[Review VF] Superman Saga HS #1
Les points positifs :
  • Supergirl #25 redresse le niveau de Krypton Returns
  • Superman #25 conclut de manière positive le run de Scott Lobdell
  • Une éventuelle suite possible
Les points négatifs :
  • Un Superman #23.3 : H’El pas très convaincant et brouillon
  • Superboy #25 est en dessous du reste de l’événement

Premier Superman Saga Hors-Série avec Krypton Returns. Vous l’aurez compris ce mois-ci avec ce kiosque vous avez une histoire complète. Au programme un numéro du Villains month servant de prologue, le deuxième Annual d’Action Comics, un numéro de Superboy, Supergirl et la conclusion se fera dans le Superman #25. Bonne lecture à vous.

Superman Saga HS #1 est disponible depuis le  25 Juillet 2014 au prix de 5,60 euros.


Superman #23.3 : H’El

  • Scénario : Scott Lobdell Dessins : Dan Jurgens Colorisation : Ray McCarthy

Un nouveau numéro du Villains month pour fêter le premier hors série de Superman Saga. L’histoire va mettre en scène H’el juste après sa défaite dans l’évènement H’el on Earth, on va savoir comment ce personnage va être au centre des prochains numéros du kiosque pour l’évènement Krypton Returns. Je suis d’accord pour dire que ce numéro ne casse pas des briques, je me dis que pour les lecteurs VO ça devait être une déception de le lire en tant que one-shot et pas un prologue aux événements futur. Sur l’histoire en elle même, on est un peu embrouillé d’un point de vue temporel, sachant que lorsque l’on voit JorEl on se demande si on est vraiment après. La narration de H’el est un poil lourde et décrochante, car elle n’apporte que peu de choses finalement, on sait qu’il revient, on sait à peu près comment, mais clairement tout le reste ne nous apporte rien à part qu’il veut faire Krypton à son image.

Dan Jurgens fait le job d’un point de vue artistique, c’est plaisant à lire. Par contre ils ont rajouté des rouflaquettes à H’el c’est vraiment moyen.

– Deiimo

Note : 6/10

L’introduction de l’event Krypton returns se fait dans ce numéro du villains month, consacré au personnage ô combien charismatique qu’est H’el… L’histoire est extrêmement confuse et l’on doit parfois relire plusieurs fois une page pour comprendre ce qui s’y passe, et le passage avec Jor-El est plus que moyen… Ajoutez à ça une narration ultra lourde qui plombe la lecture et un design très années 90 pour le protagoniste, sous les crayons de Dan Jurgens, qui par ailleurs, signe une prestation plutôt correcte. L’épisode est nécessaire à la compréhension de l’event, mais force est d’avouer qu’il s’agit d’une lecture laborieuse et décevante, nous relatant une histoire qui aurait pu tenir en trois pages… Ceux qui s’intéressent à H’el seront toutefois heureux de voir des réponses apportées à son sujet, son retour est expliqué et ses motivations sont clairement exposées.

– Zeppeli

Note : 4/10

Superman #23.3 : H'El


Action Comics Annual #2

  • Scénario : Scott LobdellDessins : Kenneth Rocafort, Dan Jurgens Colorisation : Tomeu Morey, Blond

Hormis le prologue constitué par Superman #23.3, Krypton Returns débute réellement dans l’annual d’Action Comics. L’Oracle convoque, à sa façon, Superman, Supergirl et Superboy pour leur délivrer un message : l’univers est en danger car des vagues destructrices parcourent celui-ci, provoquant d’énormes dégâts. La cause semble être le fait qu’H’el a réussi à changer le cours de l’histoire de Krypton et à en prendre le contrôle. Les trois membres de la Super-Familly sont envoyés à des endroits et à des époques différentes pour empêcher tout changement dans la destinée de la planète. Encore une fois avec Lobdell, l’idée de départ est bonne, mais le scénario s’embrouille et se complexifie au fur et à mesure. Mais ne prenez pas peur car cet event est meilleur que les précédents, sans être vraiment parfait quand même.

Les dessins de Rocafort sont vraiment beaux et notamment les personnages, seul petit reproche, un dessin qui représente les vagues cosmiques pas très réussi et qui n’impressionne pas beaucoup. Par contre une représentation magnifique de la nature Kryptonienne. Pour compléter on ajoutera les dessins de Dan Jurgens, d’excellente qualité aussi, même si, à titre personnel je préfère ceux de Rocafort (mais c’est un avis personnel, hein !). C’est un bon épisode qui lance la série, même si par moment l’histoire est un peu difficile à suivre.

– Darthfry

Note : 6/10

Maintenant que l’on sait comment H’el est de nouveau présent dans l’histoire, concentrons-nous sur la Sup-family. Dans les différentes séries liées à nos héros chacun s’est fait happer par l’Oracle, pour la bonne raison qu’une planète ou l’univers est en danger. On apprend par le biais de cette annual que Superboy était en plein combat face à un autre Superboy, cependant nous n’aurons pas d’informations là-dessus, car ce dernier ne sera pas publié par Urban Comics. En tous cas ce numéro va aller de surprise en surprise, c’est plutôt un numéro qui se veut rassurant sur l’événement, moi personnellement ça me bote bien de voir la Sup-family unie, et si elle pouvait nous faire oublier H’el on Earth, ça serait parfait.

Artistiquement c’est un travail vraiment au top que nous livre Kenneth Rocafort qui est mon artiste coup de cœur en ce moment. Alors oui certains n’aiment pas le découpage des cases avec le fond blanc, moi personnellement ça ne m’a ne pas dérangé. Le character design des personnages ou même les décor sont sublimes, une super aventure colorée par Tomeu Morey et Blond, un régal.

– Deiimo

Note : 8/10

Action Comics Annual #2


Superboy #25

  • Scénario Scott LobdellDessins Ed BenesColorisation : Tanya, Richard Horie

Suite de l’event avec cet épisode de Superboy qui dévoile enfin les destinations et les missions des trois protagonistes. Superboy doit faire en sorte que Kara monte dans la nacelle qui va l’emmener sur Terre, Supergirl doit s’assurer que la révolte des clones ait lieu et Superman doit s’assurer que Krypton explose bien. Inutile de décrire le crève-cœur que sont les différentes missions pour eux. Le scénario est plutôt intéressant et décrit ce qui attend les différents personnages, même si on se demande en quoi une révolte de clones ou une habitante qui la fuit peut bien “abîmer” et provoquer la perte d’une planète…

Les dessins d’Ed Benes sont superbes, détaillés, avec une ou deux double planches réellement magnifiques ! Un bon épisode qui malgré tout n’avance pas beaucoup à cause des trois protagonistes et une histoire qui peine à nous embarquer…

– Darthfry

Note : 6/10

Suite directe à l’Annual, l’action va commencer à partir de ce numéro de Superboy. En effet nos trois héros se sont séparés à travers différentes époques clé du nouveau règne d’H’el, afin de contrecarrer son plan, l’Oracle a mis au point un stratagème pour causer sa chute. Chacun va être confronté à des choix douloureux, plus ou moins en tous cas pour certains. Seul le scénario de Superboy est quand même plus important et plus appréciable comparé à celui de Superman, en effet la rencontre d’une Kara plutôt jeune et l’affrontement contre l’éradicateur sont plutôt cool. En revanche Supergirl et Superman se retrouvent avec des scénarios un peu plus personnels, ça peut-être intéressant, mais comparé à celui que mène Superboy, c’est moins extraordinaire.

Je ne suis pas très fan d’Ed Benes mais pour le coup c’est sympa de contempler sont travail, j’apprécie la double-page avec l’éradicateur.

– Deiimo

Note : 6/10

Superboy #25


Supergirl #25

  • Scénario : Scott Lobdell Dessins : Paulo SiqueiraColorisation : Hi-Fi

C’est au tour du titre de Supergirl de faire parler de lui et de nous en mettre plein la vue. On commence par une page avec la représentation de l’Oracle plutôt belle, avec une narration de ce dernier, on comprend qu’il y a un enjeu important dans l’histoire et qu’il va se passer quelque chose d’important. On enchaine avec la confrontation d’H’el avec Supergirl, sachant que les deux n’étaient pas restés en bons termes suite à leur dernière rencontre dans l’évènement H’el on Earth. La bataille de Superboy reste toujours époustouflante et sa rencontre avec Kara du passé est vraiment réussie, le personnage est attachant. Superman n’est pas trop présent depuis deux numéros, il jouera un rôle plus important dans le prochain, c’est dommage, mais ça laisse un final plus important.

Graphiquement c’est vraiment le top, Paulo Siqueira nous montre des combats époustouflants et franchement ça vaut le détour, bien plus qu’avec Ed Benes. Pour l’instant c’est plutôt un bon évènement que je lis et qui m’intéresse.

– Deiimo

Note : 8/10

Ce numéro de Supergirl a réussi un exploit : celui de m’intéresser à l’event Krypton returns. La confrontation entre Kara et H’el est bien écrite et revient sur leur relation après la fin d’H’el on Earth. Le numéro est aussi riche en combats, notamment du côté de Superboy, et les dessins de Paulo Siqueira parviennent à les mettre en scène avec succès, c’est très agréable à l’œil et les enjeux de l’affrontement sont importants. Les relations entre les différents membres de la “Superman family” commencent à évoluer dans cet épisode, et la rencontre entre Superboy et la Kara ZorEl du passé est remarquablement écrite et l’on commence à comprendre le rôle de l’Oracle, ce fameux Deus ex Machina qui avait aidé à nous libérer du douloureux event H’el on Earth. Tous ces éléments font de ce numéro une véritable réussite.

– Zeppeli

Note : 7/10

Supergirl #25


Superman #25

  • Scénario : Scott LobdellDessins : Kenneth RocafortColorisation : Blond

Dernier numéro pour Krypton Returns et concrètement ça s’annonce épique. Nos trois héros sont toujours divisés et affrontent des versions d’H’el. On va pouvoir voir Superman à l’œuvre avec un invité-surprise qui va l’aider à arrêter le massacre de H’el sur Krypton. Kara se réconcilie avec les clones et affronte donc H’el. Superboy quant à lui, a terminé son combat, mais a compris qu’il lui reste un rôle à jouer, il veut devenir un héros à part entière et non le clone de Superman, cette abomination comme disait Kara. Nous assistons à un final plutôt renversant et bouleversant, laissant pas mal de questions derrière nous, notamment sur cette dernière page nous disant que tout n’est pas terminé, et que Lobdell ne ferme pas l’éventualité de revoir un Arc sur Krypton ou de continuer l’aventure bien plus loin.

Graphiquement Kenneth Rocafort nous livre un final époustouflant et confirme mon coup de cœur pour ce numéro, c’est beau et il y a de l’émotion, une chose que je n’ai pas pu avoir dans H’el on Earth.

Bilan de cet évènement qu’est Krypton Returns, je m’attendais à quelque chose de moyen, je n’avais presque pas envie de le lire tellement déçu des précédents arcs, et au final je me retrouve avec une histoire que j’aimerais lire bien plus souvent. Si on fait un comparatif, il aura fallu un kiosque complet pour que cet arc me soit convaincant, à défaut de trois kiosques complets pour H’el on Earth, faut il en retenir que Scott Lobdell peut-être bon sur du court terme, je crois bien. Je ne sais pas trop ce que les lecteurs VO on réellement pensé de cet arc, mais le fait qu’Urban Comics le publie sur un Kiosque hors série aide certainement à la lecture et à l’appréciation de l’histoire.

– Deiimo

Note : 9/10

La conclusion tant attendue de Krypton returns est enfin là, et le final sera épique, c’est le moins qu’on puisse dire. Superman, Supergirl et Superboy affrontent chacun de leur côté une version d’H’el, qui compte bien mener à terme son plan. Lobdell nous livre un numéro plutôt bien écrit et fait enfin évoluer la caractérisation de ses personnages. Kara n’est plus une extrémiste anti-clones (et c’est tant mieux, j’en avais marre d’y voir un personnage qui défendait presque l’eugénisme…) et Superboy se comporte enfin comme un héros, ce que l’on attendait depuis le début des New 52. Les combats sont tous très réussis et le scénariste termine son arc sur une scène qui permettra peut-être à l’un de ses successeurs (ou à lui-même) de revenir sur Krypton (oui, je rêve de quelque chose de comparable à the new Krypton, laissez-moi espérer !).

La partie graphique, signée Kenneth Rocafort, est magnifique. Sa prestation est l’une de ses plus belles sur la série Superman, et l’on peut dire que l’ambiance “cosmique” qui se dégage de l’épisode lui convient parfaitement.

Ce final clôt le crossover Krypton Returns sur une note positive, alors qu’il commençait de façon inquiétante, et permet, rétrospectivement, de porter un nouveau regard sur cette histoire qui, finalement, est loin d’être mauvaise.

– Zeppeli

Note : 7,5/10

Superman #25

 

7 Commentaires

  1. Ou risque de paraître pour un con, je me lance.
    J’ai plutot bien aimé cet histoire quoi que j ai pu être perdu par moment, ms j’ai apprécié la caractérisation des héros et le fait que tout se tient ds un mag, contrairement a H’el on Earth.
    Maintenant mon souci et dc ma question qui va peut être entrainer des SPOILER attention. Je ne suis pas sur d’avoir compris au final qu’est ce qu’est H’el. Un simple clone créé par Jor El, ds un passé alternatif, venu d’un futur potentiel ? Est que qq un peu m’éclairer ?

    • C est vrai que c est assez mal foutu mais si j ai bien compris en voyageant dans le temps H el y a laisse quelques cellules/adn truc du genre ^^ et Jor el s en est servit pour creer Hel ^^

      Enfin j ai peut etre pas tout compris c etait assez flou ^^

      • [SPOILER ON]

        C’est bien ça. H’El est lui-même un paradoxe temporel : il est né à partir de cellules que Jor-El a prélevé à partir de… H’El ! Donc, en gros, H’El est son propre père !

        J’avoue que ça m’a fait pensé à un épisode de Futurama, où on apprend que Fry est son propre grand-père. Du coup, pour la lecture du cross-over, ça m’a un peu perturbé la lecture et tué le sérieux de l’intrigue parce que j’avais en tête cet épisode de Futurama. xD

  2. En très gros fan de Superman, j ai été un peu déçu depuis les new 52, mais petit à petit, je trouve qu il y a du mieux, j ai bien aimé ce no, que j ai lu en plusieurs fois, pas du grand scénario, mais assez rythmé, et une fin ouverte pas stupide, j attends le reste avec impatience

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.