Superman Saga Hors-Série #2
Les points positifs :
  • Une lecture sympathique.
  • Les dessin de Cinar.
  • On retrouve avec plaisir les Red Lanterns.
Les points négatifs :
  • La caractérisation de Kara.
  • Le nouveau Lobo qui prouve son manque total d’intérêt !
  • Un démarrage un peu poussif.

Suite logique de sa crise d’adolescence qui dure depuis le début des New 52, Supergirl rejoint les rangs des Red Lanterns. Où ? Quand ? Comment ? Et que vient faire Lobo (le faux mais qui est en fait le vrai… ). C’est justement l’objet de ce Superman Saga Hors Série numéro 2 paru le 30 janvier dernier dans tous les kiosques. Vaut-il les 5 euros 60 demandés ? La réponse plus bas dans notre review sur les débuts de “Red Daughter Of Krypton”.


Supergirl #26

  • Scénario : Tony Bedard – Dessins : Yildiray Cinar – Colorisation: Dan Brown

Lobo (le maigre), recherche celui qu’il considère comme un usurpateur, le gros Lobo (même si pour beaucoup d’entre nous l’usurpateur c’est lui !). Une piste fournie par un informateur va le conduire sur Terre chez le Docteur Veritas, où il tombe face à face avec Kara, qui est en rogne perpétuelle contre tous et tout le monde, va donc s’ensuivre un échange de bourre-pifs extraterrestres.

Bon honnêtement, si la caractérisation façon gamine de quatorze ans de Kara m’agace toujours, l’histoire est bonne est bien menée. Reste qu’on à toujours du mal à comprendre les raisons de la colère de cette dernière, surtout quand on compare ses déboires personnels aux tragédies touchant régulièrement les autres super-héros. Bref, un bon scénario signé Bedard, mais dont le point faible reste toujours la direction prise pour le personnage de Kara.

Les dessins de Cinar sont superbes, sobres et la colorisation de Dan Brown (et oui entre deux romans esoteriquo-politiquo-toutlemondement, il s’essaye aux crayons de couleurs) participe à cette sobriété, plutôt de bon aloi.

Bref, un bon numéro d’introduction, pas trop lourdingue, même si le ressort principal reste, à mon avis, assez faible…

-Darthfry

Note : 6,5/10

Le nouveau Lobo, celui que tout le monde adore (ou pas) cherche à trouver son “imposteur” (le vrai Lobo, pour ceux qui rejoignent mon avis). Cependant, il tombera sur une fausse piste qui le conduira chez le Dr Shay Veritas, et il tombera sur Supergirl, qu’il devra affronter. L’épisode est totalement basique et Tony Bedard nous livre le minimum, on a droit à une Kara adolescente en rogne qui tape sur un ennemi sans charisme et le tout ne se laisse lire que parce qu’il fait partie d’une histoire bien plus ambitieuse.

Graphiquement, le travail de Cinar est plus que correct et ça suffit à faire apprécier le combat qui nous est proposé. Le tout constitue un numéro introductif assez moyen, mais qui remplit toutefois sa fonction.

– Zeppeli

Note : 5,5/10

Supergirl #26


Supergirl #27

    • Scénario : Tony Bedard – Dessins : Yildiray Cinar – Colorisation: Dan Brown

Le nouveau Lobo serait donc mort en un seul coup ? On a du mal à y croire et on a la réponse dans ce numéro totalement dans la continuité du précédent. Kara est toujours très en colère et certains moments paraissent un peu surjoués.
Je n’aime pour ainsi dire pas trop cette Kara ado dépassée par tout ce qui lui arrive depuis maintenant 27 numéros. Mais si on fait fi de ce jugement tout à fait subjectif, l’histoire ici est bien traitée. Elle n’avance pas des masses mais on a un rappel sur l’histoire du Bloc et du Docteur Shay Veritas. Le retournement de situation avec Lobo est bien vu aussi.
Yldiray Cinar continue d’être en grande forme avec de très belles planches, des expressions faciales très bien rendues et un travail vraiment soigné sur le découpage. On ressent bien la rage de Kara.

– MFW

Note : 7/10

Kara aurait-elle tué le nouveau Lobo ? Malheureusement, la réponse à cette question ne sera pas celle qu’on espérait. Ici, on assiste toujours à l’évolution de la colère de notre jeune super-héroïne et c’est assez intéressant, sans être transcendant, du fait du côté “adolescente rebelle” de Kara. L’histoire avance peu, mais on continue d’explorer le laboratoire de Shay Veritas, et ça, c’est assez cool. Ayant une dent contre le nouveau Lobo, je n’ai pas véritablement apprécié ce numéro, bien qu’il ne soit pas totalement déplaisant. Comme l’épisode précédent, ça se laisse lire, mais ce n’est pas tip-top non plus. Les dessins de Cinar sont toujours aussi beaux, et il met parfaitement en scène les combats.

C’est donc un épisode divertissant qui nous est proposé, mais ne vous attendez pas à ce que ça casse trois pattes à un canard.

– Zeppeli

Note : 6/10

Supergirl #27


Supergirl #28

  • Scénario : Tony Bedard – Dessins : Yildiray Cinar – Colorisation: Dan Brown

On y est, Kara se laisse finalement totalement dominer par sa rage et devient incontrôlable. Un vrai déluge d’action au programme de ce scénario bien punchy toujours signé Tony Bedard. L’arrivée de la future Red Lantern Supergirl est en marche car un anneau se dirige à pleine vitesse vers la Terre.
J’ai vraiment pris mon pied en lisant ce numéro certes bourré d’action avec l’affrontement Kara/Lobo mais aussi intelligent dans sa façon d’amener le changement de Kara. Elle ne veut plus se laisser manipuler, ce qui se passe depuis le début de sa série il est vrai, donc la proposition de Lobo ne l’intéresse pas. Un vrai plaisir de lire ça, la narration est fluide et efficace.
On en prend plein les yeux une fois de plus car Yildiray Cinar sait rendre les phases d’actions dynamiques en plus de les magnifier.

– MFW

Note : 8,5/10

Kara succombe à la rage qui l’envahit, et c’est dans cet épisode qu’elle deviendra une Red Lantern. On entre enfin dans le vif du sujet et l’affrontement avec Lobo est toujours aussi dynamique. Tony Bedard nous livre un numéro qui se démarque un peu des deux premiers, avec un rythme plus soutenu et une caractérisation bien plus radicale de son héroïne, qui évolue cependant de manière logique dans cette histoire.  Kara est décidée à ne plus se laisser faire et elle est prête à régler ses comptes avec le monde.

Yildiray Cinar rend évidemment justice au personnage et c’est graphiquement un sans faute.

– Zeppeli

Note : 7/10

Supergirl #28


Supergirl #29

  • Scénario : Tony Bedard – Dessins : Yildiray Cinar – Colorisation: Dan Brown

Kara est devenue une Red Lantern. Elle n’a donc plus toute sa tête et seule la rage l’habite. Sa seule amie sur terre, Siobhan, va tenter de sauver New York d’une destruction probable. En effet, Siobhan peut se transformer en Silver Banshee qui utilise la magie noire. Pendant ce temps, un drame se passe au Bloc et Lobo trouve la trace de “l’imposteur”. Ces petites sous intrigues n’effacent pas la teneur, encore une fois 90% action du numéro. Tony Bedar tente d’insister sur la relation d’amitié qui unissait Kara et Siobhan par l’intermédiaire de flashbacks. Toutefois ils sont assez vains. J’ai trouvé les scènes d’action plutôt bonnes quoiqu’inférieures au numéro précédent. Sûrement parce que j’avoue avoir du mal à accrocher au personnage de Silver Banshee. Dans tous les cas, le résultat est loin d’être mauvais et ouvre le crossover avec les Red Lanterns.

Je ne vais pas me répéter mais encore une fois saluer le travail, encore une fois très soigné, d’Yldiray Cinar qui vous l’aurez compris maintenant est un artiste que j’apprécie.

– MFW

Note : 7/10

Notre héroïne porte enfin son anneau rouge et elle est en proie à la rage qui l’habite. Elle sera confrontée à sa seule amie, Siobhan, aussi connue sous le nom de Silver Banshee, et l’affrontement fera rage au milieu de New York. Cependant, le scénariste insiste un peu trop sur l’amitié des deux jeunes femmes et nous livre un script riche en niaiserie, ce qui réduit considérablement l’impact du combat qui nous est proposé.

Cela reste un épisode qui fait avancer l’histoire principale de cet arc et le travail du dessinateur, Yldiray Cinar, est toujours aussi propre, ce qui nous aide sans problème à faire passer la pilule.

– Zeppeli

Note : 6,5/10

Supergirl #29


Red Lantern #28

  • Scénario : Charles SouleDessins : Alessandre Vitti – Colorisation: Gabe Eltaeb

Nos chers Red Lanterns, disparus de Green Lantern Saga désormais, reviennent dans un numéro fort bien écrit par Charles Soule. Il est la suite de plusieurs petites histoires en cours donc il m’a fallu me remettre à niveau pour tout bien comprendre. Au programme, une expédition punitive sur Terre, ça va mal pour Bleez, Rankorr et enfin Supergirl. Cette dernière nécessitera l’intervention des Green Lanterns pour pouvoir être maîtrisée et jetée dans le lac pour qu’elle retrouve sa stabilité mentale.

Un bon numéro qui se disperse un peu avec ses sous intrigues à régler mais qui possède des dialogues qui sonnent justes avec une bonne caractérisation (mention spéciale à Guy Gardner).
Côté dessins, Alessandro Vitti livre des planches de qualité mais ce n’est pas aussi beau que ce que propose Yildiray Cinar et la comparaison s’impose malheureusement. J’aime plutôt bien ses visages et l’action reste lisible mais il a un trait qui me parle moins.

– MFW

Note : 6,5/10

On retrouve dans ce magazine la série Red Lanterns, signée par Charles Soule. Dans cet épisode, Kara, qui vient d’obtenir son anneau, va être jetée dans le lac d’Ysmault par les Green Lanterns, afin qu’elle retrouve ses esprits. Le numéro est bien écrit et développe bien la relation d’amitié qui existe entre Hal Jordan et Guy Gardner, sans oublier de faire avancer l’intrigue principale du crossover. Ceux qui n’ont pas suivi la série seront cependant totalement perdus et ne comprendront pas qui sont ces drôles de personnages au costume rouge, tout en s’interrogeant sur la moustache de Gardner.

Graphiquement, le style d’Alessandro Vitti est assez différent de celui de Cinar, mais reste appréciable, bien qu’il puisse sembler un peu plus “brouillon” (mais je suis de ceux qui apprécient ce rendu).

– Zeppeli

Note : 7/10

Red Lantern #28


Red Lantern #29

  • Scénario : Charles SouleDessins : Alessandre Vitti – Colorisation: Gabe Eltaeb

Kara tente de trouver sa place dans les rangs des Red Lanterns, mais Guy Gardner va essayer de contacter Superman, ce qui n’est pas forcément du goût de la jeune kryptonienne. Le crossover se poursuit tranquillement, et l’on peut regretter une légère baisse de rythme, alors que l’on était en droit d’attendre le contraire, puisque la transformation de la super-héroïne nous laisser penser qu’on aurait eu beaucoup plus d’action, cependant, ce numéro fait une petite pause dans le récit.

Tout ce que l’on nous propose, c’est de découvrir lentement le nouveau statu quo, et de nous faire attendre la suite.

– Zeppeli

Note : 6/10

Après son passage dans “Le lac de sang”, Kara retrouve le peu de plomb qu’elle avait dans le crane. Elle s’intègre petit à petit à sa nouvelle bande, mais une Kryptonienne dans les rangs des rouges n’arrange personne, et surtout pas le premier d’entre eux, Guy Gardner, qui va prendre contact avec Superman pour tenter de s’en débarrasser.

On continue dans la lignée du reste de l’event, c’est distrayant, mais ce serait bien que l’on change le disque rayé de Kara (pour les plus jeunes cette expression date de l’époque où n’existaient que les vinyles), même si finalement il sied assez bien à sa nouvelle bande, une Supergirl qui passe à l’âge adulte serait assez apprécié. La dernière page ouvre sur une suite bien réjouissante.

Les dessins de Vitti sont un poil en dessous de ceux de la série Supergirl, notamment au niveau des visages, parfois victimes de coups de crayon intempestifs ou sur les plans de loin, bref c’est moyen. Un épisode qui introduit le nouveau statu quo et la suite de l’intrigue, ni plus, ni moins….

-Darthfry

Note : 5,5/10

Red Lantern #29

3 Commentaires

  1. Je ne lis pas de Red Lantern (ni même de Green) et pourtant je n’ai pas été perdu par les 2 derniers chapitres. Même si on prend le train en marche, et que les personnages de Gardner et sa bande sont nouveaux (pour moi en tous cas), on les découvre avec plaisir ! Un numéro vraiment sympa à lire (contrairement au numéro précédent de Superman. Saga H.S. beaucoup plus embrouillé) donc très recommandé !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.