Note de l’équipe : pour inaugurer le lancement via le forum de la partie « Contribution », nous vous proposons de découvrir aujourd’hui ce dossier rédigé par un de nos lecteurs, Ryez, qui a fourni un sacré boulot consacré au costume de Superman dans le film Man Of Steel. Alors que le nouveau costume pour Batman v Superman vient d’être révélé, ce dossier « coulisses » du costume vous permettra d’en apprendre plus sur sa complexe réalisation !


J’ai réalisé ce dossier pour expliquer toute l’historique du costume de Man of Steel, de la genèse du costume et le début de sa création artistique (aux planches à dessin) en passant par les différentes sources d’inspiration du costume, jusqu’aux ateliers de conception et fabrication ainsi que les différents studios ayant travaillé dessus, mais aussi les artistes, concepteurs, sculpteurs et costume designers (avec des photos témoins des moments clés de la conception du costume, et également des photos d’exemples pour expliquer chaque particularité du costume). Mais surtout je vais expliquer les méthodes de fabrication du costume, les matières qui le composent, à quoi servent-elles, comment, et pourquoi ont-elles été choisies, car le costume est beaucoup plus technique qu’il n’y parait. Ce n’est pas un simple costume, il y a une véritable innovation technique mais surtout créative dans son élaboration et sa conception, ce qui en fait une pièce unique par rapport à tous les autres costumes de films de Super Héros.

Aucune de ces informations n’ont été publiées dans l’artbook officiel du film, et la plupart n’ont pas été mentionnées en interview (surtout tout ce qui concerne la confection), c’est en interrogeant directement certains artistes ou artisans qui ont travaillé sur le costume mais aussi grâce à des témoignages que j’ai pu récolter bon nombre d’informations inédites sur le costume et même certains « scoops ».

Par-dessus tout, le voile sera levé sur « le secret » du costume de Man of Steel, et sa particularité spécifique qui lui donne son aspect métallique, fruit du travail des créatifs et de l’ingéniosité de Michael Wilkinson qui a créé le costume de Superman le plus poussé à ce jour au cinéma et dans la réalité.

J’ai synthétisé le plus possible (notamment en évitant de citer des dates ou une chronologie exacte, surtout que ce n’est pas le plus important), par ailleurs j’aimerais également préciser que si jamais dans un avenir proche/lointain il y a des nouvelles informations concernant le costume (du premier film je précise), et bien ce dossier sera mis à jour pour y rajouter les informations complémentaires, de même si jamais il y avait des corrections à apporter.

Un conseil, si vous voulez vraiment comprendre les particularités du Costume, il faut lire le dossier en entier et dans l’ordre.


1. Genèse du Costume

2. La conception du Costume

3. Man Of Steel : Secret du costume

4. La cape : Caped Wonder

5. Les Bottes : Superman Grounded

6. Le symbole du “S” : Hope (Espoir)

7. De Superman(s) à MAN OF STEEL

8. Les bonus


Genèse du Costume

« Des Ateliers à la Forteresse de Solitude »

 

Michael Wilkinson est un collaborateur de longue date de Zack Snyder. Il a déjà travaillé avec lui notamment sur « 300 », « Watchmen » et « Sucker Punch ». À l’origine c’est James Acheson (célèbre costume designer du Spider Man de Sam Raimi), qui a développé le costume car Michael Wilkinson était encore en cours de travail sur un autre projet. Aux premiers stades de développement James Acheson a travaillé avec les Concept Design qui ont créés/dessinés les costumes, en particulier avec Warren Manser (illustrateur) qui a dessiné le costume. Il y a eu des centaines de versions différentes avant d’arriver au résultat final :

Au fur et à mesure que les différentes propositions d’illustrations de costumes avançaient le « shorty » était de plus en plus discret (et de plus en plus petit) jusqu’à totalement disparaître du costume. Il faut savoir que c’était une demande de Warner Bros et que Zack Snyder a tenté de proposer des versions avec le shorty, mais aucune version n’étant assez aboutie, la décision de le retirer était donc la seule solution.

À partir de là, le relais a été confié aux concepteurs designers de « Alliance Studios », sous le direction de Jabbar Raisani qui a rassemblé la même équipe qui avait travaillé sur Iron Man (pour Stan Winston), composée d’Eddy Yang, sculpteur (qui a notamment travaillé sur Predator, le projet de « Superman Fly By » Iron Man, Avengers, TDKR), Paul Wagonner, Mahito Mistubushi, et Simon Halpern.
La tâche qui leur a été confiée était de modeler/sculpter toutes les sérigraphies du costume de Superman, mais aussi les « moulures » qui sont toutes les parties en volume présentes sur le costumes, à savoir les poignets, les bras (sur la première version du costume les poignets allaient jusqu’aux coudes), les dorsaux, les cuisses, le haut des bottes (le revers en « M »), les semelles, la ceinture, la boucle de ceinture, le blason « S » et le blason de la cape (sur la première version du costume il y avait un « S » prévu sur la cape).
Dans un premier temps, il fallait trouver la bonne épaisseur des moulures pour trouver le bon équilibre (sur les artworks elles peuvent paraîtres plates, mais dans la réalité il fallait leur donner du volume et du relief), puis a débuté la modélisation de chaque pièce.

Modélisation en 3D des moulures :

L’équipe a pu travailler à partir d’un moule du corps d’Henry Cavill pour modéliser en 3D des sculptures les plus fidèles au gabarit de son corps.
Puis les différents éléments ont été imprimés via une imprimante 3D dans des matières résistantes pour pouvoir résister aux différentes étapes que nécessiteront le futur tournage (plus tard Alliance Studio réalisera le même travail pour les costumes de Faora, Zod, et Jax-Ur). Eddie Yang a déclaré que les éléments qui ont été les plus difficiles à concevoir sont la boucle de ceinture et le blason « S » puisqu’ils devaient se poser sur le spandex du costume donc par-dessus les motifs de celui-ci. Il a précisé également qu’ils prévoyaient à l’origine de sculpter manuellement les motifs des éléments de sérigraphie, mais qu’ils étaient tellement complexes à faire que l’impression 3D a été préférée.
Les différentes moulures ont ensuite été livrées au studio Frontline qui a la charge du montage des pièces sur « la côte de maille » conçue par les équipes de Michael Wilkinson.

Les artisans qui montent les moulures :

photo-06

Parallèlement, Michael Wilkinson est arrivé sur le projet pour prendre la relève ; avec ses équipes et Zack Snyder ils ont examiné toutes les variations de Superman ainsi que son univers présenté pendant les 75 dernières années, mais également pour voir si des idées n’avaient pas été inexplorées.

Il y a également le « S » sur la cape qui a été retiré. Des essais ont été faits avec le «S» sur la cape, mais cela ajoutait beaucoup de difficultés aux futurs effets spéciaux pour animer la cape en CGI (Dans Superman Returns en 2006, le « S » est aussi absent de la cape pour les mêmes raisons). Par ailleurs Michael Wilkinson a précisé que visuellement le flux dramatique et la force de la cape rouge étaient rompus par le « S », et que la cape trouvait plus de force sans. Il fallait également que le « S » puisse être une force singulière absolue, donc visible uniquement sur la poitrine de Superman pour renforcer son symbole.

Les poignets ont également été modifiés : sur le premier prototype elles arrivaient jusqu’aux coudes, les éléments des cuisses passaient également par l’extérieur de la cuisse mais aussi l’intérieur (ça chargeait beaucoup trop les jambes), de même qu’une ligne verticale passait de la boucle de la ceinture jusqu’au blason « S » :

Il y a eu au total 14 combinaisons de fabriquées. Certaines d’entre-elles avaient des fabrications différentes en raison d’éléments scénaristiques (comme le fameux « Black Suit » que porte Superman pendant le cauchemar face à Zod), mais aussi différents costumes avec des degrés de rembourrage différents selon le besoin de certaines scènes. Notamment les costumes portés pour tourner les scènes de vol, dont les épaules étaient moins rembourrées (de sorte à ce que Henry Cavill puisse étirer ses bras dans la position de vol emblématique). Mais la plupart des exemplaires multiples ont été créés pour faire face à l’usure et aux déchirures tout au long du tournage ainsi que les nombreuses scènes de cascades.

Il y avait également plusieurs longueurs de cape différentes : en général c’est surtout pour pouvoir réaliser certaines scènes de vol (tout comme ça été le cas en 2005 pour Superman Returns), mais aussi en fonction du type de scène à tourner, du terrain, du décor, ou de l’apparence souhaitée (de Superman) selon chaque scène (le rendu n’est pas le même si Superman est filmé de dos ou s’il est filmé avec le vent qui souffle et donc une cape en mouvement).

Les principales influences de Michael Wilkinson ont été le film de Richard Donner, les Graphic Novel de Frank Miller, et le travail d’Alex Ross. Cependant, pour tous les personnages, le processus de création est quand même parti de zéro, afin de créer des costumes qui convenaient à la vision de Zack Snyder et son univers ainsi que par rapport au script du film pour présenter un Superman moderne du 21 ème siècle. C’est aussi pour cette raison que des couleurs moins vives ont été préférées pour être en corrélation avec notre époque. C’est donc un Bleu Royal Métallique qui sert de coloris principal au costume, un doré a été préféré au jaune, et le rouge est tantôt vif et tantôt écarlate. Même si dans le contexte du film une désaturation des couleurs a été utilisée par Zack Snyder pour donner un ton réaliste, cependant il faut savoir que dans la réalité les couleurs du costume sont beaucoup plus vives que dans le film et globalement les couleurs se rapprochent beaucoup des couleurs du costume dans les comics.

MOSSuitModel3D

« Modelisation 3D du Costume de Superman » (modèle pour la confection et les Effets Spéciaux)