– J’ai… J’ai mal partout, Blue !
– Ouais, pareil Billy, la dématérialisation n’est pas une franche réussite cette fois-ci, mais bon, nous sommes entiers.
– Où… Où est-ce qu’on est ?
– Jeremy, tu me reçois ? Tu peux nous localiser.
*Vous vous êtes sur une île, en plein milieu de l’océan pacifique.*
– Woaw, merci Einstein, génial, et comment on rejoint les autres mondes maintenant ?
*Je peux essayer de vous matérialiser un bateau, mais j’en ai pour une bonne dizaine de jours…*
– C’est bon, c’est bon, on va se débrouiller, il y a une marina et j’aperçois un homme prêt à partir. Billy, va lui demander si il y a moyen qu’il nous emmène sur le continent !
– D’a… D’accord !
– Jeremy, on va au devant d’autres surprises du genre d’après toi ?
*C’est une question rhétorique ?*
– B… Blue…
– Oui Billy, il accepte ?
– Pas… Pas vraiment, en plus, depuis que je lui ai parlé,  je ne retrouve plus les bonbons que j’avais dans ma poche…
– Ok, surtout, rester calmer, souffler un coup, et… action. Hey, toi, le capitaine du bateau, oui, toi là, espèce de sale co… Drake ?!!
– Blue ?!! Tu es de retour ?
– B… Blue, tu… tu connais cet homme ?


À Santa Monica, en Californie, existe un studio qui depuis 1984, a su faire ses preuves en matière vidéo ludique : Naughty Dog. Car oui, la boite n’a pas attendu 2007 avec Uncharted pour connaitre le succès. En effet, déjà en 1996, Crash Bandicoot avait su s’imposer comme un titre marquant de la première Playstation, rejoint cinq années plus tard par la licence Jack and Daxter qui, en dépit d’un certain nombre d’opus, est aujourd’hui quelque peu retombée dans l’oubli. Mais pour traiter de la série qui va nous intéresser ici, il est nécessaire de la contextualiser, notamment en discutant d’une autre licence indissociable de celle-ci : Tomb Raider. Sorties la même année que Crash Bandicoot, les aventures de l’héritière des Croft, archéologue accomplie, sont l’objet de nombreuses suites qui commencent à avoir du mal à se renouveler. Ainsi, lorsque l’Ange des Ténèbres sort en 2003, ce dernier se fait démonter par la critique, n’atteignant même pas la moyenne, et est un échec commercial. S’ajoute à cela un deuxième film qui fonctionne mal, et un co fondateur de Core Design, studio chargé du développement de la  saga, qui démisionne. Ainsi, la licence est confiée à Crystal Dynamics qui mettra trois ans à proposer un opus qui fera l’unanimité. De ce fait, depuis la sortie de Tomb Raider : Chronicles en 2000, Lara Croft n’a plus convaincu le public depuis six ans. Et ça, Naughty Dog s’en rend bien compte, et voit bien qu’il est temps de voler le titre tant défendu de meilleur jeu d’action/aventure archéologique. S’inspirant du professeur incarné par Harisson Ford et prenant le contre-pied de l’héroïne au bonnet F, le studio créé Nathan Drake. Là où Lara est héritière d’une riche famille, Drake grandit dans un orphelinat, là où elle est passionnée d’art dans un but historique, lui est passionné d’art dans un but mercantile. Uncharted met l’accent sur le fun, le spectaculaire, en bon pastiche de Tomb Raider. Chutes de dizaines de mètres, petite blague qui va bien quelque soit la situation, et héros se tirant la bourre constamment sans jamais vraimnt craindre la mort, voilà ce que propose Naughty Dog en 2007.

L’équipe de Naughty Dog aux Game Awards

Drake’s fortune, premier opus de la série, conserve aussi le côté mystique des aventures de Jones et Croft, proposant au joueur de partir en quête de l’El Dorado, avec un final rempli de sortes de zombies.  Succès critique et commercial, c’est véritablement avec le deuxième volet que la série gagne ses lettres de noblesse, voyant le trio Nathan, Elena, journaliste émérite, et Sully, aviateur et mentor de Drake, revenir, et introduisant de nouveaux personnages tels que Flynn et Chloé dans la quête de Shambhala. En 2011, Unchardted 3 : Drake’s Deception, revenant sur les origines de Nathan et sa volonté de trouver la citée perdue d’Iram, fait mieux commercialement que son prédécesseur, mais déçoit quelque peu en comparaison du deux. Il sortira aussi un opus PS Vita, Golden Abyss, afin de légitimer la sortie de la console qui tombera très vite dans l’oubli. Il me sera difficile de vous donner un avis, ne l’ayant pas fait, mais en ayant vu des vidéos, le peu qu’il en ressort est que certaines idées de gameplay étaient plutôt bien trouvées et que le scénario, sans être grandiose, permettait au joueur de partir à la découverte de Quivira, en gros, les citées d’or.  Et enfin, viennent Uncharted 4 : A Thief’s End, mettant un Nathan proche de la quarantaine sur les traces du capitaine Henry Avery, et son DLC/Standalone, The Lost Legacy, suivant Chloé Fraser, Nadine Ross, mercenaire, et Sam Drake, frère de Nathan, à la recherche de la défense brisée de Ganesh. Ce quatrième opus est acclamé par la critique, les joueurs, explose les record de ventes de la série, et impressionne par ses graphismes, d’une qualité jamais vue sur PS4. La saga abandonne ici son aspect magique, et, malgré une excellente qualité globale, se voit par ailleurs reprocher un final un peu faible façon QTE Land –les boss finals n’étaient de toute façon pas extraordinaires quelque soient l’opus-. Uncharted, pour l’anecdote a aussi été adaptée en jeu de carte, traine un projet de film depuis maintenant trop longtemps avec potentiellement Mark Wahlberg aka Marky Mark en tant que Nathan, et Tom Holland comme Nathan jeune.  La période où Nathan Fillion devait incarner le voleur est malheureusement loin…  Mais surtout, plus important, et c’est ce qui va nous intéresser ici, en 2011, Naughty Dog décide de lancer, en s’associant à DC Comics, une mini-série scénarisée par Joshua Williamson qui, en plus de dépeindre la première rencontre entre Chloé et notre héros, voit Drake courir à travers le monde afin de retrouver la Chambre d’Ambre.


– Désolé gamin, tiens, le contenu de ta poche, mais fais gaffe, les sucreries donnent des carries.
– Et c’est toi qui fais des leçons de morales ?
– Comment tu crois que j’ai obtenu ce sourire ultra-bright ?
– Pffff… En tous cas, merci d’accepter de nous conduire jusqu’au continent.
– Oh, tu sais, ce n’est que deux heures de trajet, je serai vite de retour pour retrouver Sully et repartir à l’aventure.
– Et tu as trouvé quoi récemment, un trésor? Non, mieux,  un monde perdu légendaire ?
– Les deux en vérité.
– T’es pas sérieux ?


Flynn et Nathan sont piégés dans une forêt. Cachés derrière deux piliers qui s’effritent progressivement sous l’impact des balles, les deux hommes doivent faire face à une armée de mercenaires bien décidés à les trucider. Soudain,  les kalachnikovs ne suffisant à l’évidence pas, les méchants décident de passer à la vitesse supérieure et sortent le lance-flammes. Alors que tout semble perdu, les voleurs utilisent la fumée ambiante pour s’échapper, et tirent sur le réservoir d’essence d’un des pick-ups de leurs adversaires, le faisant exploser et tuant leurs agresseurs dans un déluge de feu.

De retour à leur QG, les deux hommes, accompagnés de Sully les ayant rejoint sur place, se partagent le butin. Nate décide de garder un journal codé, tandis que Flynn garde le reste. Après des heures de décryptage, il s’avère que le carnet n’est autre que celui de Richard Evelyn Byrd. Et là, vous savez évidemment, comme tout le monde, que Monsieur Byrd n’est autre  qu’ un explorateur polaire et aviateur américain de l’US Navy ayant le grade de contre-amiral, né le 25 octobre 1888 à Winchester en Virginie, et mort le 11 mars 1957, à 68 ans, à Boston. Selon le livre, Byrd aurait été mandaté par les russes pour cacher la Chambre d’Ambre après que ceux-ci l’aient repris aux nazis. Même si ce n’est pas dit dans le comics, un petit cour d’histoire s’impose. La Chambre d’Ambre était une pièce située dans un des palais de St Petersburg, et dont la particularité était, comme son nom l’indique, de posséder des murs totalement recouverts de la fameuse résine fossilisée. Créée en 1701 à Berlin, elle fut ensuite donnée en cadeau par la Prusse au Tzar de l’époque. Pendant la deuxième guerre mondiale, lorsqu’Hitler fait la même connerie que Napoléon, et s’attaque à la Russie, les nazis remontent jusqu’à St Petersburg, volent les panneaux d’ambre posés sur les murs, le mobilier, et tout le reste, et  la chambre disparait des radars. Sur ce, la narration continue.

Nathan et Sully, après avoir copié toutes les informations dont ils avaient besoin, rencontrent Rose et Michael Doughty pour le compte desquels ils avaient récupéré le livre. Leur donnant ce pourquoi ils avaient été engagés, les héros partent directement au château Volkov en Russie où est censée se situer le prochain indice, une tablette en or/ambre, et alors que Drake s’apprête à monter le mur, il sent le canon d’une arme contre sa nuque, se retourne, et découvre  une aventurière au teint hâlé avec laquelle il se liera par la suite d’amitié, si ce n’est plus : Chloé Frazer. Sans chercher si elle peut être une alliée potentielle ou une ennemi, Nathan lui jette de la terre dans les yeux et réussit à s’enfuir. Le jour suivant, lors d’une vente aux enchères où ledit indice est censé être vendu, Sully et son protégé décident de le voler –oui, comme dans le 4, mais avant le 4. Alors qu’il s’introduit dans la forteresse, Nate est arrêté par Chloé, ayant elle aussi eu la même idée, et les deux décident de coopérer. Malheureusement, la tablette entre leurs mains, l’alarme se déclenche, et une fois sortis du bâtiment et avoir échappé à la sécurité,  le voleur est embarqué dans une voiture par les Doughty. Ayant aussi capturé Sully, ils proposent au descendant autoproclamé de Francis Drake de traduire la tablette, en contrepartie de quoi, lui et son mentor ne seront pas abattus.

Logiquement, Nathan s’exécute, mais une fois hors du bâtiment où ils sont retenus, des mercenaires leurs barrent la route. Par chance, Chloé réapparait et réussit à sauver ses camarades voleurs sans abattre personne directement. Bon, ok, elle leur tire dans les jambes, jette des grenades, et envoie dans un ravin la voiture de leurs assaillants… Partant pour le pôle nord, le groupe se fait néanmoins très vite une nouvelle fois arrêter par les méchants qui, assez magnanimes pour le coup, acceptent de ne pas les tuer sur le champs si nos héros les conduisent au prochain indice situé dans une montagne accessible uniquement grâce à un petit engin volant comme celui que possède Sully, seule personne sur place à savoir le piloter. Alors ça, ça tombe bien alors ! Mais une fois sur place, les choses se corsent, la Chambre, ou du moins,  les panneaux d’ambre sont bien là, mais ont été détruits. Néanmoins, la fine équipe ne sera pas venue pour rien. En effet, cachée dans l’ombre, une porte gigantesque leur fait face, sur laquelle est gravée la carte du monde souterrain. Drake et Frazer réussissent à passer la porte, et par la même occasion, à fausser compagnie à leurs ravisseurs, mais se retrouvent bien vite face à un autre problème, un avion faisant office de pont, surplombant un précipice au fond duquel coule une rivière de lave. Une fois traversé, ils sont très vite rattrapés par les Daughty, et alors que ces derniers sont bien décidés à enfin les abattre, des yeux brillant apparaissent par dizaines dans les ténèbres de la grotte. Alors que l’équipe de chasseurs de trésors se fait progressivement décimer, Chloé agrippe un lance-roquettes, détruit la paroi qui s’écroule, ensevelissant les ennemis dont l’apparence reste inconnue, et révélant un spectacle inattendu : Agartha, royaume souterrain mythique.

De là, ne perdant pas le nord, Michael Daughty tire sur Nathan, calmant un tantinet l’enthousiasme des héros.   En haut d’un escalier, une porte alvéolée illumine le reste de la citée. Alors que le frangin Daughty préconise la prudence, sa sœur, commençant progressivement à vriller suite à une blessure infligée par les créatures les ayant attaqué, perd patience et exaspérée par son comportement,  l’abat froidement. Continuant à monter les marches, elle retire une des roches lumineuses taillées en forme d’hexagone. Et là, surprise motherfucker ! La porte empêchait en fait la lave d’envahir Agartha, et  la jeune femme se retrouve engloutie par le liquide en fusion. Chloé et Nathan se mettent à courir, mais se retrouvent séparés. Le voleur se fait, qui plus est, attaquer par les mystérieux ennemis, sortes de goules et sans doute habitants de la citée cachée. Se réfugiant en haut de la carcasse d’un avion, et alors que tout semble perdu, Sully débarque en avion, avec à son bord Chloé, qui extremis, attrape la main du Indiana Jones vidéoludique, le sauvant des flammes.

Une fois le magma loin derrière eux, l’avion de Sully, pas en grande forme, se crache dans l’océan. Bien qu’ils aient quitté le pôle nord il y a quelques minutes, nos héros se réveillent sur une plage paradisiaque par la magie du réseau souterrain. Nate cherche une explication et veut en savoir plus, mais son mentor et ami lui fait bien comprendre qu’il n’y a aucun moyen qu’il accepte d’y retourner. Le soir même, c’est la fête. Chloé et Nate se disent au revoir d’une manière plus qu’amicale, et au petit matin, Sully annonce qu’il a loué un bateau et trouvé un nouveau travail. Comme l’apparence du véhicule marin le laisse deviner, ce nouvel emploi concerne sans doute une certaine journaliste blonde avec qui le voleur partagera de nombreuses aventures, ainsi que sa vie.


– Quelle aventure…
– Jaloux ?
– Juste un peu.
– Qu’est-ce que je devrais dire de toi alors ? Tu voyages entre les mondes !
– Pas faux.
– Enfin, nous voilà arrivé à bon port !
– Parfait, merci pour tout mon ami.
– Dis-moi maintenant, à quel point c’est grave ?
– De quoi tu parles ?
– Il y a un problème n’est-ce pas, tu n’es pas revenu par hasard. N’essaye même pas de mentir.
– La vérité ? Aucune idée, je veux juste m’assurer que tout va bien.
– Tu veux que je t’accompagne ? Sully comprendra, et la blondinette de journaliste qui nous a engagé, Fisher je crois, a l’air d’être particulièrement fatigante.
– Non, ça ira, le gamin et moi, on gère, va plutôt retrouver le vieux et Blondie. Qui sait ? Peut être que tu pourrais l’apprécier !
– Ben voyons… Allez, bonne chance mon ami.
– Salut Drake !
– Au… Au revoir Monsieur !
– Bon, Nous y voilà enfin.
Blue, je dois t’avertir, il y a un problème !
– Le contraire aurait été étonnant !
– Je ne rigole pas, vous risquez de…
– SSEERRRVVEEE THHHHEEE QQQQUUUEEEENNNNNNN!!!!
– Oh putain, je le reconnais lui, le général RAAM ! Cours Billy, cours !

A SUIVRE

11
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
5 Fils de commentaires
6 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
Julienmavhocurbanvspanini10BlueMoonsorrow Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Moonsorrow
Moonsorrow

J’avoue être circonspect, j’ai survolé la kro parce qu’uncharted ça m’en touche une sans faire bouger l’autre, mais y a un lien avec DC ?!

mavhoc
mavhoc

Bon j’avoue qu’en lisant le résumé du comics (après une introduction qui m’a ramené à la bonne époque du jeux-vidéos) je me suis quand même dit que ça faisait très série B voir plus si affinité :p Pas l’air très intéressant tout ça. Merci de te sacrifier pour la cause.

Moonsorrow
Moonsorrow

Du coup vous ratissez plus large que ce que je pensais, et par conséquent, jsuis un peu déçu, parce ça veut dire qu’on pourra avoir du TMNT, Mortal Kombat, Power Rangers ou que sais-je encore parce que y a DC qui a un lien avec… Mouais. En attendant, jvous conseil le très méconnu et très mauvais jeu de baston Justice League sur Super Nes ^^

urbanvspanini10
urbanvspanini10

Assez déçu que ça soit les News de film qui fasse le plus de commentaires.