[Review Cinéma] Batman : The Movie

Batman 1966 DVD
Les points positifs :
  • Ne se prend pas au sérieux
  • Et hilarant par moments !
  • Enchaînement de péripéties…
Les points négatifs :
  • …mais scénario faiblard
  • Le ton qui a tué Batman !
  • Les meilleures scènes déjà spoilées sur le net

« Sel et corrosion, les voilà bien, les ennemis des champions du bien ! » – Batman


  • Réalisation : Leslie H. Martinson Acteurs : Adam West, Burt Ward, Lee Meriwether, Burgess Meredith, Cesar Romero, Frank Gorshin, etc.

Avant Ben Affleck, avant Christian Bale, avant George Clooney, avant Val Kilmer et avant Julien Lepers, il y avait un autre Batman : Adam West. Débutant sur le petit écran dans la série Batman avec à ses côtés Burt Ward dans le rôle du fidèle Robin, Adam West fut le premier homme à incarner la chauve-souris sur grand écran lorsque le succès de la série fut tel qu’elle eut droit à un adaptation au cinéma, réunissant pour l’occasion les quatre vilains les plus populaires du show : le Pingouin, le Sphinx, le Joker et la redoutable Femme-Chat ! Souvent raillé, rarement regardé, ce film historique a acquis une telle renommée qu’il mérite qu’on y revienne à l’occasion des 75 ans de la chauve-souris.

Premier degré ou second degré ? Cette question a une certaine importance dans la mesure où elle influe sur le regard qu’on peut porter sur le film. Aussi, les réalisateurs décident de couper court à toute discussion en entamant leur long-métrage avec le message suivant : « Nous tenons à remercier ceux qui partent en croisade contre le crime à travers le monde pour le modèle exemplaire qu’ils inspirent. C’est à eux, ainsi qu’aux amoureux de l’aventure, aux amoureux de la simple évasion, aux amoureux de l’amusement naturel, aux amoureux du ridicule et du bizarre, aux amoureux du fun d’ici et d’ailleurs, que ce film est respectueusement dédié. Si nous avons oublié des catégories d’amoureux, toutes nos excuses. » Cette sorte de générique qu’on croirait tiré d’un sketch des Monty Python pose le cadre, et ce dernier n’a rien de très sérieux.

Un scientifique qui s’apprêtait à ramener une invention révolutionnaire à Gotham est kidnappé sur son yacht. Pas une minute à perdre, appelons Batman et Robin ! Et hop, le dynamique tandem (!) est déjà à bord du Bat-Copter pour rattraper le yacht détourné. Batman prend des risques mortels en se laissant glisser sur la Bat-Échelle afin de rattraper la mystérieuse embarcation quand, fichtre, la voilà qui disparaît ! De péripéties en péripéties, de plans pour piéger les méchants en plans pour piéger les gentils, de transitions improbables en énigmes complètement déjantées, les desseins des quatre malfrats se dessinent. Il semblerait qu’après avoir détourné l’invention du chercheur en désintégrateur à humains, capable de réduire sa cible en tas de sels déshydratés, ils aient décidé de s’en prendre au Conseil de Sécurité de l’ONU pour assouvir leur soif de pouvoir insatiable.

Mais l’intrigue a peu d’importance, l’intérêt du film réside dans son humour. Un humour particulier puisqu’il associe des situations complètement cocasses à l’imperturbabilité de Batman et Robin, qui abordent chaque situation avec dramatisme, comme si leurs aventures étaient réellement entourées du ton sombre qu’elles ne devaient gagner que plus tard. En témoigne la réplique mythique : « Ah Batman, quelle noblesse dans le geste chevaleresque de ce marsouin ! » et Batman de répondre à Robin : « Oui, Robin, noblesse de la part cet animal de s’être placé sur la trajectoire de cette torpille. Il s’est sacrifié pour nous. » , le tout avec le sérieux d’un pape. Le comique se retrouve dans les dialogues, dans les situations dans lesquelles se mettent les deux justiciers (la célèbre scène de la bombe), ou encore dans les nombreuses énigmes du Sphinx, toutes complètement farfelues. Ceci dit les gags fonctionnent à chaque fois de la même manière, et plus le film avance moins on est surpris. Peu de séquences se hissent en fait au niveau de ridicule de celui de la scène de la bombe, or celle-ci avec les autres les plus mémorables sont souvent spoilées avant le visionnage, dommage.

Sans accrocher à l’humour, ou supposons qu’on en décroche, on s’ennuie rapidement. Les péripéties sont peu ambitieuses, ça se résume souvent à grimper sur un toit ou à faire de nombreux tours en bateau. Les décors sont toujours les mêmes, les mêmes énigmes reviennent tous les quarts d’heure, c’est impressionnant comme en moins de deux heures de film ils parviennent à installer une ‘routine’ ! Et ce n’est pas vraiment à leur avantage, surtout que le rythme est alourdi par des scènes maladroitement longues, comme le tête-à-tête entre Bruce Wayne et la Femme-Chat (son identité réelle n’est jamais évoquée), ou la tentative de couler le sous-marin du Pingouin au bazooka, qui s’éternise plus que nécessaire. Autant d’éléments qui ne font pas du film une bonne comédie qui se serait attendrie avec l’âge, mais plutôt une série B vaguement rattrapée par quelques gags pas très subtils, l’attirant du côté du nanar. Peut-être que le terrible Batman & Robin de Joel Schumacher aura la même réputation dans trente ans avec ses blagues lourdingues sur la glace et le froid, allez savoir ! Dans les deux cas, il faut dire qu’en bonne compagnie et avec les provisions adéquates, il y a de quoi passer un excellent moment. Mais peut-être pas tous les soirs, hein ?

Ça peut paraître déplacé de parler du traitement des personnages en parlant de cette adaptation de Batman, mais il y a de quoi être surpris en bien ! En dépit de leur naïveté et de leur niaiserie ahurissantes, Batman et Robin eux-mêmes n’en gardent pas moins un esprit chevaleresque et un sens de la droiture complètement déplacés au vu des situations qu’ils traversent, mais étrangement fidèles aux comics d’époque. Le Pingouin, dont on ne cesse de souligner la rivalité avec la Femme-Chat (parce que les chats mangent les poissons, oui voilà), se montre aussi étonnamment convaincant, comme quoi il suffit de peu : un haut-de-forme, un long nez, un monocle, quelques caquètements, et hop ça suffit, sans égaler, évidemment, la prestation mémorable de Danny DeVito. Et puisqu’on se réfère à Batman Returns, Lee Meriwether ne tient pas non plus la comparaison face à l’interprétation de Catwoman de Michelle Pfeiffer, mais son rôle de femme fatale chargée de séduire et trahir Bruce Wayne rappelle le jeu de chat et de la souris auquel Catwoman et Batman se livrent régulièrement dans les comics, et quelques mimiques félines achèvent de rendre charismatique la Femme-Chat de ce film ! Une fidélité somme toute relative, mais ces quatre personnages sont plutôt attachants malgré leur naïveté, et laissent un souvenir moins périssable que le Joker ou le Sphinx.

Batman : The Movie n’est ni une merveille scénaristique, ni un monument d’émotions, ni un bon film d’action, mais s’en tire péniblement avec une respectable dose de gags, de second degré et de ridicule. Il aurait sombré dans l’oubli s’il n’y avait eu un élément qui change tout : Batman, quoi ! Zut, Batman c’est trop bien ! Alors à visionner avec une bande copains, mais pas trop souvent quand même.

En passant par les liens affiliés BDfugue/FNAC/autres présents sur le site, DCPlanet.fr reçoit une faible commission. Qu’importe le montant de votre panier, vous nous aidez ainsi gratuitement à payer l’hébergement, modules, et autres investissements pour ce projet.

TheRiddler

TheRiddler

DC COMICS : L'ENCYCLOPEDIE ILLUSTREE

DC COMICS : L'ENCYCLOPEDIE ILLUSTREE

amazon
Voir l'offre
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

À lire aussi

Shazam : La Rage des Dieux [DVD]

Shazam : La Rage des Dieux [DVD]

amazon
Voir l'offre
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Rejoignez la discussion

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

21 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Crane
Crane
9 années il y a

C’est marrant je l’ai justement vu la semaine dernière ^^, alors si on se mets dans le contexte de l’époque il est franchement agréable à regarder bien que parfois ennuyeux.
Ta review lui rend bien justice The Riddler!
Et je souligne aussi le jeux des acteurs qui s’en être extraordinaire retranscrit bien les personnages, ce qui m’a particulièrement plu c’est le fait que les acteurs sont vraiment à fond dans leurs rôles et ça fait plaisirs à voir (mention spéciale pour le pingouin et la femme chat).
Au amoureux du fun et de Batman donc!

Billy Batson
9 années il y a

Ah Batman the Movie, on a beau le critiquer les comics de l’époque c’était ça.
Avec une fin totalement illogique et hilarante ce film se doit d’être pris au second degrés et là on n’est pas avec une surenchère de vilains, tous jouent bien leur rôle et n’oublions pas les sbires du Pingouin déguisés en pirates ou les parapluies géants, dommage que la pieuvre remplie de TNT ne soit que mentionnée, j’aurais adoré voir ce que ça aurait donné ! Et pour la première fois on a quand même le Pingouin dans la Batcave, c’est unique ! Ce film se doit d’être vu au moins une foid , de plus il existe un DVD Zone 2 avec des bonus intéressants !

crazy-el
crazy-el
9 années il y a

lol lol La scène de la bombe est un rappel de l’esprit de Batman, celui qui se sacrifie pour la bonne cause. La référence au Darkknight Rises de Nolan se réfère de même à ce sacrifice de Batman avec la scène où Batman sauve le monde et la ville en transportant la bombe loin de tout, mais bien sûr avec des moyens plus modernes: l’esprit du sacrifice sera toujours là. À noter, lors d’une entrevue, Nolan avait dit que la série Batman était un summum pour lui, son fils d’ailleur a réalisé un court-métrage concernant le Dark Knight aux couleurs des années 60/70.

Lochnivar
Lochnivar
9 années il y a
Répondre à  crazy-el

Un de ses fils ? Lequel ? Si je peux avoir le nom du court-métrage, c’est encore mieux, merci :)

crazy-el
crazy-el
9 années il y a
Répondre à  Lochnivar

Oliver Nolan  »Gotham High »

MAZAHS
MAZAHS
9 années il y a

Tout ce que je me souvient de ce film, c’est qu’il ne faut jamais vendre des sous-marin pré-nucléaire à des gens qui ne laissent même pas leurs adresses. Et la Bat-Ladder aussi. Au final c’est burlesque un peu long, un peu débile mais les personnages sont sympatiques

Corentin
9 années il y a

N’accroche pas forcément des masses à cet humour là (dans le genre, je trouve Batman & Robin beaucoup plus marrant), mais bon, si on se réfère aux comics de l’époque, c’est compliqué de taxer le film de ridicule.
Par contre ça a honteusement mal vieilli ^^
Pour ceux que ça intéresse, la VF de Bruce Wayne dans ce Batman est assurée par un doubleur de grand grand grand talent, puisqu’il s’agit de Marc Cassot, voix française de Bilbo dans le Seigneur des Anneaux (le vieux hein ^^), Dumbledore, Oncle Ben (trilogie Spider-Man de Sam Raimi), et sans oublier bien sur MONSIEUR SPOCK !

Freytaw
9 années il y a
Répondre à  Corentin

Punaise oui ! C’est la même personne ! Je n’avais jamais fait attention !

BRISAK
9 années il y a

Il y a des jours où l’on ne peut pas se débarrasser d’une bombe!!! lol lol lol
Je l’ai en DVD (Bin ouais….t’es fan ou t’es pas fan!).
Je vous conseil aussi « Dans la grotte de Batman » si vous voulez poursuivre cette aventure.
Bon sûr, c’est nul mais c’est tellement grotesque que t’es obligé de te marrer.
Enfin bon, je préfère le Batou vener, sombre et badass mais de temps en temps un Batsy foufou c’est sympa.
À consommer avec modération (comme le spray anti-requin hihihi)

ArnoKikoo
9 années il y a

C’est peut-être parce que j’étais fin saoul et avec des potes la première fois que je l’ai vu, mais j’en suis tombé amoureux ^^ C’est absurde à souhait, la VF est magique, ça a un côté kitsch que je trouve génial. Bref, je suis fan ! ^^

MFW
MFW
9 années il y a

Ah mais cette série et le film, un peu alcoolisé, c’est que du bonheur.

Freytaw
9 années il y a

Très honnête ta review Riddler ! Je n’ai jamais pris mon courage à deux mains pour regarder ce film, mais pour le coup, je pense qu’une soirée en passant avec des amis, je me laisserais tenter XD

bigkifran
bigkifran
9 années il y a

il me semblait que ce n’était pas le first movie de batman :/
va falloir que je refouille dans les archives oO
Sinon comme d’hab’ bon article et malgré les points négartifs je m’en vais de ce pas de dénicher cette merveille ^^

crazy-el
crazy-el
9 années il y a
Répondre à  bigkifran

En effet, tu as raison. Le 1e est sorti sur le grand écran en 1943, Batman The Serial.

https://www.youtube.com/watch?v=qMEVLZkVdCM

Freytaw
9 années il y a
Répondre à  crazy-el

C’était l’équivalent des série TV de l’époque, sauf que ça se passait au cinéma :)
D’où le terme « premier film » ^^

crazy-el
crazy-el
9 années il y a
Répondre à  Freytaw

Surtout et essentiellement que la TV n’existe pas à cette époque. lol

Billy Batson
9 années il y a
Répondre à  Freytaw

Un serial est considéré comme un vrai film plutôt que comme précurseur des série TV. D’ailleurs quand on parle du premier film de super héros on cite Adventures of Captain Marvel qui est un serial.

crazy-el
crazy-el
9 années il y a
Répondre à  Billy Batson

Exact. À l’époque dans les cinémas, soit nous avions un ou 2 cartoons avant le programme principal, ou bien un Serial avant le programme principal. Un Serial est composé de 12 Chapitres, vingt minutes chaques, où les aventures se suivent la semaine suivante. Il existe une centaine de titres de Serials. À l’arrivé de la TV en 1959 le Serial a cessé d’être diffusé dans les cinémas, seulement les cartoons ont continué à remplir le programme de la soirée. Par contre, dans les années 50/60, les Serial ont pu avoir un second souffle dans les Drive-In(Ciné Parc).

ramzacom
ramzacom
9 années il y a

rah la la, ce batman 60’s ! j’ai jamais vu le long métrage, mais j’ai raté peu d’épisodes de la série, grâce à France 3 et Canal Jimmy ^^ ce qui reste gravé dans ma mémoire ce sont ces plans fixes de travers dès qu’un vilain est en scène, limite nauséeux ces plans ^^

DC Universe FRA

Rejoignez la première et la plus grande communauté non officielle DC Comics Francophone et participez aux discussions Comics, Films, Séries TV, Jeux Vidéos de l’Univers DC sur notre Forum et serveur Discord.

superman
21
0
Rejoignez la discussion!x