d’armes du duo était le film The Three Musketeers. L’adaptation du roman culte de Dumas, qu’ils ont produit aux côtés de leur compère Pierre Spengler. Le film et sa suite The Four Musketeers, sont aujourd’hui surtout connus pour avoir introduit la Salkind Clause. En effet, le film était à l’origine pensé comme un long film de trois heures et les acteurs avaient été payé pour cela. Néanmoins ils se rendirent compte que le film ne serait jamais prêt pour sa date de sortie et il prirent donc la décision de le diviser en deux films différents. Ce que les acteurs apprirent en voyant le film pour la première fois. Ils saisirent la justice et cela conduisit la Screen Actor’s Guild à introduire la Salkind Clause qui stipule que l’on ne peut diviser une production unique en plusieurs films, sans que cela ne soit mentionné dans les contrats. Malgré ces polémiques les films furent des succès critiques et financiers.

C’est aussi en 1973 que Ilya Salkind parle pour la première fois à son père de produire un film Superman. Le père est dans un premier temps assez dubitatif, celui-ci ne connaissant rien au kryptonien. Néanmoins devant l’enthousiasme évident de son fils il accepte d’y réfléchir et après des discussions avec différents acheteurs il parvint à la conclusion que le succès pourrait être là pour le film. Toutefois leur partenaire Pierre Spengler était beaucoup moins optimiste, celui-ci ne croyant pas possible de faire voler un homme à l’écran. Les Salkind persévérèrent tout de même et la prochaine étape était de racheter les droits de Superman.

DC avait depuis peu été racheté par Warner, mais dans un premier temps les Salkind négocièrent avec DC. Cependant la société posait énormément de conditions quant à l’adaptation de leur personnage fétiche. Et après six semaines de discussions qui ne menèrent à rien, Ilya appela Bill Sarnoff chef de Warner Publishing. Ceux-ci, sans aucunes attaches émotionnelles, signèrent le deal. Les droits des films et séries Superman appartenaient aux Salkinds pour les 25 prochaines années. Tout ça pour la modique somme de 4 millions de $, dont seulement 1 million devait être payé avant la signature. DC avait un droit de regard, mais leur pouvoir de veto était très limité. Ceci illustrait bien que le personnage de Superman n’avait aucun réel intérêt pour la société.

4 Commentaires

  1. J’ai adoré cet article, j’ose dire que j’ai versé ma larme en entendant la musique du thème de Superman qui est génialissime. Merci pour ses infos sur le meilleur des films sur Superman.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.