Ce Samedi sortira pour le Free Comic Book Day le numéro #0 de la nouvelle série hebdomadaire The New 52 : Futures End. Les lecteurs du monde entier pourront retrouver ce numéro gratuitement dans tous les comicbook shops participant à cet événement annuel. Départ donc dans le futur avec la première rencontre de Batman Beyond dans les New 52, se battant dans un monde apocalyptique contrôlé par une armée de cyborgs dirigée par Brother Eye. Nous retrouvons à l’écriture Brian Azzarello, Jeff Lemire, Keith Giffen et Dan Jurgens alors que c’est le dessinateur Ethan Van Sciver qui s’occupera des planches intérieures du numéro. Côté couverture, que vous retrouverez dans la galerie ci-dessous, c’est Ryan Sook qui s’en est chargé.

Comme le montre la preview, ce numéro nous projettera 35 ans dans le futur, avant que Terry McGinnis ne soit envoyé dans le présent pour prévenir de la catastrophe, mais il sera renvoyé cinq ans trop tard. Le premier numéro de The New 52 : Futures End débarquera ensuite le Mercredi 7 Mai. Voici ci-dessous la preview du numéro #0.


9 Commentaires

    • Attention, la série se déroule à deux époques, une qui est 35 ans dans le futur (donc là où on voit ce vieux Flash, c’est marqué sur la première planche ;) ), et une qui est 5 ans dans le futur.

      Le Batman Beyond essaye à la base de rejoindre le présent des New 52, pour éviter qu’un évènement qui a mené à son futur désastreux ((dans 35 ans donc) se produise. Malheureusement, il y a eu une couille et il se retrouve 5 ans dans le futur. Soit 5 ans après l’évènement qu’il devait faire capoter.

      D’où la tagline de Futures End qu’on a déjà pu voir, qui est, si je me rappelle bien : “How can you prevent the future… when it has already happened ?”

    • C’est n’est plus Flash : c’est Santa Claus ! la barbe ! le costume rouge ! Il s’est reconverti car il est la seule personne capable de livrer tous les cadeaux en une seule nuit grâce à sa vitesse !

      Plus sérieusement, dans le film Crisis on two Earths, le Flash de Earth 3, Johnny Quick, vieillit prématurément suite à une utilisation trop intensive de ses pouvoirs : il pourrait s’agir de la même chose… il aurait pu se raser quand même !

  1. Ce qui est intéressant avec ce Flash, il fait référence au Silver Age, période friande de ces moments. Il existe beaucoup de super-héros où ils portaient la barbe, même Superman/Batman. lol En tout cas joli clin d’oeil pour ça.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.