C’est au travers du panel présenté lors de la Comic Con de Baltimore que Bobbie Chase et les nombreux artistes présents sur place ont évoqué le futur proche des publications DC Comics. Parmi celles-ci, la série Batman de Scott Snyder et Greg Capullo, toujours à l’honneur pour les 75 ans de la Chauve Souris, a pu annoncer sans trop en dire que le prochain numéro sera centré sur l’action. Une « chevauchée explosive » selon le dessinateur, présent sur place, qui vise avec la suite de la série un ton plus spectaculaire que jamais.

Mais parce qu’il n’y a pas que Batman chez DC (qui a rigolé ?), la série Wonder Woman de Brian Azzarello et Cliff Chiang était aussi présente sur place, et au centre de bien des questions alors que son final approche, et qu’une nouvelle équipe viendra tout bientôt pour la prise de relais. À propos de cette conclusion, Cliff Chiang parle de la confrontation avec le Premier Né (First Born), expliquant que l’équipe ne savait pas au départ quelle voie choisir, entre une fin triste et une fin heureuse. Azzarello aurait à cet égard écrit un numéro pour chacune des deux éventualités, afin de pouvoir en tester les effets. Un feeling demeure, selon Chiang, celui d’un affrontement ambiance Seconde Guerre Mondiale, dont le dessinateur semble très satisfait.

En ce qui concerne la suite des opérations, c’est David Finch qui a pris la parole, faisant part de son excitation quant à l’opportunité qui lui est offerte. Prévoyant, l’artiste assure avoir déjà plié les deux premiers numéros, ce afin de s’éviter le moindre retard éventuel (et probable) dès les débuts de la série. Tout en respectant le travail de Brian Azzarello sur l’univers Wonder Woman, Finch explique que le run à venir partira dans une toute autre direction, plus ancrée à l’univers DC classique (avec des apparitions fréquentes de la Justice League et Superman). Pour ceux qui craindraient un bis repetita de « l’auteur » Finch, habitué aux casseroles scénaristiques (The Dark Knight, souvenez vous), ce dernier assure rester aussi loin de l’écriture que possible, laissant toute licence à sa femme – Meredith Finch, nouvelle scénariste et ancienne de Zenescope Comics – dans la réalisation de cette nouvelle série. Il avoue cependant que celle-ci glisse occasionnellement des scènes à destination de son mari, le genre « cool shot » qu’il aime particulièrement dessiner.

À propos d’Action Comics, les précisions ont été peu nombreuses. Le dessinateur de la série avoue être fan du Martian Manhunter, et de sa capacité à changer d’apparence, qu’il compte exploiter autant que possible dans les pages des prochains numéros. Pour la suite, il semble que le scénariste Greg Pak et lui même aient déjà commencé à plancher sur l’après Superman : Doomed.

Il fut ensuite temps de parler de Futures End – une série plus que jamais au coeur de l’actualité. Après un rapide point sur les récents événements de la trame futuriste de l’univers DC, Dan Jurgens lui même a glissé quelques mots sur Aquaman : Futures End #1. L’auteur avoue aimer l’écriture du « futur alternatif », un concept fascinant car il demande : s’agit il du futur ou bien seulement d’un futur ? Et de comment un univers a pu dériver jusqu’au point de brouiller début, milieu et fin. Paul Levitz a pu ensuite reprendre la description des numéros suivants du Five Years Later, annonçant de nombreuses révélations. Que s’est il passé entre Billy et Kal-El ? Qu’a fait Batman ces dernières années ? Comment Atlantis a t elle évolué avec le monde extérieur, en guerre ? Et Earth 2 ? Hein ? Alors.

Beaucoup de mystères demeurent au sortir d’un panel prometteur sur l’avenir des séries DC, et dont nous vous tiendrons informés à mesure que séries et équipes créatives avancent, chemin faisant, vers l’avenir, et au delà.