Review VO - Action Comics #957 1
Les points positifs :
  • C’est du Action Comics pur
  • Maîtrisé et rempli
  • Sacrément beau
  • Lex Luthor VS Superman
  • Le chapitre en lui-même est un sans faute
  • Une promesse d’une série énorme
Les points négatifs :
  • Attention de ne pas vouloir trop en faire
  • Peur que ça soit un pétard mouillé

« I, Lex Luthor will be your Superman. » – Lex Luthor


  • Scénario : Dan Jurgens – Dessins : Patrick Zircher – Couleurs : Tomeu Morey – Couverture : Ivan Reis, Joe Prado, Sonia Oback, Ryan Sook

La vie continue. Il y a des morts mais la vie poursuit son cours mais nous n’oublions pas l’héritage laissé. C’est justement l’héritage du Superman New-52 dont il est question dans ce Action Comics #957. Action Comics qui reprend sa numérotation d’origine. Exit New-52… Sa cape, son symbole, son combat pour protéger Métropolis. Tout cet héritage va être disputé entre 2 protagonistes et potentiellement un troisième. Au cours de cette review, des questions et des interrogations vont s’éveiller. Il va donc y avoir du spoil ou pour le moins, un événement va être spoilé. Il le faut mes amis. Mais comme je suis généreux, je n’en parlerai qu’à la fin de la review, entre les deux dernières images. Donc maintenant que tu es prévenu, nous pouvons commencer la review de cet Action Comics #957.

Comme nous l’avons vu dans le dernier Justice League #50, Lex Luthor a décidé de porter le blason de la famille El afin de… bah officiellement combattre le crime et perpétuer l’héritage et toute la symbolisation de Superman. Oui je sais, ça sent encore plus mauvais que vous le pensez. En somme, le geste est louable. Et c’est un Luthor très différent du classique. Celui-là fait partie de la Justice League officiellement. Il a aidé plus d’une fois à sauver le monde, que ça soit contre le syndicat du crime ou lors de la Darkseid War. Il a certes une vision des choses et un franc parlé qui le rendent douteux. Mais comme il est précisé dans ce chapitre : « Rien ne prouve qu’il prépare réellement quelque chose de mauvais ». Parlons concrètement de cette idée venant de Dan Jurgens. C’est une excellente idée pour la simple et bonne raison que cela remet Lex Luthor comme gros obstacle pour Superman. Nous avons le droit, temporairement peut être, de retrouver le combat de légende entre Lex Luthor et Superman. Et pour ça je dis oui. Cependant, la question du symbole reste ouverte. Pourquoi réellement le porter ? Luthor est fier, il porterait plutôt un L sur son torse au lieu du symbole de l’homme qu’il a toujours jalousé et détesté. Il est possible que ça soit pour narguer notre pauvre Superman dans la tombe. « Regarde, je fais mieux que toi en portant ton héritage ». Mais nous sommes peut être parano, et c’est peut être tout simplement pour l’honorer et dans le souhait que ce symbole puisse lui donner la force et le courage de son ancien détenteur.

D’un autre côté, tout ceci ne plait pas à notre Superman Pré-New-52. Son ennemi de toujours, porte le symbole de sa famille. Car oui, le Lex Luthor de ce Superman a toujours été mauvais. Il avait toujours un plan derrière la tête derrière chacun de ses actions. On peut comprendre les doutes et peut-être même la crainte de Superman. Cependant, la réaction reste assez radicale, peu réfléchie et violente. Même si ce sont des caractéristiques d’une personne impulsive, cet adjectif qui ne devrait pas convenir à ce Superman. Mais ici on comprend tout à fait ses réactions, on les pardonne même. Petit parenthèse, la scène du rasage est géniale. Un beau clin d’œil à la série Lois & Clark où Lois expliquait comment Superman se rasait. En somme, c’est un excellent Superman qui s’offre à nous.

Graphiquement c’est sublime. Les expressions du visages sont très fines avec beaucoup de détails. Patrick Zircher joue bien avec les ombres pour accentuer l’émotion sur les visages. La colorisation de Tomeu Morey est également à souligner tellement elle est magnifique. Graphiquement c’est un sans faute pour ce Action Comics #957. Le costume est une merveille. On garde le côté New-52 du costume et on le mélange subtilement avec le costume noir du Superman Pré-New-52. Et selon moi, la performance ultime, reste d’avoir réussi à faire deux Supermen que l’on reconnait clairement, mais dont on peut clairement voir une différence dans l’âge du personnage. Même sans barbe, on voit que c’est un Superman avec un peu d’âge.

Voici le moment spoiler de cette review. Je suis un peu perdu tout de même. Je ne comprend pas l’introduction de Clark Kent. D’où il vient. Un clone, un résidu de Superman, une résonance liée à Flashpoint ou Convergence… Tout ça m’interroge mais pas de la bonne manière. Je me demande si c’est utile pour le comics de déjà mettre ainsi le doute. Déjà remettre en question la mort de Superman. Déjà remettre en question la légitimité du Superman Pré-New-52 dans sa décision de remplacer le Superman mort. Même si ce personnage clame être Clark Kent et non Superman (l’un ne va pas sans l’autre normalement). Les clones ou les doubles (avec le Superman de feu juste avant Rebirth), ça commence à faire beaucoup voire même trop. Laissons du temps pour l’explication.

Enfin, une menace à la Docteur Mad se fait sentir. J’aime beaucoup cette mise en scène. Elle fait penser un peu à Luthor également. Il observe et prépare en utilisant les autres. Tout est prévu, tout est calculé. Et pourtant on ne sait pas qui cela peut-être. Cet ennemi espionne même la famille du nouveau Superman. Il peut absolument tout voir et ça passe sur des écrans donc ça ne semble pas être un pouvoir de divination ou autre. Allez, soyons fous. C’est peut-être le Lex Luthor Pré-New-52 qui aurait suivit Lois & Clark ! On aime beaucoup cette mise en scène très « méchant des années 80-90 ». Cependant, j’espère tout de même que l’on ne va pas céder à la facilité et que nous n’allons pas avoir un Lex Luthor et un Superman qui combattent ensemble pour à la fin se quitter et laisser les choses ainsi. Nous avons déjà vu des choses comme ça. Il faut faire preuve d’imagination. Déjà que la collaboration future semble évidente quand on voit la fin du chapitre.

Le final me laisse également perplexe. Quelque chose est récupéré dans une entreprise portant le nom de « Genetic » ou du moins le début du nom. Et à la fin nous avons ce personnage. Les humains auraient joué avec ce personnage génétiquement ?! En sachant que le Superman New-52 l’avait désintégré dans le soleil. Il est revenu et je ne peux m’empêcher de penser que c’est une influence du film. Parce qu’il est dans le film, il se doit d’être dans le comics avec plus ou moins du lien (la génétique). Je ne tire aucune conclusion et j’attends de voir la suite.

En conclusion, c’est un excellent chapitre. Nous avons des codes du classique Action Comics qui sont présents tout en restant innovant. C’est sacrément beau. Le scénario donne envie de continuer à lire, on ne s’ennuie pas et on veut découvrir la suite. Tout simplement un sans faute pour ce Action Comics #957. Hâte de découvrir la suite. Mais justement, il va falloir faire attention à ne pas bâcler les explications (en donner aussi ça serait bien), et ne pas tout donner d’un coup.