La dernière rumeur voulait que Gal Gadot réclame la tête de Brett Ratner, accusé d’agressions sexuelles, s’il restait partie prenante de la suite de Wonder Woman par l’intermédiaire de sa société de production RatPac-Dune Entertainment. Alors que la rumeur n’avait clairement pas été démentie par Warner Bros, l’intéressée vient de donner sa version des faits.

La franchise de Gal Gadot

Ainsi, au micro de Today, l’actrice incarnant Diana Prince clarifie la situation :

La vérité c’est que beaucoup de gens sont impliqués dans la production de ce fil (Wonder Woman 2), et leurs sentiments font écho aux miens, ils partagent tous mes sentiments. Donc tout le monde savait ce qu’il Y avait à faire, mais il n’y avait rien que je puisse dire puisque la décision était déjà prise (ndlr : ne plus être lié à Brett Ratner) avant que l’article ne sorte.

Applaudie suite à son comportement Wonder Woman-esque, Gal Gadot fait donc toute la vérité – ce qui est déjà remarquable – sur la situation. Ainsi, vous ne verrez pas apparaître le logo RatPac pendant le générique d’introduction du prochain film Wonder Woman avancé au 1er novembre 2019 par Warner Bros.

4
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
3 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
AdiFanartTwelveGreensmiilejack napier Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
jack napier
jack napier

Je trouve ça merveilleux de sa part.

Greensmiile
Greensmiile

Je m’en posais la question : Ratpac est lié a Aquaman ?

AdiFanart
AdiFanart

Y a pas un certain Ben Affleck qui a agi en gros lourdeau aussi envers certaines? Tout est a geometrie variable dans ce beau monde.