Introduction

1. Les premières années

2. Les 60s : la soif de vitesse

3. Les voitures sombres et menaçantes

4. Les reboots

5. Sur les écrans

6. Le mot de la fin

1. Les premières années

La Première Batmobile

Dossier - La Batmobile à travers les âges 1
Detective Comics #27

Comme dirait ce bon vieux Robin, la Batmobile, les filles en sont dingues, mais il n’y avait pas spécialement de quoi frimer aux débuts de Batman. Dans Detective Comics #27, donc sa première apparition en 1939 à l’époque où notre héros sortait des phrases du genre “oh, il est mort, bien fait pour sa gueule”, il conduisait tout simplement une coupé rouge dans le style des Cord de 1936. La couleur n’est déjà pas très discrète, mais en plus il la conduit également en civil avec Gordon à son bord, ce gros malin. Dans le #27, on ne voit que l’arrière, mais on la découvre plus dans le #30. Une version bleue nuit sera aperçue dans Detective Comics #35 de 1940 également, ce qui ne choque pas quand on voit les problèmes de couleurs dans les comics de l’époque (on peut prendre comme exemple les gants de Batman, violets ou bleus voire mains nues d’un numéro à l’autre).

Dossier - La Batmobile à travers les âges 2
Detective Comics #30
Dossier - La Batmobile à travers les âges 3
Detective Comics #35, on passe au bleu.
Dossier - La Batmobile à travers les âges 4
Detective Comics #37

Il s’agit de sa première voiture, mais elle n’est pas connue comme la “Batmobile”. Le Chevalier Noir sera d’abord reconnu pour son Batgyro, qui apparaîtra sous cette appellation en 1939, suivi par le Batplane. La Batmobile trouvera seulement son nom en 1941, avec une version décapotable de sa première voiture (Detective Comics #48) cachée dans une grange.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 5
La première mention d’une Batmobile.

La voiture obtient une identité et va désormais devenir un vrai mythe en évoluant vers le véhicule que tout le monde connaît. La même année, Jerry Robinson introduit dans Batman #5 le nouveau design de cette voiture survitaminée capable d’atteindre de grandes vitesses. Elle est sombre, blindée, possède un aileron et le fameux pare-chocs à l’effigie d’une tête de chauve-souris qui restera son emblème pendant très longtemps. Elle est d’ailleurs souvent reprise lors de récits modernes narrant les premières années du héros, comme un hommage.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 6
Batman #5 : la première vraie Batmobile distinctive.

En 1942, on observe une modification dans Batman #10, où Bob Kane et Jerry Robinson ajoutent des lignes rouges sur le côté de la Batmobile. Ces lignes referont surface sur la cover de Batman #20 (la première couverture où elle apparaît), dessinée par le légendaire Dick Sprang, qui saura lui donner encore plus de vie.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 7

Dossier - La Batmobile à travers les âges 8

Le design de base (sans ligne rouge) sera gardé pendant des années (à part une modification au niveau des phares), et le début du mythe donne les premières parodies avec les deux premiers grands vilains de Batman qui le copieront pour leur propre transport. On découvre la Jokermobile en 1946 dans Batman #37, qui sera réutilisé à bien des occasions, et la Kitty Car de Catwoman l’année suivante dans Detective Comics #122.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 9
La Jokermobile de Batman #37
Dossier - La Batmobile à travers les âges 10
Et la Kitty Car, Detective Comics #122

Le début de la modernité

Nous sommes désormais en 1950, la mode automobile change et il est temps de mettre à jour ce qui est désormais censé être une voiture à la pointe de la technologie, et Bruce Wayne va profiter d’avoir planté l’ancienne et de se péter une guibole pour construire ce nouveau modèle. Dick Sprang crée donc la Batmobile des 50s dans Detective Comics #156, 10 ans en avance sur les autres voitures, toujours avec cet énorme aileron et le pare-chocs Batman, cette fois plus agressif. La carrosserie est moins courbée pour ressembler à une Studebaker, le cockpit est recouvert d’un pare-brises en bulle et un spot lumineux/Bat-Signal est monté sur le toit. Il y a un radar dans l’antenne, des réacteurs à l’arrière, à l’intérieur une télévision et même un plan de travail avec un mini-labo. Bref, une dinguerie pour n’importe qui vivant en 1950, et qui sera comme sa grande sœur souvent réutilisée pour des récits plus modernes qui se dérouleraient dans cette période, notamment avec Grant Morrison (la surprise) et Brian Bolland dans The Killing Joke.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 11
La 2e Batmobile emblématique dans Detective Comics #156 en 1950

Si les gadgets de la Batmobile changeront avec les années et selon les besoins du scénario, ce modèle traversera le Silver Age et ne sera modifié qu’en 1964 avec la troisième version du véhicule. Sous l’impulsion de Julius Schwartz, l’univers de Batman se voit remanié en 1964, et elle fera partie du ménage occasionné. C’est donc dans Batman #164 que nous découvrons un modèle beaucoup plus sportif, basé sur les Corvette et les Porsche de l’époque. On suit encore la mode du moment, mais ce design plus simpliste implique le retrait du pare-chocs emblématique pour en faire un simple symbole dessiné sur le capot. On revient sur une décapotable, légère et qui donne l’impression d’être ultra-rapide contrairement aux anciens modèles, mais on reste sur quelque chose de plus banal. C’est tout de même cette envie d’une Batmobile basée sur la vitesse qui va inspirer les prochaines pendant un moment, notamment avec la série Batman de 1966 qui va la faire devenir une véritable icône.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 12
Batman #164 en 1964 : la 3e grande Batmobile
Dossier - La Batmobile à travers les âges 13
Batman #172 de 1965

12 COMMENTS

  1. Un jour Batman en eût marre de toutes ces voitures et de devoir toujours agrandir son garage, il décida donc de les vendre aux enchères. Et c’est ainsi Billy que fût créé Rocket League !

  2. celle de batman TAS et celle de 89 à égalité, mais la plus charismatique je trouve c’est celle de batman arkham asylum

  3. Moi ma réaction c’est : Putain je pensais pas qu’il en avait autant ! XD
    C’est à ça qu’on reconnait les gosses de riches, ils aiment avoir plein de voitures :sleep
    Quand même, ça m’étonne en tous cas que dans la continuité principal à part à certains moments qu’on a rarement eu le look du Batmobile qui est iconique et qui revient souvent.

  4. Merci pour ce dossier tres complet et très bien renseigné. Juste pour info :
    – La future Batmobile du film “The Batman” est de base une Dodge Charger de 1970.
    – La Batmobile de la trilogie du Dark Knight est motorisée par un V8 LS2 de Corvette C6 de 400ch et je crois que celles des derniers films avaient le LS3 de 450ch
    – La Batmobile de 89 est construite sur le chassis d’une Chevrolet Impala de 1967, le V8 350 et toute la mécanique etait conservé et préparé.

  5. J’ai jamais aimé la tête de Batman en guise de bélier/pare choc, c’est vraiment LE truc qui m’a toujours bloqué sur la plupart des Batmobiles…

  6. Super article, je connais le site history of the batmobile, c’est super intéressant, le mec a tut recensé !Est ce que tu connaissais la petite histoire pour la batmobile TAS ? Bruce Timm recevait des designers aux studios pour savoir qui aurait le job. Shayne Pointdexter est arrivé et a étalé ses concepts. Bruce Timm en a aimé deux : Il a coupé les feuilles en deux et a assemblé l’avant de l’une et l’arrière de l’autre et les a associées. Batman a eu sa voiture et Shayne le job.Cette histoire est racontée par B.Timm et Pointdexter et aussi dans un méga bouquin sur BTAS.

  7. Excellent dossier ! Très beau travail.

    ps: peut-être une erreur de saisie. Il est indiqué : “Legends of the Dark Knight #204” dans le texte mais sous l’image c’est “Legends of the Dark Knight #205”.

  8. Merci ! Oui, cette Batmobile apparaît bien dans le #204 pour la première fois, mais l’image du #205 convenait mieux, désolé pour la confusion.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.