S’il est un nom que l’on ne peut pas ne pas citer lorsqu’on parle de la Suicide Squad, c’est celui de John Ostrander, auteur d’un run mémorable qui contribua à façonner l’équipe, la réinventer, et l’amener à cette version connue aujourd’hui des lecteurs contemporains, et qui devrait amener à l’adaptation en film par David Ayer et Warner Bros. Autorité en la matière donc, Ostrander a donné lui aussi son avis sur le casting dévoilé la semaine dernière (vous pouvez le trouver ici si ce n’est déjà fait), et les orientations que cela suscite pour le film.

Le scénariste avoue tout d’abord être agréablement surpris de ce choix de la part de Warner.

Je n’aurais jamais imaginé que ce film était un de ceux qu’ils feraient en premier. C’est un gros enjeu, le premier film après Batman V Superman, et c’est celui là. Ca implique qu’ils doivent se placer assez haut en termes d’exigence, ce qui, bien entendu, me fait très plaisir.

Concernant les choix d’acteurs, il a été interrogé au sujet de Deadshot. Floyd Lawton, célèbre tueur à gage au viseur des comics, incarné au cinéma par un Will Smith que l’on n’attendait pas (questions de pigments, selon certains), un choix qui se défend selon l’auteur, et qui fait sens à partir du moment où l’on n’accepte les différences de marché et de canonicité du cinéma et des comics.

Je le vois très bien dans le rôle. Il faut comprendre que les films en général sont des entités différentes des comics. Ils ont des besoins différents, et doivent tous trouver des idées pour amener les gens à payer leur siège. Pour le grand public, Deadshot en tant que personnage n’est pas très connu, donc pour eux, il n’y aura aucune différence entre telle ou telle version. C’est normal que ceux qui s’occupent de réaliser le film veulent avoir la plus grosse star possible pour jouer dedans, parce que ça attirera des gens pour venir voir le film. Sachant tout cela, ce casting ne me pose aucun problème.

Et pour cause, si la Suicide Squad n’est certes pas l’équipe ou la série de comics la plus connue auprès des néophytes, force est de constater que le film semble avoir gagné en intérêt auprès du public depuis la révélation d’un casting de très haute volée. Le scénariste semble lui aussi séduit par une partie des noms choisis, notamment Tom Hardy (qui incarnera Rick Flag, leader de l’équipe) et Jared Leto (nouveau Joker de l’univers partagé).

Ce sont des choix très intéressants. Encore une fois, Tom Hardy est un acteur versatile. Mais ce qui m’impressionne dans ce casting est que de très bons acteurs vont jouer les personnages du film. Ca veut dire que Warner Bros. prend ce film très au sérieux, ils prennent le concept très au sérieux. Je pense qu’Hardy est un excellent acteur. Et Jared Leto en Joker ? Oh, mon gars. C’est son premier film depuis qu’il a gagné l’Oscar ! C’est plutôt incroyable pour un film baptisé « Suicide Squad » (rires).

Concernant le dernier rôle (hypothétiquement, il se peut que l’équipe soit un peu plus importante) à attribuer, Ostrander avoue ne pas avoir mieux à recommander que les trois candidates au poste de l’Amanda Waller filmique, qui auraient été ses choix d’entrée de jeu.

Ce qui est amusant, c’est que les trois actrices en lice, Oprah Winfrey, Viola Davis et Octavia Spencer, étaient au top de ma liste. J’en parlais avec ma fiancée Mary Mitchell l’autre jour, juste avant l’annonce, et c’étaient ces noms là qui me sont venus en tête, avec Oprah en tête. Elle a montré dans La Couleur Pourpre que c’était une très bonne actrice, et elle a le charisme d’une Waller. Elles ont toutes la bonne forme physique pour le personnage. Queen Latifah ferait un bon choix aussi. Sa performance dans Chicago m’évoque aussi le charisme d’Amanda Waller.

Enfin, quand on lui demande quels personnages manqueraient dans le film – tout en sachant encore une fois que l’équipe pourrait s’enrichir au fil des mois (souvenez vous, au départ, dans Batman V Superman, ils n’étaient que deux) – le scénariste a son avis sur la question.

Bronze Tiger aurait été intéressant. Ils auraient pu utiliser un peu plus de personnages qui ne soient pas de vrais vilains. C’est ce qu’on avait fait nous aussi au début, et c’est ce qui avait fait que ça fonctionnait. Nightshade par exemple peut fonctionner en tant que vilain et en tant que héros, et son pouvoir très utile. Mais encore une fois, je trouve ça intéressant de mettre le Joker dans l’équipe, et j’ai hâte de voir comment ils vont faire fonctionner le tout. Et s’ils utilisent Lex Luthor, ce qui semble être en négociations, ça pourrait aussi amener un élément scénaristique intéressant.

Si la présence de Luthor dans le film n’est pas encore actée, elle pourrait amener Jesse Eisenberg en complément du casting, qui serait le huitième personnage du DCU à rejoindre ce second film d’univers partagé annoncé il y a plusieurs semaines maintenant. Un casting d’envergure, pour une équipe qui l’est beaucoup moins (en théorie), et un film à suivre, avec un premier crash test approuvé par l’auteur original, c’est déjà pas mal.