Le mois de novembre commence doucement pour Urban Comics qui propose cette semaine trois nouvelles sorties librairies, dont une totalement incontournable qui fera plaisir aux fans de Kirby. Intéressons-nous individuellement à ces deux sorties et nous vous donnons rendez-vous un peu plus tard sur DC Planet pour découvrir les critiques des ouvrages. Bon week-end comics !


SORTIES LIBRAIRIE

Justice League Tome 6

Justice League Tome 6

Collection : DC Renaissance
Equipe : Geoff Johns, David Finch, Richard Friend, Ivan Reis, Joe Prado
Pages : 224
Prix : 19 €
Sortie : 7 Novembre 2014

Après une publication via le kiosque Forever Evil (d’ailleurs le crossover n’est toujours pas terminé en France), voilà que la première partie de ce dernier débarque aujourd’hui format librairie avec ce Justice League Tome 6 – Le Règne du Mal. Appartenant à la collection DC Renaissance (New 52) d’Urban Comics, cet ouvrage contient les quatre premiers numéros écrits par Geoff Johns et dessinés par David Finch et Richard Friend. Et comme Urban fait bien les choses, les tie-ins Justice League #24 et Justice League #25 tout deux écrits par Geoff Johns et dessinés par Ivan Reis & Joe Prado, ont également été inclus et ont un réel intérêt puisque ces derniers nous dévoilent les origines New 52 d’Ultraman, Owlman, tout en faisant avancer gentiment l’histoire – nous faisant suivre Black Adam (entre autre).

Urban ne s’est pas arrêté là puisque ce pavé contient également quelques one-shot du Villains Month : Justice League #23.4 : Secret Society écrit par Sterling Gates et Geoff Johns avec les dessins de Rob Hunter et Manuel Garcia et Justice League of America #7.4 : Black Adam écrit par Sterling Gates et Geoff Johns avec les dessins de Edgar Salazar.

La Ligue de Justice a disparu, vaincue par un mystérieux Syndicat du Crime débarqué d’une autre dimension. Ce dernier revendique désormais le contrôle de la Terre et intime l’ordre aux super-vilains de se rassembler sous leur bannière. Le dernier espoir d’un monde en déroute ? Lex Luthor !

O.M.A.C. PAR KIRBY

O.M.A.C. PAR KIRBY

Collection : DC Archives
Equipe : Jack Kirby
Pages : 176
Prix : 17,50 €
Sortie : 7 Novembre 2014

Voici un ouvrage que vous vous devez de posséder dans votre collection. O.M.A.C. par Kirby débarque enfin dans la collection DC Archives d’Urban Comics. Contenant les huit numéros d’O.M.A.C Omac One Man Army Corps écrits et dessinés par Jack Kirby avec Joe Kubert, Mike Sellers et Mike Royer, cette histoire très très riche avait été publiée entre 1974 et 1975 par DC. Cette mini-série signe la toute première apparition de Buddy Blank (OMAC) dans le DC Universe.

Petit employé de bureau sans importance, Otto Ordinaire devient le champion de l’Agence Globale pour la Paix lorsqu’il est modifié en O.M.A.C. : ORGANISME MÉTAMORPHOSÉ en ARMÉE CONDENSÉE, guerrier redoutable et dernier espoir d’un futur déshumanisé.

Arrow Tome 1

Arrow Tome 1

Collection : Urban Series
Equipe : Ecrit par Marc Guggenheim, Andrew Kreisberg et dessiné par Collectif
Pages : 240
Prix : 10€
Sortie : 7 Novembre 2014 (et non le 21)

Des fans de la série tv Arrow dans le coin ? Ça tombe plutôt bien puisqu’Urban Comics édite donc aujourd’hui le premier tome de cette série écrite par Marc Gugenheim et Andrew Kreisberg qui sont accompagnés par de nombreux dessinateurs. Cette série, publiée dans un premier temps en “digital-first”, a ensuite été éditée par DC Comics en papier avant d’être collectée dans un premier volume. Ce pavé de 240 pages ne vous coutera que 10€ (!!!), et contient en plus des premiers numéros, une galerie de bonus et une note sur l’univers d’Arrow dans les comics. Ces numéros accompagnent ici les premiers épisodes de la saison 1 et permettent aux scénaristes de rentrer plus en détails sur certains éléments et de développer le background de plusieurs personnages. Notre review arrive rapidement.

Disparu en mer au large de la mer de Chine, le jeune milliardaire Oliver Queen réapparaît aujourd’hui, après cinq années d’absence passées sur une île. Prisonnier d’un véritable enfer vert, le naufragé s’est forgé le physique et le mental qui lui permettront d’honorer le serment fait à son père, Robert Queen. Au moment où ce dernier sacrifiait sa vie en mer, il lui révélait l’origine de sa fortune, un empire bâti sur la souffrance des plus faibles. Oliver jura alors de réparer les torts de sa famille et de rétablir la justice à Starling City, cité corrompue et promise à la perdition. Il entre alors en croisade contre les puissants dirigeant la ville, mais pour mener à bien cette mission, il doit devenir quelqu’un d’autre…

ARROW, ou les épisodes manquants de la série TV ! Les producteurs exécutifs Marc GUGGENHEIM et Andrew KREISBERG s’associent, entre autres, au dessinateur emblématique de Green Arrow Mike GRELL (THE LONGBOW HUNTERS) pour enrichir l’univers de leur création sur petit écran. Suivez Diggle lors de sa campagne en Afghanistan, découvrez la tragédie qui poussa Helena Bertinelli à devenir Huntress et accompagnez Oliver lors de ses patrouilles dans les rues de Starling City. Flashbacks, révélations sur les origines des personnages principaux et scènes inédites viennent compléter l’intrigue de la saison 1 d’Arrow.


Précédemment sur DC Planet…

BATMAN DARK DETECTIVE SUPER-VILAINS ANTHOLOGIE BATMAN SAGA #30 LA BALADE DE LOBO GREEN ARROW TOME 2

14 Commentaires

  1. Je crois qu’il ya une erreur sur l’équipe créative de Omac.C’est plutôt Kirby que Lemire et Sorrentino non ? ;)

  2. Bonjour a vous tous fan de comics, pouvez vous m’éclairer sur OMAC ? Je suis passe totalement a côté et franchement est ce que ça vaut le coup ou pas du tout ? Je préfère vous le dire je n’y connais strictement rien sur ce personnage l’un des rares du dc universe qui ne me parle pas.

    • La review arrive dans la journée, mais je peux déjà te dire que c’est très différent des comics que tu auras l’habitude de lire, ça n’est pas vraiment “super-héroïque” et c’est assez déconnecté du DC Universe. En revanche ça a le rythme nerveux des travaux de Kirby de l’époque (genre Kamandi). Ça se passe dans une sorte d’utopie futuriste où la technologie est envahissante, et ça raconte l’histoire de OMAC, une sorte d’agent gouvernemental très puissant chargé de prévenir les menaces d’envergure.
      Puisque c’est Jack Kirby, c’est un incontournable. Après, ça date des années ’70 nombreux des lecteurs de comics actuels préfèrent le dessin et le style des des comics modernes (on en entend dire que les dessins de Watchmen “piquent les yeux”). Si à priori les “vieux” comics ne te parlent pas, pour une raison ou une autre, celui-ci risque de te laisser indifférent. À l’inverse, si tu sens en toi un petit côté archiviste qui aime plonger dans l’histoire de DC Comics, n’hésite pas une seconde. En tout cas si tu as aimé Kamandi, tu ne va pas être déçu avec OMAC

      • Merci pour les infos pour être honnête je suis un fan a part entiereme de comics vieux ou pas cela m’importe peu pour être honnête ce que j’aime surtout c’est découvrir de nouveaux univers et de nouveaux personnages qui sont encore connecté avec le dcu et j’ai peur de m’en foutre totalement de ce OMAC … Je ne sais pas s je suis très claire mais j’ai adoré a titre de comparaison dans le genre ancien green arrow avec green lantern et bien d’autre !
        Hâte de voir la review pour parvenir a avoir une idée encore plus précise mme si t’es infos sont supers, je te remercie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.