Review cinéma – Catwoman

Catwoman - Poster
Les points positifs :
  • Film assez court
  • Des chats
Les points négatifs :
  • Manière de filmer difficile à suivre
  • Pas d’idée originale
  • Pas assez de tension pour tenir le spectateur en haleine

« Meow, meow, meeeow. » – Le chat de bengal gris


  • Réalisation : Pitof – Production : Denise Di Novi, Ed MacDonnell
  • Scénario : John Rogers
  • Acteurs : Halle Berry, Alex Borstein, Benjamin Bratt, Frances Conroy, etc.

Nous sommes en 2004. Année bissextile entamée un jeudi. C’est l’année qui a vu naître Tuan Tuan et Yuan Yuan, les deux pandas géants, mais qui a aussi vu disparaître le chef d’orchestre autrichien Carlos Kleiber (dont je conseille sans réserve l’écoute de la Pastorale de Beethoven quand il dirigeait le Bayerisches Staatsorchester. La meilleure interprétation que j’aie entendue à ce jour. Si vous en préférez une autre, n’hésiter pas à proposer votre version dans les commentaires.) mais c’est aussi l’année où les espoirs des fans de DC se sont éteint au moment de la sortie du film Catwoman. N’attendant donc pas grand chose, je me suis lancée dans le visionnage pour tenter de vous servir assez d’arguments pour vous épargner de regarder ce film et vous pousser à vous diriger vers quelque chose de plus… hmm… enrichissant.

Le début du film s’ouvre déjà sur des clichés, avec des fresques de l’antiquité égyptienne (pourquoi pas, après tout chat-antiquité égyptienne, il y a un lien, en effet) sur une musique orientalisante qui reprend tous les stéréotypes pour symboliser un orient qui ne correspond pas forcément à une réalité musicale. Mais soit, ce n’est que l’intro, le film a, à ce stade, une infinité de possibilité pour rendre son contenu attrayant. Ensuite, finalement, nous découvrons le personnage de Patience Phillips. On sent très fortement, et dès le début, l’influence de la Catwoman dépeinte par Tim Burton dans son deuxième film Batman. Sans partir dans l’hommage valorisant, ce film se contente de récupérer les caractéristiques du personnage et de les placer les unes après les autres dans le film sans aucune subtilité. La protagoniste qui passe d’introvertie et peu sûre d’elle à une séductrice audacieuse, la résurrection par une ribambelle de chats de gouttière, la fameuse scène où Catwoman lèche le visage d’un autre personnage, à croire que le film ne nous propose aucune idée inédite, si ce n’est que Catwoman semble avoir de véritables pouvoirs et un nom venu de nulle part et sujet à de mauvais jeux de mots. Le film amène donc peu d’idées, et quand c’est le cas ce ne sont pas vraiment de bonnes idées.

Dans la manière dont le film est fait, les mouvements de caméra sont souvent assez désagréables à suivre, avec des grands mouvements de loin pour montrer une ville fictive peu inventive ou alors faire des plans anormalement gros sur certains visages par moment. Les effets spéciaux sont très fréquents dans le film, et pas vraiment discrets. Ils sont utilisés pour les scènes d’actions, tous les déplacements de Catwoman quand elle use de ses pouvoirs qui semblent plus proche des capacités d’une femme-araignée que d’un chat à proprement parler puisqu’elle peut marcher sur les murs. On en voit aussi pour le chat de bengal gris, protagoniste qui a une certaine importance mais qui est souvent en image de synthèse (un chat c’est difficile à dresser, mais pas besoin de lui faire faire des trucs de fou non plus). Finalement, il est difficile de compatir au sort d’un personnage qui tombe du haut d’un immeuble et se retrouve immédiatement changé en poupée de chiffon, dont la chute est difficile à prendre au sérieux. Cependant, ces défauts restent les plus faciles à pardonner, et si le film était bon malgré tout, ça serait plutôt anecdotique. Mais ce n’est pas le cas.

Les acteurs, aux rôles caricaturés, peinent eux aussi à nous faire adhérer à ce film qui accumule trop de maladresses. On ne ressent pas de quelconque tension à aucun moment. Il est donc difficile de se mettre à la place des personnages, de compatir à leur malheur ou de se réjouir de leurs bonnes nouvelles. Ils ont souvent des réactions peu crédibles, qui justifient de manière plutôt bancale d’autres éléments de l’intrigue dont on aurait pu se passer, notamment une tentative de créer de l’émotion ou alors une attitude plus téméraire censée nous apporter un peu d’action. Heureusement, le film n’est pas extrêmement long (et il est difficile d’imaginer ce qu’on aurait pu ajouter, tant le 90% du film est déjà de trop ou mal réalisé) et on a le plaisir d’observer un certain nombre de petits félins, mais qui reste de courte durée et n’est qu’une trop maigre consolation face à tous les défauts accumulés durant cette heure et 40 minutes environ.

Si vous avez détesté Batman v Superman, sachez qu’il n’entre même pas dans la même catégorie que le film Catwoman de 2004, qui accumule les défauts du début à la fin avec une série de clichés, aucune idée originale, une musique peu inventive et des acteurs qui peinent à nous faire croire quoique ce soit. Même pour regarder un mauvais film entre amis, dirigez-vous plutôt vers Batman et Robin de Schumacher, qui a le mérite de se prendre un peu moins au sérieux.

En passant par les liens affiliés BDfugue/FNAC/autres présents sur le site, DCPlanet.fr reçoit une faible commission. Qu’importe le montant de votre panier, vous nous aidez ainsi gratuitement à payer l’hébergement, modules, et autres investissements pour ce projet.

MadAsAHatter

MadAsAHatter

DC COMICS : L'ENCYCLOPEDIE ILLUSTREE

DC COMICS : L'ENCYCLOPEDIE ILLUSTREE

amazon
Voir l'offre
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

À lire aussi

Shazam : La Rage des Dieux [DVD]

Shazam : La Rage des Dieux [DVD]

amazon
Voir l'offre
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Rejoignez la discussion

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

12 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
darthfry
7 années il y a

Halle Berry avait été la grande gagnante des Razzy Awards cette année là… Et je déconseille aussi Vidocq du même Pitof, qui a heureusement disparu du cinéma…..

Watchful
7 années il y a
Répondre à  darthfry

Si, il est réapparu pour dire que Tarantino ne savait pas tenir une caméra, et que Gaspard Noe était un génie. Internet s est foutu de lui et il a disparu de nouveau. Apparemment il tente de sortir de son trou de la honte cinématographique, et attend qu on lui propose un film en France.

Gordon_Freeman
7 années il y a

Dès que j’ai vu qu’il y avait une review TV sur ce film j’ai pouffé…Rien que l’idée de faire un article dessus est une vaste blague

aedemiel
Invité
aedemiel
7 années il y a

Je suis sincèrement désolé que MadAsHatter ait dû s’infliger le visionnage de ce film pour faire cette chronique.

Rhyfel4815
Rhyfel4815
7 années il y a

Très franchement, penser que ce film a eu un gros budget et un casting assez conséquent, ça aide pas à relativiser Gotham, Arrow, LoT et compagnie ?

Lerhak
Lerhak
7 années il y a
Répondre à  Rhyfel4815

Non. L’argument « dans le fond c’est pas si mauvais, parce qu’après tout y’a pire », c’est de la merde.

Rhyfel4815
Rhyfel4815
7 années il y a
Répondre à  Lerhak

Au moins, quand on voit qu’eux ont fait pire avec leur budget, au moins niveau costume ou méchant, on voit que ceux d’Arrow sont pas si mal (sauf Savage, lui c’est juste pas possible), c’est pas que c’est pas si mauvais, c’est que la médiocrité passe mieux et qu’au final c’est pas juste un truc de la CW, au final c’est pas évident d’arriver à faire un film de super héros bien, quand aux commandes et à l’écriture c’est juste des yes-man qui veulent leur chèque plutôt que des passionnés (comme l’a avoué le scénariste de Dragonball Evolution, c’est pas du comics mais c’est pareil).

Billy Batson
7 années il y a

Moi j’aime beaucoup ce film et je considère qu’il a été bashé injustement. Les acteurs sont tous très bons (en particulier Sharon Stone et Lambert Wilson), le scénario est original dans sa façon de présenter une super-héroïne de manière crédible sur grand écran. La réalisation de Pitof est admirable et surclasse de loin celle de toutes les autres production de ce début de nouveau millénaire. En plus la fidélité aux comics originaux est de rigueur, chose extrêmement rare et dès lors très présente. Franchement je ne comprends pas pourquoi ce film se fait autant défoncer et j’aurai aimé voir ce géni du cinéma français qu’est Pitof se charger de la construction d’un univers partagé DC au cinéma.

n00dle
7 années il y a
Répondre à  Billy Batson

Quand le troll va trop loin !

Blue
7 années il y a

Puis Halle Berry finira par revenir chez les X men …. :p

Pipadou
7 années il y a

Et sinon, petit concours: estimez le nombre de chats montrés durant le film. (La réponse « Pas assez » n’est pas acceptée)
A part ça merci, je saignais tellement des yeux que je n’avais pas fait le rapprochement avec la Catwoman de Burton (ça commence à dater mon visionnage du film aussi, pas la même culture comic qu’actuellement)

DC Universe FRA

Rejoignez la première et la plus grande communauté non officielle DC Comics Francophone et participez aux discussions Comics, Films, Séries TV, Jeux Vidéos de l’Univers DC sur notre Forum et serveur Discord.

superman
12
0
Rejoignez la discussion!x