Image avatar

[Review TV] Young Justice – S02E18 « Intervention »

0
[Review TV] Young Justice – S02E18 « Intervention »
  • Dessin
  • Animation
  • Scénario
Les points positifs:
  • Épisode classique mais solide
  • Le début de la fin des Beetles
  • The Light qui avance doucement mais surement
  • M’gaan
Les points négatifs:
  • Peu être un peu trop convenu
  • Je ne veux pas que ça se termine…

« Hehehey hermano, congratz » – Impulse

  • Saison : 02Épisode : 18Titre : Intervention

Cette semaine, enfin ce weekend, c’était la fête au Scarabée. Jusque-là les héros en prenaient pour leur grade à chaque épisode. On se disait que les choses ne pouvaient pas être pires et pourtant, nous assistions, sans pouvoir faire quoique ce soit, à leur chute sans fin et bien douloureuse. Bien sûr, arrivant sur la fin de la série, la chute devait se terminer et le retour à l’état de grâce se fait de plus en plus pressant. C’est donc avec un malin plaisir que j’ai regardé ce nouvel épisode.

Black Beetle tente par tous les moyens de faire face à Mongul. Quand deux brutes épaisses se battent, le combat est forcément en la faveur du plus fort. Sur ce terrain Mongul domine alors même qu’il est encore affaibli par son récent séjour en chambre de stase. Il faudra que le petit malin de Green Beelte vienne à la rescousse pour mettre un terme rapide à cet affrontement. La priorité étant de récupérer le cristal et le mettre sous bonne garde afin d’éviter de se le faire piquer une nouvelle fois.

Les jeunes héros avaient amorcé une nouvelle façon d’opérer. Ne plus se contenter de réagir mais bel et bien de prendre les devants. C’est sur ce principe que la team se met en tête de sauver Blue Beetle. Bien évidemment ils vont la jouer à la Young Justice. Prenant en compte les forces et les faiblesses de chacun afin de mener à bien la mission. Impulse et Batgirl ouvriront les hostilités d’un plan intelligent et rondement mené. Peu de choses à dire une nouvelle fois de côté. C’est maitrisé. L’action est fluide, réfléchie, chaque personnage à sa place et son moment. Zatana est plus mise en avant du fait de la nature magique de ses pouvoirs. On sait bien que Technologie vs. Magie se termine toujours plus ou moins de la même manière. Les personnages bougent bien, les pouvoirs fusent à travers l’écran.

La partie comique de l’épisode nous vient, une fois n’est pas coutume, de Blue Beetle et Jaime. Le Scarabée bleu obéit directement aux ordres de l’ambassadeur de The Reach mais possède toujours le même caractère. Il peut surtout interagir avec Jaime, dont l’esprit n’est pas en sommeil. Il en résulte des dialogues à trois voix assez funs, se basant sur la dynamique toujours aussi drôle entre le Scarabée et Jaime. L’ajout de l’ambassadeur en nouvel intervenant vient renforcer cette impression de conflit perpétuel et permet de lancer de sacrées répliques.

En fond il se dessine d’autre belles « petites » choses. M’gaan semble être le personnage qui évolue le plus au cours de cette saison, passant de la petite gamine sotte et énervante à jeune femme responsable qui écoute son cœur, quitte à ce que se soit douloureux pour d’autres. Transformation assez subtile mais qui va à ravir au personnage. Elle n’est plus la caution humour du show et c’est plutôt une bonne chose. De plus, la discorde que les échecs récurrents amènent au sein de The Reach n’est pas pour me déplaire non plus. Je vous parlais du plaisir malin que je prends à regarder cette série, là c’est carrément du sadisme. Je prends plaisir à les voir enfin prendre les coups et se manger les pieds dans le tapis.


De plus, et ça je le savais (vous aussi surement) mais les vraies ficelles qui sont tirées dans l’ombre commencent à se révéler. The Light est sur le point de mettre en son vrai plan en action et finalement The Reach n’est qu’un moyen pour que The Light arrive à ses fins. Un pion de plus dans un échiquier géant dont la partie n’a pas encore révélée ses véritables enjeux. Je ne doute désormais plus que le final sera très bon, voir explosif.

Au risque de me répéter encore une fois, Young Justice est tout ce que Teen Titans (en comics) n’est pas. Relativement léger dans son premier niveau de lecture, blindé d’action, tourner sur les relations entre ses personnages et surtout bien plus profond et subtile qu’elle ne veut le paraitre, cette série est un vrai plaisir, du début à la fin. Et moi, quand je prends plaisir à regarder une série, un dessin animé comme celui-ci, c’est, je pense, que la chose est plutôt réussie.

Fiche de la série




Réagir »

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.