La série tant attendue et redoutée est arrivée. Que nous réserve ce premier épisode ? Vous le saviez, ça fait des mois que ça transpire sur les internets et même des années si on en croit Akiva Goldsman, encore producteur. Mitigé sur un live action avec mon personnage favori, j’ai hésité à regarder les bandes annonces et autres médias. Mais j’ai craqué et bien que dubitatif, je me suis dit, pourquoi pas, à voir en résultat final. Mais nous y sommes. Et alors ? Toujours dubitatif ? 

titans logo

Je vous le dis de suite, ça ne m’a pas trop plu. Alors avant de me traiter de rageur ou de jaloux, je vais vous expliquer pourquoi sans trop spoiler et ensuite ça va y aller sévère mais je vous préviendrai.

Le mauvais rejeton de Batman V Superman

Cet épisode va essayer d’en donner le maximum sans en dévoiler grand chose. A la fois long et rapide, l’épisode va passer de scène en scène avec des transitions pas du tout travaillées et mal montées. Ce qui donne un aspect coupe nette cassant le rythme. Cela pourrait être un parti pris si on ne se retrouvait pas perdu entre chaque scène, ne sachant pas s’il va s’agir de l’apparition d’un nouveau personnage ou la suite de la scène précédente. Et ce problème de coupe nette va apparaitre également au milieu d’une même scène d’action, rendant l’ensemble brouillon. Le tout saupoudré d’un étrange filtre bleu/vert dans des scènes, tout le temps, sombres, mais tellement sombres. Même en intérieur il semble faire perpétuellement nuit. En gardant un oeil attentif, on peut remarquer que l’épisode s’offre le luxe d’un faux raccord jour/nuit. Le tout agrémenté d’un voile flou constant et un rendu assez fade même dans les couleurs vives. Les photos promotionnelles étaient bien plus claires et nettes. Et je n’attaque que la forme. Car dans le fond, ce n’est pas mieux. Les personnages ne sont pas ce qu’ils semblent être. Ce qui peut-être un bon point dans le cas de Kory Anders, mais n’est pas du tout pour aider l’empathie sur Rachel ou Dick. A croire que les scénaristes ne connaissent pas du tout le type de personnage qu’ils essaient d’écrire, ou les personnages eux-mêmes. L’épisode se cherche entre présenter le personnage à des non initiés et à ceux le connaissant déjà. Nous sommes dans un entre-deux, donnant ainsi un aspect bâtard. Et majoritairement, les scènes ou dialogues n’ont pas de sens. La série apporte énormément de violence gratuite mal justifiée. Alors si vous avez été choqués par Batman qui tue dans BvS, vous n’êtes pas au bout de vos peines. Si le côté violent semble être ce que demande le public (la saison 3 de Daredevil arrivant) il faut pouvoir la légitimer et ne surtout pas la contredire.
Le casting quant à lui s’en sort pas mal malgré ce qu’on leur demande de faire. C’est surtout le charadesign qui pose problème. 

Rentrons dans le vif du sujet et des Spoilers.

passion meurtre

Le choc des Titans

Déguisée avec un look Emo et une capuche Assassin’s Creed avec un petit bec pour rappeler le Raven, Rachel est une fille perturbée par ses pouvoirs visiblement grandissant mais que l’épisode peine à nous expliquer clairement. L’épisode aurait gagné à chercher à montrer une fille introvertie plutôt que de le sous-entendre et à ne pas contredire son apparence et son comportement. Son look se serait développer au fil des épisodes et de son évolution. Là, ça fait Power Ranger, tu es le bleu tu portes du bleu. La jeune fille va se retrouver confronter à la mort mais réagira de façon différente à chaque fois. Un cauchemar la traumatise énormément, mais semble l’être moins face à la mort de sa mère et encore moins lorsque le démon en elle massacre un méchant. Même s’il l’avait cherché, elle devrait paraitre traumatisée. 

Maintenant, vous vous en doutez, je vais parler de Dick. Et il porte bien son nom car il va se comporter comme tel avec sa nouvelle partenaire (référence comics, Amy Rohrbach des années 2000). Après tout, cela fait un mois qu’il est là alors c’est un ancien. Il va par contre se tenter à l’humour qu’on connait du personnage mais la scène devient ridicule. Il fallait juste l’arrêter avant ce petit regard/sourire entre partenaires sinon Dick devient contradictoire. Taciturne/pince sans rire ou petit comique cherchant le retour de son public ? Mais si ce n’était que ça. En Robin, il va devenir extrêmement violent. Certes dans une scène d’action qui est ultra chorégraphie malgré des cadrages mauvais et des plans trop courts. Mention sympa pour les coups de poing face caméra. Robin tue, râpe des visages sur des briques ou des tessons de vitre de voiture. Ah d’accord…

Fuck Batman
  • Robin fact 1 : le personnage a rejoint Batman afin d’éclaircir le personnage très sombre. Il était là pour apporter de la joie, d’où ses couleurs flashy et normalement ses blagues et sa tchatche. Par conséquent, le rendre ultra violent, ça n’a pas de sens. Même Frank Miller dans All Star Batman et Robin ne l’avait montré extrême que par un manque de retenu et non pas une volonté de faire mal. 

Donc c’est déjà un point choquant pour Robin. Le ralenti sur la tabasse passion meurtre finale est trop. Il aurait été plus classe pour le dépliage de bâton (passez-le en ralenti, ça le fait). Mais à la limite, si la série veut surfer sur un Batman violent qui entraine ses acolytes dans sa croisade folle, ça passe. Mais non, car Robin s’est éloigné de Batman, parce que justement il n’approuvait pas ses méthodes. Un dialogue avec Amy nous le dit. Alors oui, il va se voir aux infos en train de massacrer les malfrats. On pourrait alors se dire, vu que le jeu d’acteur n’est pas clair, qu’il se remet en question. Mais il s’est déjà éloigné de Batman depuis au moins un mois donc il sait déjà tout ça. Et comme c’est une série, ils avaient le temps de développer sur plusieurs épisodes cette mise en évidence. 

Ta mère s’appelle Martha? Euh… non

N’oublions pas la scène d’interrogatoire avec Rachel. Elle est là pour rappeler, à l’image de la scène Martha, que les personnages sont liés par le fait d’être orphelin. Mettant en évidence un traumatisme persistant chez Dick. Vraiment ?

  • Robin fact 2 : Dick n’est pas Bruce. Il rejoint sa croisade pour trouver le tueur de ses parents et le trainer devant la justice. Ainsi, il ne sera par marqué par la mort de ses parents comme Bruce l’est et le restera.

L’autre personnage présenté est Kory Anders. Elle est montrée comme une amnésique avec des pouvoirs. Sa recherche de qui elle est la mènera à tuer et à chercher Rachel, elle aussi. Sachant que l’épisode va montrer différents individus visiblement méchants à la recherche de Rachel, Kory semble rentrer dans cette catégorie. D’ailleurs, elle tue froidement à plusieurs reprises et semble même y prendre plaisir. 

Tu n’aimes pas mes cheveux?!
  • Starfire fact : Konstantin Kovar (une des victimes de Kory dans l’épisode), personnage vu dans Arrow, est, dans le comics, le père d’un héros qui porte aussi le nom de Starfire et possède des pouvoirs similaires.

Il y aurait beaucoup de choses à dire sur le look de Kory, mais à ce niveau il se pourrait qu’il ne soit purement qu’un déguisement pour arriver à ses fins. Par contre, l’effet visuel sur ses pouvoirs est intéressant. Il permet d’avoir les couleurs du comics sur elle mais coute peu à la production. La perruque rose reste quand même bien moche.

On finira sur un clin d’oeil d’un futur protagoniste qui se métamorphose pour voler un jeu X-Box One. Les effets spéciaux sont assez beaux, mais la scène est forcée et mal amenée. C’est dommage.

  • Bonus – Robin fact 3 : Dick a vécu dans un loft dans le comics lors de sa période à New York et dans Batman TAS. Les fans apprécieront donc ce rappel, avec pour sauver les cadrages un traveling final terminant sur l’éternel poster de sa famille, seule représentation d’eux trois. 

On retiendra une mauvaise mise en scène, des plans cadrés trop près et d’autres qui durent trop longtemps, des changements de scènes abrupts et un mauvais montage apportant une mauvaise transition entre les scènes. De très mauvaises idées ou des idées mal amenées au milieu d’idées qui pourraient être intéressantes si elles sont exploitées par la suite. Les scénaristes ne semblent pas connaitre vraiment les personnages qu’ils adaptent. Je n’enterrerai pas la série avec seulement cet épisode qui fait vraiment pilote pour producteurs. Honnêtement, j’aimerais avoir le retour des gens ne connaissant pas les personnages pour savoir si une empathie s’est créée avec eux. J’attends la suite avec peut-être plus d’impatience en espérant du meilleur lorsque les personnages seront vraiment plantés.

 


Un Second avis, c’est bien aussi

Il est évident que si la violence ne vous plaît pas, Titans n’est pas fait pour vous. C’est clair que si vous ne connaissez les Teen Titans qu’en dessin animé, vous allez faire des saltos arrière en voyant Robin sécher des criminels à grand coups de schlass et fracasser des crânes contre un mur de briques ou Raven faire vomir du sang à un criminel, et je ne pourrai pas vous en vouloir. Malgré tout, avant de juger il faudra attendre de voir l’évolution de Dick Grayson, qui essaie de se séparer des méthodes d’un Batman qui ne se respecte plus, ce qui va prendre du temps. Finalement, ce premier épisode est plus fidèle qu’on ne le penserait à l’esprit de Marv Wolfman et George Pérez en essayant de marquer son public par sa maturité comme leur récit New Teen Titans l’avait fait dans les années 80, avec en prime une Starfire sans pitié (qui n’est arrêtée que par Robin dans le comics, c’est là qu’est le problème) ou une Raven qui finira par rassembler l’équipe autour d’elle à cause de son héritage. L’arc narratif de Starfire est d’ailleurs vraiment pas intéressant comparé à celui de Raven, mais ça joue plutôt bien, l’écriture est plus que correcte et Titans a de la gueule en terme de photographie, ce qui la rend déjà bien meilleure que les autres séries DC selon moi.

Était-ce vraiment pertinent d’utiliser les Titans pour un récit mature ? Oui, mais par la tragédie plus que par la violence, et c’est ce que la série doit encore travailler, surtout sur Robin qui est censé inspirer ses partenaires au lieu de se mettre en train pour une bonne fête d’ultra-violence. Les scénaristes le voient probablement plus comme un jeune homme en colère et certains dialogues de ses collègues policiers lui feront comprendre qu’il faudrait se calmer, notamment quand il se fait traiter de sociopathe, prouvant que ses méthodes ne sont pas là pour être cool, ni une fin mais plus un défaut à régler. La violence n’est pas un frein pour moi tant qu’elle est bien traitée (et grâce aux qualités intrinsèques de Titans) donc les prochains épisodes seront décisifs après un pilote correct.

– Sledgy7

Mauvais / Moyen / 10 Notre avis
{{ reviewsOverall }} / 10 Votre avis (4 votes)
Les +
- Quelques bonnes idées
- Les acteurs sont corrects en général
- Les effets spéciaux
- L'intro
Les -
- Mauvaises mises en scènes
- Mauvaise connaissance des personnages
- Trop d'infos en un seul épisode
- Partis pris mal justifiés
- Le choix des tenues
- Le filtre visuel
Ce que vous en pensez... CONNECTE-TOI POUR DONNER TON AVIS !
Order by:

Sois le premier à donner ton avis.

User Avatar
Vérifié
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

7
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
4 Fils de commentaires
3 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
urbanvspanini10Sledgy7CieloTheokolisCorentin Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Corentin
Corentin

Team Sledgy :D

Theokolis
Theokolis

Vue l’épisode hier et c’est plutôt pas mal et prometteur. L’une des choses que la série réussi haut la main est de passé le cap du pilote qui en général lorsqu’une série débute, est d’un ennuie mortel à cause de scènes introductions interminables, et bien pas pour Titans. Cet épisode est bourré de défauts mais pas au point d’être purge.

trackback
Titans : Starfire et Raven portent leur vrai costume dans cette vidéo des coulisses | DCPlanet.fr

[…] Titans tous les vendredi sur le DC Universe, et notre double critique du premier épisode est juste ici […]

trackback
Netflix sortira Titans une fois la diffusion américaine terminée | DCPlanet.fr

[…] Cependant, Netflix a enfin déclaré sur les réseaux sociaux que nous aurons bien droit à tous les épisodes de Titans d’un coup, seulement une fois la diffusion américaine de la saison 1 terminée. Puisqu’elle contient 13 épisodes diffusés à un rythme hebdomadaire, il faudra donc attendre jusqu’au mois de janvier pour y avoir accès légalement en France. Et si vous êtes sans vergogne, vous pourrez retrouver Titans tous les vendredi et notre critique de son pilote sur cet article. […]