Après le panel Green Lantern : Godhead qui s’est déroulée à la New York Comic Con 2014, place maintenant à l’univers du Chevalier Noir avec le panel Batman : Gotham Rising. Côté invités, nous retrouvons l’équipe créative de Batman, à savoir Scott Snyder et Greg Capullo ; Francis Manapul et Brian Buccellato pour Detective Comics ; Marc Andreyko pour Batwoman ; James Tynion IV pour Batman Eternal ; Peter Tomasi pour Batman and Robin et enfin Cameron Stewart, Brenden Fletcher et Babs Tarr pour la série Batgirl avec bien entendu la présence de Mark Doyle, éditeur actuel de la Bat-Family.

Attention aux SPOILERS – surtout pour la première partie « ENDGAME » ci-dessous.

NYCC 2014 - Recap Panel Batman : Gotham Rising

Batman et son Endgame

Le modérateur, John Cunningham, a présenté l’impressionnant panel de créateurs et la conférence a commencé avec le titre Batman de Scott Snyder et Greg Capullo qui vient de commencer son nouvel arc, intitulé Endgame« L’ambiance sera plutôt intimiste”, plaisante Snyder. “Cette histoire est faite pour remercier ceux qui ont été là pour nous. Nous avons du composer avec certains des aspects les plus sacrés de la mythologie de Batman, et refaire ses origines. Le fait que vous ayez continué de nous soutenir nous amène à ça, célébrer tout ce qui est extraordinaire à propos de Batman, et de tout son univers”.

Endgame marque le retour du Joker et pour Snyder c’est un peu la seconde partie de Death of the Family. L’histoire sera over the top, pleine d’action et le Joker est là pour briser toutes les pièces de tous les jeux de Batman. C’est quelque chose que Snyder a planifié avec Greg Capullo depuis au moins 2 ans, c’est l’anniversaire de Batman mais aussi celui du Joker. Pour Capullo dans Death of the Family, il s’agissait d’un gentil Joker comparé à Endgame.

En tout cas les deux sont d’accord pour dire que c’est l’histoire sur laquelle ils ont eu le plus de fun et que ça marque une évolution dans leur travail.

“C’est vraiment le meilleur travail que nous avons accompli ensemble” a affirmé Snyder, en précisant qu’il s’agit d’une célébration de “tout ce que vous nous avez laissé faire sur la série jusqu’à présent” ainsi que du soixante-quinzième anniversaire de Batman. “Cela remettra tout en question et modifiera le statu quo, ce qui nous permettra de vous raconter une nouvelle série par la suite. C’est quelque chose que nous construisons depuis toujours, et nous vous en sommes très reconnaissants”.

James Tynion IV s’est ensuite mêlé à la conversation, à propos des histoires de backup dans la série principale. “Mon premier travail publié a été le backup de Batman #8. Quand j’ai entendu qu’ils comptaient se remettre à publier des back-ups, je ne pouvais pas laisser la place à quelqu’un d’autre. On parle ici d’une histoire qui n’est pas là que pour l’anniversaire de Batman, mais aussi du Joker. Pour ces backups, on a eu plusieurs idées sur les “versions” du Joker, ou comment le psychopathe devient le psychopathe, à travers différents regards”.

Les numéros de Endgame auront des back-ups, et alors que la première partie était illustrée par Kelley Jones, on apprend que les prochains épisodes back-ups seront dessinés respectivement par Graham Nolan, John McCrea, Sam Keith et Dustin NguyenTynion conclut sur cette partie en affirmant être très excité que les lecteurs voient ce qu’ils ont préparé.

NYCC 2014 - Endgame

La suite de Batman Eternal

Batman Eternal était la partie suivante à aborder, et Tynion s’est empressé de développer sur l’idée même de la série. “On s’est dit qu’on allait prendre tous les vieux jouets et les endommager un peu. C’est notre façon de répondre à la question “Comment fonctionne Gotham City ?”. Nous avons la révélation sur Hush, un des vilains majeurs de la série, mais ça va continuer à aller plus loin, toujours, par la suite. C’est une Gotham City très dangereuse. Une Gotham City faite pour blesser Batman, le plus fort et le plus violemment possible. L’escalade se fait jusqu’au plus haut niveau possible, cette fois.”

La série en est assez loin dans son second acte et va bientôt commencer son troisième, et Tynion déclare que l’équipe de scénaristes a absolument besoin de chacun des 52 numéros pour pouvoir raconter l’histoire entière de Batman Eternal. Le retour de Spoiler était très attendu par les fans mais maintenant elle a une grosse prime sur sa tête. Les choses qu’elle sait font d’elle une des personnages les plus importantes autour de ce qui se passe à Gotham. Tout ça va faire venir beaucoup d’assassins en ville et il y a vraiment des choses folles qui vont arriver.

Les événements actuels de la série Batman prennent place après les événements de la série Eternal, dans laquelle Snyder est investi personnellement, et décrit la relation des deux comme “une forme nouvelle d’élasticité inter-séries”. Avec le lancement d’Arkham Manor, Gotham by Midnight, et la tournure que prend la série Catwoman également en parallèle, l’équipe peut créer des événements totalement inédits. “Il est à la batcave, mais en même temps, le manoir Wayne juste au dessus est devenu l’asile d’Arkham. C’est ce genre de détails qui rafraîchissent l’univers” selon Scott Snyder. “Il y a beaucoup de surprises qui vous attendent, et vont vous donner envie de revenir rapidement sur Eternal. Ce que Mark a accompli avec la ligne éditoriale de l’univers Batman est de créer une sorte de voisinage entre les séries, où tout a l’air de devoir se croiser à un moment.”

Comme on a pu le remarquer, les séries de la Bat-Family offrent vraiment beaucoup de choses différentes en ce moment. Pour Snyder, tout ça arrive grâce à toute la diversité avec laquelle on peut exploiter Gotham. Le soutien des fans permet de créer des choses très excitantes.

NYCC 2014 - Batman Eternal

Batgirl version 2.0 !

Stewart, Fletcher et Tarr ont pris la suite et Stewart a déclaré que lorsqu’il a été contacté pour écrire Batgirl, on lui avait demandé de poursuivre la série seul. Mais, n’ayant pas le temps de le faire, il se dit “ Brenden et moi sommes amis depuis 15 ans et nous avons parlé de ce qu’était la Batgirl que nous aimons”. “Les versions iconiques de Batgirl ont été celles interprétées par Yvonne Craig dans la séries des années 60 et la Batgirl de Batman TAS. Elle avaient un côté très optimiste. Nous voulions faire une Batgirl qui contraste avec Batman… Elle n’a pas la même personnalité que lui”.

Fletcher continue en précisant être évidemment au courant de l’histoire de Barbara et que le run actuel est un challenge. Dans un premier temps ils ont essayé de rendre le look de Batgirl plus contemporain tout en essayant de conserver un aspect iconique.

Tarr dit n’avoir jamais fait un comics ressemblant de près ou de loin à Batgirl, son style étant différent des autres personnages DC – c’est ce ce que Stewart voulait exactement. “C’est le genre de choses qui rendent le personnage de Batgirl actuel, intéressant”.

Pour Fletcher, c’est vraiment l’esprit de Barbara qui la rend unique dans la Bat-family. Il veut exprimer sa mémoire photographique mais visuellement. Ce genre de chose est très utile pour le côté détective de la série. Chaque numéro de Batgirl sera différent du précédent, selon Cameron Stewart. “Nous essayons différentes choses, avec de l’action, avec du suspens, etc. Nous voulons d’abord que les gens s’attendent à quelque chose de différent tous les mois”.

Le duo de scénaristes a d’ailleurs félicité Tarr, en affirmant que son style devient meilleur à chaque page dessinée. Fletcher décrit Batgirl #36 comme “du Akira”, et Stewart d’ajouter “elle est véritablement le troisième scénariste du comics”. La dessinatrice ne cache pas sa joie de faire partie de l’équipe créative, et les auteurs de la citer comme indispensable au tout que forme cette nouvelle série.

NYCC 2014 - Batgirl

Batman and Robin et son Robin Rises

La série Batman and Robin de Peter Tomasi a suivi et l’auteur a déclaré qu’il y a eu beaucoup d’interactions entre les personnages avec les conséquences de la mort de Damian. “Maintenant, c’est l’heure de botter des fesses” a-t-il affirmé. “Avec la nouvelle combinaison Hell Bat, il prend d’assaut Apokolips… Nous sommes en pleine action durant les deux prochains numéros. Laissons l’action définir les personnages.”

En ce moment dans Batman and Robin, tout est centré sur Robin Rises. Tomasi est très fier de cette storyline. La grande révélation arrivera en décembre, mais le tout sera plein d’action et de surprises. Les lecteurs qui suivent la série depuis le début devraient d’ailleurs voir quelques parallèles entre ce récit et les premiers numéros.

Arkham Manor, Gotham Academy et Gotham by Midnight

Doyle a pu partager quelques détails sur Arkham Manor, dont le pitch est en fait assez simple. Quand le Manoir Wayne devient l’asile d’Arkham. “Des choses sont arrivées à l’ancien Asile d’Arkham, et la question devient alors : “où est ce qu’on va mettre les dingues ?”. Quand Batman accueille finalement les dingues en question chez lui, il doit réfléchir à ce qu’il va en faire, en définitive”. L’éditeur décrit la série en quelques mots, “malin et drôle”, que l’auteur Gerry Duggan pourra approfondir avec “tout un arsenal de prévu”.

NYCC 2014 - Arkham Manor

La parole revient maintenant à Fletcher qui parle de son travail sur Gotham Academy. Il remercie Mark Doyle et Becky Cloonan qui ont tout fait pour que ce livre existe. C’est vraiment elle qui a donné à la série toute sa personnalité. Le grand mystère de l’histoire sera de découvrir comment ces personnages et cette académie sont liés à Batman.

La protagoniste, Olive Silverlock, a des liens étroits avec la ville et il y a de mystérieuses connexions entre Olive et Batman. Pour le dire de façon directe, elle ne l’aime pas. L’influence de Batman est toujours présente et rend sa vie quelque peu misérable. Maps est l’opposée d’Olive et fait figure de nouvelle mascotte de l’académie. Fletcher affirme que la série a “une saveur différente” de ce à quoi les lecteurs sont habitués et qu’il y a de nombreuses choses que les créateurs voudraient y voir.

La relation entre Olive et Maps fait penser à une sorte de Batman et Robin. C’est d’ailleurs voulu de la part des auteurs qui veulent faire résonner leur histoire avec le dynamic duo. Le scénariste a aussi vanté Kerschl, affirmant que son travail sur Gotham Academy était “le plus réussi de toute sa carrière. C’est lui qui est derrière tous les designs, tout sauf les couleurs. Je ne peux pas chanter les louanges de l’équipe de Gotham Academy sans que ça me prenne deux ou trois jours sans m’en lasser. Je pense être l’auteur le plus chanceux de DC.”

Le sujet suivant à arriver sur la table était Gotham by Midnight, que Doyle a décrit comme “un comics de flics”, mais se concentrant sur la brigade nocturne de Gotham. “Ray Fawkes à l’écriture et Ben Templesmith aux dessins”, d’après Doyle, “c’est bel et bien une histoire de Gotham City, et une histoire policière qui plus est, mais avec des notions de fantastique. Un croisement de Gotham Central et X-Files, en gros”.

NYCC 2014 - Gotham by Midnight

Batwoman et Detective Comics

On passe maintenant à Batwoman avec Marc Andreyko. Il veut explorer les recoins étranges du Bat-universe avec le personnage. Nous retrouverons dans le livre entre autres, Ragman, The Demon et Clayface. Batwoman #35 se déroule entièrement dans l’espace et le prochain arc s’appellera “How in the Hell did we get here ?”.  L’artiste Georges Jeanty vient d’arriver sur la série et pour l’auteur il réalise le travail de sa carrière. Rafael Albuquerque réalise les couvertures, sur lesquelles figurent les membres de la nouvelle équipe de Batwoman. “Ces couvertures sont à couper le souffle” a déclaré Andreyko.

Pour finir, Buccellato et Manapul ont parlé de Detective Comics, avec la venue prochaine d’Anarky. “Tout commence avec un meurtre. Quelqu’un meurt et Batman doit découvrir pourquoi” a déclaré Buccellato.

“Anarky va donner à Gotham le choix”, d’après Manapul, un choix aux lourdes conséquences potentielles. “A la fin de l’histoire, c’est intéressant de voir qui les lecteurs vont préférer, entre Batman et Anarky.”

Manapul a déclaré qu’il pensait que les gens étaient habitués à ce que l’équipe créative de Detective Comics a fait sur la série The Flash en terme de design, mais “Detective Comics” est devenu un titre plus rigide et traditionnel. Cependant, dès qu’Anarky sera introduit, la série reviendra au style plus libre du duo, semblable à leur travail sur The Flash.

Questions et Réponses

Après tout cela, le panel a commencé une très courte session de questions-réponses. En termes d’easter eggs, a déclaré Fletcher, Gotham Academy est pleine de références, de la série Batman des années 60 jusqu’à Batman TAS.

Suite à une question posée sur une éventuelle série centrée sur Stephanie Brown, Mark Doyle, l’éditeur du groupe s’est montré prudent et a juste affirmé avoir beaucoup d’histoires sur son bureau actuellement.

(ndlr : découvrez toutes les planches d’Arkham Manor et Gotham By Midnight dévoilées pendant le panel)