Review TV : Constantine, saison 01, épisode 05

Les points positifs :
  • Jim Corrigan, il est cool
  • L’ambiance Vaudou
  • Les alliances
Les points négatifs :
  • Un épisode étrange
  • Quelques passages un peu douteux

“Voodoo is just a magical excuse for party. ” – John Constantine


  • Réalisé par John Badham – Écrit par Christine Boylan  21 novembre 2014


Franchement, me voilà épuisée par la reprise du travail suite à un week-end pas comme les autres, celui de la Paris Comics Expo. Mais pour me remonter le moral, j’ai rendez-vous avec John Constantine, et puis en plus, il faut aussi que je vous fasse la review. Me voilà donc devant cet épisode qui promet pour l’instant un moment intéressant puisque l’on va retrouver Constantine et son équipe, avec Papa Midnite (qui est super cool) et Jim Corrigan (qui est assez cool aussi).

L’épisode s’ouvre directement sur la première apparition de Jim Corrigan, témoin d’un meurtre d’origine surnaturelle. Tout part de ce point pour l’enquête, avec John Constantine qui va se ramener dans ses pattes. Sauf que… Ce n’est pas la seule affaire surnaturelle qui cause des morts à ce moment là en Nouvelle Orléans. En effet, un homme pris en autostop semble aussi causer des morts sur une route, bien qu’il n’y ait pas de lien apparent entre les deux affaires. Heureusement pour nous Constantine va faire travailler ses méninges, et accompagné par Zed, Chase et Corrigan, il va établir un premier lien qui va le conduire directement dans l’antre de Papa Midnite, après un petit tour au bureau de Corrigan menottes aux poings. On revient alors sur les histoire de la force sombre qui approche et qui perturbe la magie et les cycles de la vie. L’histoire est assez simple et efficace, car même si elle semble légère, elle nous offre deux tandems intéressants.

On a d’un côté le tandem complètement bancal composé par John Constantine et Papa Midnite. Les deux doivent s’allier contre la force sombre qui perturbe la magie vaudou et provoque ces situations meurtrières, dont Chas va faire les frais (encore une fois). Ce duo va se centrer sur la partie magie et la résolution de l’enquête tout en devant éviter de s’entretuer ou en évitant de tomber dans les attaques faciles sur les familles ou les échecs du passé. Du coup, c’est très intéressant car quelques mystères sont placés par-ci par-là histoire de nous montrer qu’ils connaissent chacun l’histoire de l’autre alors que le spectateur n’est pas dans le même cas. Ce dernier se retrouve alors avec une curiosité piquée, et dont les réponses aux questions viendront plus tard dans la saison.

L’autre tandem est celui composé par Jim Corrigan et Zed. J’ai bien aimé le personnage de Corrigan, flic qui découvre l’aspect surnaturel et prête son aide dans l’équipe malgré quelques réticences au début. On voit clairement qu’il veut aider les gens et qu’il n’a pas un mauvais fond, même s’il paraît vraiment très grognon au premier aspect. Il en serait presque touchant. Le truc intéressant qui vient se greffer à l’arrivée du personnage est qu’il sait des choses à propos de Zed alors que nous ne savons quasiment rien encore. Là aussi on aura quelques ébauches de réponses, mais pas grand chose à se mettre sous la dent non plus. En fait, ils nous teasent beaucoup dans cet épisode, mais gardent les mystères presque entiers. La relation entre les deux personnages est donc spéciale et j’ai beaucoup aimé la dernière scène qu’ils ont ensemble.

L’avantage de travailler sur une histoire composée en plusieurs parties permet de nous livrer deux cliffhangers. Un du côté de Zed qui nous propulse un peu plus dans l’avenir, et un qui nous prévient de l’avenir sombre qui se profile avec quelques informations supplémentaires pour John Constantine, le Master of the Dark Arts (oui chaque évocation me fait rire). L’histoire semble donc assez simple mais permet de ne pas perdre le fil rouge de vue et c’est agréable de voir que tout est bien lié. Par contre, il y a au niveau du montage et des effets quelques petits ratés qui m’ont fait tilter. Enfin, un peu plus que d’habitude, peut-être car j’aurais aimé voir un épisode plus fluide, je ne sais pas. De plus, l’épisode est assez mou, mais présente en même temps un rythme tout à fait correct, ce que je trouve plutôt étrange.

Quoi qu’il en soit, je suis plutôt contente de cet épisode qui est sympathique sans pour autant me mettre la claque, car oui j’attends toujours de me prendre une jolie claque par cette série. Il y a un rythme certain, de la magie, du mystère, des vannes, des morts, des visions, du sang et on garde le fil rouge à portée de main. Plus qu’un petit effort avant d’avoir des épisodes qui cartonnent ! Comme certains disent (crient ?) “J’y crois encore!”. 

11 Commentaires

  1. J’ai bien aimé l’épisode et on nous laisse enfin entrevoir possiblement quelques trucs à propos de Zed. Bon, ayant lu le comics, j’ai une petite idée de la voie que tout ça peut prendre, et ma foi si on arrive à s’en rapprocher un peu ça pourrait donner quelque chose de sympathique. :-)

  2. L’évocation du futur de Corrigan à travers les visions de Zed était bien fichue ! ^^
    Je suis d’accord avec Harley, le rythme paraît saccadé, même s’il se passe des choses.
    Dans l’ensemble, l’épisode est pas mal, surtout grâce à ses deux guest, qui campent de fort belle manière Corrigan et Papa Midnite (par contre, lors des séances vaudous, Papa Midnite semble parler français, mais j’ai pas pigé un broc de ce qu’il a dit ! ) !
    Décidément, le point fort de la série tient incontestablement dans la plupart de ses perso ! Il faut les développer maintenant !

  3. J’avoue que sans me faire sauter au plafond, cet épisode m’a plus plu que les précédents.
    Le rythme est meilleur (bien que inégal), les persos on plus de caractère (je trouve que Constantine à gagné en charisme…en plus il a la clope…peut être un détail pour certains mais ça compte).
    Corrigan est assez basique pour l’instant, j’éspere qu’ils vont l’étoffer et pas tomber dans les poncifs du genre.
    Zed n’est pas mauvaise mais elle n’est pas non plus super intéressante car cantonnée à l’arrière plan (à part ses visions, elle est plutôt inutile je trouve).
    Bref, pour l’instant sans rien avoir d’exaltant la série monte un peu en intérêt et c’est déjà ça.

  4. J’ai kiffé cet épisode. Surtout à cause de l’ambiance Vaudou. ^^
    ps: J’ai toujours pas compris le comment du pourquoi de ZED dans cette série. :-/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.