Les semaines s’enchainent et semblent se ressembler avec malheureusement peu de lectures qui captent notre attention. Les titres phares sont bien sûrs présents, mais le reste se perd dans la foule et reste facilement dispensable. Ce n’est pas la semaine du 15 mai qui nous dira le contraire avec seulement  quatre titres qui nous ont donné de quoi écrire.

Et vous, vos lectures ça donne quoi ?

LES VALEURS SÛRES

HIGHLIGHTS DE LA SEMAINE #51 (Rebirth) 1

Aquaman #48

Collection

Rebirth

Scénario

Kelly Sue DeConnick

Dessins

Robson Rocha

Après la déception de l’arc de Namma, le titre se recentre sur son héros et nous apprend une info importante sur le statu quo. C’est bavard et peut-être trop facile, mais il y a quelques pistes ici et là qui peuvent permettre un bon scénario et une certaine introspection pour Aquaman, et je ne vais pas rechigner ça. Rocha fait du bon boulot aux dessins en dégageant une imagerie certes simple mais qui me plaît bien. Le twist final fait lever les yeux au ciel, mais j’attends de voir ce que ça peut donner, et j’ai en tout cas apprécié ce numéro, surtout si je le compare à mes autres lectures de la semaine.

– Sledgy7

HIGHLIGHTS DE LA SEMAINE #51 (Rebirth) 2

Batman #71

Collection

Rebirth

Scénario

Tom King

Dessins

Mikel Janin, Jorge Fornes

Avec ce numéro #71 King ne réinvente pas la roue, mais bien que classique, ce numéro fonctionne très bien. Le mélange du style très moderne de Mikel Janin et celui bien plus old-school de Jorge Fornes fonctionne vraiment bien. Qui plus est ce mélange se retrouve aussi dans la narration, celle-ci étant divisée en deux niveaux qui se répondent.  

Comme je l’ai dit c’est du classique, mais ça marche toujours aussi bien.  

– Claygan

LES DÉCEPTIONS

HIGHLIGHTS DE LA SEMAINE #51 (Rebirth) 3

Naomi #05

Collection

Wonder Comics

Scénario

Brian Michael Bendis

Dessins

Jamal Campbell

De base j’apprécie le titre Naomi et la raison qui a mené Bendis à l’écrire, mais à l’heure des révélations, la lecture devient finalement plus pénible qu’autre chose. L’hologramme qui raconte le passé à une personne avec un talent caché et un ennemi secret, ce n’est pas original, et c’est comme si ça ne l’avait jamais été. Rien ne semble innovant en plus de tenter désespérément de piquer l’intérêt du fan de DC en appelant un phénomène Crisis pour rien. Si le fond est rébarbatif, la forme n’a que les jolies double pages de Campbell pour essayer d’atténuer l’ennui des long discours de l’auteur. Ça a l’attrait d’une page Wikipédia, et c’est dommage pour un comic book.

– Sledgy7

HIGHLIGHTS DE LA SEMAINE #51 (Rebirth) 4

Nightwing #60

Collection

Rebirth

Scénario

Dan Jurgens

Dessins

Chris Mooneyham

Depuis que Jurgens est là, les nouveaux personnages ont gagné en personnalité, mais les efforts de l’auteur ne sont pas suffisants pour améliorer l’histoire de Nightwing. Le statu quo est déjà toujours aussi inintéressant, mais en plus il n’évolue d’aucune manière, les personnages ne faisant que ressasser leur objectif ou leurs problèmes depuis plusieurs numéros. Les dessins sont corrects bien que ce style me laisse complètement indifférent. Bref, ça n’avance pas, ça ne raconte rien et on tourne en rond dans la médiocrité.

– Sledgy7