Introduction

1. Les premières années

2. Les 60s : la soif de vitesse

3. Les voitures sombres et menaçantes

4. Les reboots

5. Sur les écrans

6. Le mot de la fin

2. Les 60s : la soif de vitesse

L’influence de la Futura

Dossier - La Batmobile à travers les âges 1
Detective Comics #362

Schwartz avait vu juste avec cette nouvelle Batmobile qui s’inspire des nouvelles voitures légères et rapides que produisent les grandes marques et l’arrivée du marché des Muscle Cars. Nous y reviendrons dans une partie consacrée, mais l’arrivée de Batman, la série des 60s et de sa Futura modifiée deviendra un emblème de la pop culture, confirmant que c’est vers cette direction qu’il faut aller.

Sheldon Moldoff, qui avait dessiné la dernière Batmobile, s’occupe de la remanier à nouveau en 1967 avec une grosse influence de sa version télévisée. Dans Dectective Comics #362, on retrouve une voiture longue, plus anguleuse, décapotable, avec un pare-brises en bulles et qui reprend le pare-chocs à tête de chauve-souris. L’année d’après, le design est totalement copié sans reprendre les couleurs noires et rouges dans Detective Comics #371 par Gil Kane.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 2
Detective Comics #364
Dossier - La Batmobile à travers les âges 3
Detective Comics #371, très proche de la version TV
Dossier - La Batmobile à travers les âges 4
Couverture de Detective Comics #375, le logo est ajouté

Sportivité et sobriété

Dossier - La Batmobile à travers les âges 5
Detective Comics #394

Après trois saisons, la série Batman s’arrête et il est temps pour le Chevalier Noir de passer à autre chose. Le ton léger a eu son succès, mais l’éditeur Carmine Infantino décide qu’il est temps de passer à autre chose. Changement radical dans les comics, Batman redevient un personnage sombre et solitaire : Robin part à l’université et Bruce laisse tomber la Batcave et sa Batmobile pour s’installer au centre de Gotham. Cependant, dans Detective Comics #394 de 1969, le dessinateur Bob Brown réutilise une Batmobile très différente dans les couleurs. Il s’agit d’une voiture de sport bleue et blanche avec une ligne jaune, le but étant de ne pas être repéré en tant que Batman, tout en ayant la possibilité d’aller à grande vitesse et avec une plaque diplomatique afin d’outrepasser les règles de circulation.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 6
Batman #220

Irv Novick reprendra ce modèle dans Batman #220 en 1970, sans le blanc pour que ça reste une Batmobile. On commence à retrouver la voiture longue et basse qui sera bientôt sa nouvelle image emblématique. La ligne jaune disparaît à peine deux mois plus tard lors de Detective Comics #400. Neal Adams débarque et donne encore un nouveau style correspondant plus au personnage. Le design repris d’une Chevrolet Corvette est simple et furtif. Pas de gadget apparent, juste une Corvette bleue nuit customisée et renforcée avec l’emblème de Batman sur le capot.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 7
Detective Comics #400

Pendant plus d’une décennie, c’est ce modèle que DC retiendra, ou en tout cas dans les grandes lignes puisque chaque artiste va pouvoir modifier quelques aspects ou s’inspirer d’un autre modèle qui reste dans les mêmes caractéristiques. Irv Novick va par exemple préférer une Porsche 904 pour dessiner la Batmobile dans Detective Comics #434 de 1973. D’autres vont, sans trop réfléchir à la continuité, utiliser un vieux modèle sans se gêner.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 8
Detective Comics #434, on y apprend que Batman conduit comme un grand-père.

Le retour du symbole

C’est en 1976, dans les pages de Detective Comics #465, que survient le prochain changement majeur. D’abord aperçue dans Batman #272, dessinée par José Luis Garcia-Lopez, c’est Ernie Chan qui nous dévoile véritablement ce nouveau modèle décapotable avec une carrosserie plus identifiable et un énorme symbole jaune et noir sur le capot.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 9
Detective Comics #456

On rechange la donne en 1979 (Detective Comics #486) avec le retour d’une sportive à l’Américaine reprenant quelques éléments clés d’anciennes versions : des ailerons, un pare-brises en bulle, l’emblème noire sur le capot tandis que le logo jaune atterrit sur la portière. Ce modèle sera gardé pendant un certain temps, même si encore une fois, d’autres anciennes versions ont pu surgir ici et là dans des publications qui se font de plus en plus nombreuses.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 10
Detective Comics #486

Arrivé en 1986, un des récits les plus importants de l’histoire de Batman est publié, The Dark Knight Returns. Frank Miller, dans sa version alternative du justicier plus brutale, lui offre une Batmobile qui lui correspond. On se retrouve donc avec un énorme tankgris, massif et extrêmement armé. Mine de rien, il s’agira là de la principale inspiration de beaucoup d’autres versions, surtout au cinéma, avec un premier pas vers le Batman militarisé plutôt qu’un James Bond masqué, même si personne n’a osé proposer une Batmobile sur chenilles jusque là.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 11
The Dark Knight Returns

Dans la continuité principale, c’est en 1987 que la prochaine Batmobile fera son apparition. C’est dans Batman #408, dessiné par Chris Warner, qu’on la verra pour la première fois…pendant qu’un gamin est en train de lui voler ses roues. C’est en effet lors de la fameuse rencontre entre Bruce et Jason Todd (version Post-Crisis) qu’on découvre ce bolide basé sur une DeTomaso Pantera bleue avec les roues jaunes et un symbole noir et jaune sur le capot, comme d’habitude. À noter que sur la couverture de ce numéro dessinée par Dick Giordano, c’est une Lamborghini Countach qui est prise comme modèle.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 12
Couverture de Batman #408
Dossier - La Batmobile à travers les âges 13
Batman #408, intérieur

Quelques numéros plus tard (Batman #412), Dave Cockrum propose encore une nouvelle version du bolide qui reprend quelque peu le design des Chevrolet Corvette. On reste donc dans de la sportive sobre comme dans les années 70, qui n’a d’unique que le symbole du capot en apparence.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 14
Batman #412

Les Batmobiles de Norm Breyfogle

On avance jusqu’en 1988 avec le modèle designé par l’un des grands dessinateurs de la chauve-souris, Norm Breyfogle. Sa première version arrive dans Detective Comics #589, où l’on aperçoit une Batmobile longue, basse et très plate à la manière d’un modèle de compétition. La voiture est munie d’un spoiler/aileron arrière, d’une carrosserie bleue protégeant les roues et d’un capot noir avec les phares jaunes pour recréer la tête de Batou. Il servira pendant longtemps comme base pour toutes les Batmobiles à venir dans les dix prochaines années.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 15
Detective Comics #589

Dans le #591, l’artiste revisite déjà son modèle avec une Batmobile comportant le pare-chocs et le cockpit à bulle. Elle change encore une fois dans le #596 dessiné par Eduardo Barreto, plus classique. Beyfrogle revient et apporte quelques modifications avec l’avant plus rond et l’arrière plus proche d’une Lamborghini. Le tout rend un côté plus futuriste que tout ce qui a été fait jusque là.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 16
Detective Comics #591
Dossier - La Batmobile à travers les âges 17
Detective Comics #596
Dossier - La Batmobile à travers les âges 18
Detective Comics #601
Dossier - La Batmobile à travers les âges 19
Detective Comics #601, toujours.

Pour le #608, il courbe l’arrière de la Batmobile, lui donnant une allure démoniaque encore plus unique et qui rappelle en même temps la thématique de la chauve-souris.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 20
Detective Comics #608
Dossier - La Batmobile à travers les âges 21
Batman #456

12 COMMENTS

  1. Un jour Batman en eût marre de toutes ces voitures et de devoir toujours agrandir son garage, il décida donc de les vendre aux enchères. Et c’est ainsi Billy que fût créé Rocket League !

  2. celle de batman TAS et celle de 89 à égalité, mais la plus charismatique je trouve c’est celle de batman arkham asylum

  3. Moi ma réaction c’est : Putain je pensais pas qu’il en avait autant ! XD
    C’est à ça qu’on reconnait les gosses de riches, ils aiment avoir plein de voitures :sleep
    Quand même, ça m’étonne en tous cas que dans la continuité principal à part à certains moments qu’on a rarement eu le look du Batmobile qui est iconique et qui revient souvent.

  4. Merci pour ce dossier tres complet et très bien renseigné. Juste pour info :
    – La future Batmobile du film “The Batman” est de base une Dodge Charger de 1970.
    – La Batmobile de la trilogie du Dark Knight est motorisée par un V8 LS2 de Corvette C6 de 400ch et je crois que celles des derniers films avaient le LS3 de 450ch
    – La Batmobile de 89 est construite sur le chassis d’une Chevrolet Impala de 1967, le V8 350 et toute la mécanique etait conservé et préparé.

  5. J’ai jamais aimé la tête de Batman en guise de bélier/pare choc, c’est vraiment LE truc qui m’a toujours bloqué sur la plupart des Batmobiles…

  6. Super article, je connais le site history of the batmobile, c’est super intéressant, le mec a tut recensé !Est ce que tu connaissais la petite histoire pour la batmobile TAS ? Bruce Timm recevait des designers aux studios pour savoir qui aurait le job. Shayne Pointdexter est arrivé et a étalé ses concepts. Bruce Timm en a aimé deux : Il a coupé les feuilles en deux et a assemblé l’avant de l’une et l’arrière de l’autre et les a associées. Batman a eu sa voiture et Shayne le job.Cette histoire est racontée par B.Timm et Pointdexter et aussi dans un méga bouquin sur BTAS.

  7. Excellent dossier ! Très beau travail.

    ps: peut-être une erreur de saisie. Il est indiqué : “Legends of the Dark Knight #204” dans le texte mais sous l’image c’est “Legends of the Dark Knight #205”.

  8. Merci ! Oui, cette Batmobile apparaît bien dans le #204 pour la première fois, mais l’image du #205 convenait mieux, désolé pour la confusion.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.