A dix bons jours de sa sortie ce début de semaine le moment est venu pour faire le point sur le film Lego Batman qu’on attend beaucoup par ici mais qui aura également provoqué de gros coups de froids sur un certain aspect. Sorti en 2014, The Lego Movie s’était révélé être une excellente surprise, brassant un humour délirant avec des univers de briques de la grande marque Danoise, le tout sous couvert d’un très bon propos sur la place de l’ordre et de l’imagination, de la créativité. Et cerise sur le gateau, c’est la présence de Batman – et de multiples personnages DC – qui aura ravi les fans que nous sommes. L’annonce d’un spin-off lui étant consacré ne pouvait qu’augurer du meilleur.

Parce que ce Batman est une version hautement parodique du personnage que nous connaissons, et aimons tous, mais qui se moque tout en respectant l’univers du Chevalier Noir. Les nombreuses bande-annonces et spots tv (qu’on vous a, je crois, tous relayés sur le site) continuent dans cette veine d’un Batman très imbu de lui-même, qui est rejoint par une galerie de personnages, vilains comme gentils, hauts en couleurs. Avec un méta-humour sur bien des aspects (les bat-costumes), une foule de produits dérivés qui donnent franchement envie pour qui aime bien généralement les Lego, et pour la VO, un casting vocal assez dingue, réunissant la fine fleur des comédiens du Hollywood : Will ArnettMichael CeraZack GalifianakisRosario Dawson, et j’en passe. Pour le coup, on pourrait s’attendre à ce que la VF y aille de même pour recruter les comédiens de doublages – ou acteurs – les plus réputés ou le plus souvent associés à l’univers DC Comics, mais c’est là qu’est venue la douche froide.

Et le problème de la VF de Lego Batman est de façon plus générale récurrente avec une nouvelle façon de penser les doublages dans les films d’animation. Il semblerait (ceci est un euphémisme) que les studios ont décidé qu’associer des noms populaires (par populaire, comprendre : Cyril Hanouna, la version « pauvre » de la popularité) pour les films d’animation est on ne peut plus vendeur, en tout cas bien plus que de mettre le nom de comédiens de doublage, qu’on associe rarement dans la culture populaire à tel ou tel personnage ou tel travail, sauf quand on décide de s’y intéresser un peu. Ainsi, dans notre milieu, les voix de Richard DarboisAdrien Antoine ou Philippe Valmont sont largement connues pour les performances accordées pour Batman et Superman sur différents supports. Mais de façon générale, il sera facilement admis que le milieu du doublage français ne manque pas de personnes talentueuses et spécialisées.

Mais du côté de Warner Bros. France, on ne pense visiblement pas comme ça. Les annonces successives du casting VF on du coup porté un coup dur à la communauté que nous sommes. Parce qu’en lieu de comédiens ou d’acteurs, on se retrouve avec un animateur tv (Stephane Bern pour Alfred), des youtubers (Natoo pour Batgirl ou Wartek pour Green Lantern), un mec de « Danse avec les stars » (cherchez pas, je n’ai pas retenu le nom et à vrai dire je m’en contrefous), et top du top, des footballeurs pour doubler Superman et Flash. Alors je ne sais pas quel est l’esprit malade qui se cache derrière tout ça ou à quel point la motivation de faire de l’argent avec de simples noms a dépassé la volonté d’une performance artistique, mais… putain.

Honnêtement, entre la colère et l’incompréhension, le manque de mots pour s’exprimer se fait ressentir. Qu’on se le dise, je n’ai absolument rien contre les personnes qui ont été choisies, personnellement. Ce sont des personnes qui ont leur activité, leur communauté de fans, et à vrai dire n’étant pas particulièrement intéressé par leurs travaux, je n’ai rien à dire pour les critiquer. Et à la limite, j’essaie de reconnaître une certaine logique dans les choix de Warner pour cette VF. Par exemple, concernant Natoo, je veux bien comprendre que derrière sa carrière de Youtubeuse se cache une comédienne, alors pourquoi pas. Je peux comprendre de vouloir associer le côté aristocrate de Stephane Bern à Alfred puisse être sympathique. Mais comment expliquer que des types qui soient des sportifs professionnels (et qui, à mon souvenir, n’ont jamais affiché publiquement une affinité avec la pop-culture ou les super-héros) soient choisis pour incarner Superman ou Flash ? Qu’un mec dont l’activité est de se filmer en train de jouer à des JV – et encore, si c’était le streamer le plus connu sur Arkham City, je comprendrai) soit choisi pour Green Lantern ? Et on est d’accord que ces rôles seront, je crois, minoritaires dans le film, mais c’est là dessus que se fait une partie de la promo.

A cela plusieurs problèmes. Le premier, c’est que je crois qu’un film qui porte le nom de Batman dans son titre est assez attirant, même pour le grand public, pour qu’il n’y ait pas besoin de vouloir vendre des noms dans le casting vocal pour attirer les gens. On parle quand même du super-héros le plus populaire de tous les temps, et si on veut cibler les ados/gamins, seul ce nom devrait suffire, non ? Dans un deuxième temps, quitte à choisir des noms populaires, pourquoi vouloir piocher avec des personnes qui, j’ose le prétendre, n’ont rien à voir avec l’activité de doublage ? Quand bien même ils se révèleraient être bons dans ce domaine, je rappelle juste qu’il y a des personnes dont c’est le métier et que parmi celles-ci il doit aussi y avoir des gens en recherche de travail, et qui ont sûrement plus de passion pour les personnages à doubler. Et je crois que ce qui m’énerve le plus, c’est que certaines de ces personnes n’ont ABSOLUMENT PAS besoin d’un quelconque revenu supplémentaire lié à ce film et ne serait-ce que sur le principe, pourraient laisser cette tâche à d’autres. Puis j’veux dire, économiquement parlant, c’est pas plus rentable d’engager un comédien plutôt qu’un footballeur au niveau de la facture ?

Dans cet esprit bizarre de culture française, on se retrouve donc avec d’un côté de l’Atlantique des acteurs hyper prestigieux et de l’autre, des personnalités, traitez moi d’élitiste si vous voulez, avec quand même bien moins de carrure au niveau national, et encore moins de lien avec le cinéma ou la pop culture en général. La différence de classe entre Amérique et France, comme on s’amuse souvent à le faire, sauf qu’ici ça n’a rien d’amusant. Parce que j’ai bien conscience qu’en écrivant ma chronique ici, je prêche aux convaincus ; j’ose croire que personne parmi les lecteurs de DC Planet ait véritablement envie de défendre le choix de ce casting. En résulte cette problématique qui revient souvent, qui oppose « notre » communauté à celle du « grand public » qui par ailleurs nous donne une dimension d’élitistes snobs. Parce que si la VF de Lego Batman me donne envie de mourir, on observe facilement sur le reste du net que beaucoup s’enchantent que « Griezmann est mon Superman » et autres, ou encore que « c’est bon, c’est un film Lego Batman qu’est-ce qu’on en a à foutre » – toujours la plus belle, et la meilleure façon de couper une conversation ou un débat sur le net, ce bel endroit faits d’échanges en toute cordialité.

Mais est-ce être élitiste de demander à ce que les personnages de films d’animation soient doublés par des personnes dont c’est le métier ? Par des personnes qui ont un lien avec l’animation, ou le cinéma en général ? Qu’on ne prenne pas des personnes juste « du moment » parce qu’ils sont au top d’une popularité éphémère (j’veux dire putain, on en reparle dans un an de QUI se souviendra de Wartek, promis) ? Qu’on puisse arrêter de se dire « hey, on va faire des vues de notre film parce que y aura untel pour cette voix » au lieu de parier sur la qualité du produit ? Ou juste que les mecs de Warner soient remplacés par des gens qui ont un minimum d’attache aux personnages qu’ils vendent et essayent de concilier l’attrait grand public sans s’aliéner les communauté de fans ? Parce que d’un certain point de vue, c’est parfois un peu agaçant de voir une appropriation culturelle faite par des personnes qui méprisaient il y a peu de temps la même culture, mais si c’est de plus pour que l’appropriation se fasse par le biais de ce genre de personnalités…

Qu’on se le dise, pour la prochaine coupe du Monde, il y a intérêt à ce qu’Adrien Antoine et Pierre Hatet soient recrutés dans l’équipe de France. Qu’on puisse se marrer aussi de notre côté.