critique de Son of Batman
Les points positifs :
  • Le Damian que l’on aime, enfin porté à l’écran
  • Un scénario original
  • Une ambiance parfaite pour un film Batman
Les points négatifs :
  • Un doublage peu réussi pour certains personnages
  • Ra’s Al Ghul, ridiculisé au possible.

“Another one ?” – Jim Gordon


  • Son of Batman – 22 Avril en Téléchargement – 6 Mai en Blu-Ray/DVD – France : Bientôt annoncé
  • Blu-Ray/DVD et Téléchargement Numérique –  80 minutes – 14,99€

Inspiré par un célèbre passage du run de Grant Morrison, ce film Son of Batman sert à introduire le personnage de Damian dans l’univers des films animés DC, univers partagé depuis le film précédent, Justice League War. Ce long métrage était très attendu par les fans du Dark Knight, qui fête cette année ses 75 ans, et a la lourde tâche d’introduire sur nos petits écrans le personnage de son fils (qui est apparu dans the Brave and the Bold, certes, mais dans une version assez éloignée de l’originale). Et le moins que l’on puisse dire, c’est que notre sale gosse préféré crève l’écran.

critique de Son of Batman
L’intrigue est très différente de ce que nous trouvons dans les comics : menacée par Deathstroke qui veut prendre le contrôle de la ligue des ombres, Talia Al Ghul décide de confier Damian à son père, Batman, qui ignorait jusqu’alors son existence. Bruce devra alors montrer à son fils qui il est, et lui montrera sa vision de la justice.

J’ai personnellement apprécié les connexions qui existent entre ce film et le précédent : l’univers rappelle celui des New 52, nous retrouvons Jason O’Mara qui campe un Batman tout à fait convaincant, bien qu’il soit loin de nous faire oublier Kevin Conroy, et la direction artistique est tout à fait cohérente avec celle de Justice League War ; on retiendra notamment le design du chevalier noir, très proche de celui des comics actuels.

critique de Son of Batman
Le film possède de nombreuses qualités, outre le visuel, très soigné et à l’esthétique “new 52esque”, son écriture est très juste, les personnages sont bien caractérisés (à l’exception de Ra’s Al Ghul, qui est littéralement sacrifié au profit du scénario). Damian est fidèlement adapté : on retrouve avec plaisir son arrogance et ses capacités presque surhumaines (même si parfois, on frôle le ridicule : nager 50 miles et ne pas être fatigué en sortant de l’eau…) et l’on a beaucoup de plaisir à le retrouver dans des scènes d’action spectaculaires. Notons aussi le rôle de Kirk Langström, que j’ai trouvé très bien intégré au scénario, tout en faisant un clin d’œil aux comics impliquant la ligue des assassins et les man-bats.

Évidemment, le film repose avant tout sur la relation entre Batman et son fils, et le moins que l’on puisse dire, c’est que cet aspect de Son of Batman est réussi, et différents niveaux de lecture sont présents : en surface, le comique est mis en avant, avec un Damian envahissant qui “joue à l’adulte” ainsi qu’un contraste entre deux idélogies, un Bruce pacifique opposé à son fils plus immoral. Cependant, si l’on creuse un peu, on voit aussi l’analogie qui existe entre les deux personnages, père et fils ayant en eux la même rage,mais n’apprivoisant pas celle-ci de la même manière. Une ébauche de la relation Dick Grayson – Damian Wayne est aussi présente, et j’en suis venu à souhaiter un film inspiré par les aventures sur papier de ce fameux duo. On regrettera toutefois le doublage de Deathstroke, la performance de Thomas Gibson (connu pour son rôle dans la série Criminal Minds) faisant pâle figure à côté de ce à quoi nous a habitué Manu Bennett dans Arrow. Il en est de même pour la voix de Ra’s Al Ghul qui, à mon avis, ne retranscrit pas la noblesse et la prestance du personnage.

Critique de Son of Batman
Son of Batman est bel et bien une réussite. En dépit de quelques bémols, le film parvient à trouver sa place parmi les meilleurs films animés DC, en adaptant parfaitement à l’écran le personnage de Damian Wayne dans une aventure totalement inédite, qui n’aurait pas fait tache si elle était celle du récit d’origines du dernier Robin en date, dans l’univers New 52. Voilà une œuvre qui célèbre dignement les 75 ans du chevalier noir, et qui plaira aux nombreux fans de son fils dont on espère avoir vite des nouvelles dans ce nouvel univers partagé.


UN DEUXIÈME AVIS C’EST BIEN AUSSI !!

Et le voilà, le fameux animé Son of Batman. Comment dire ? C’était plutôt bien. Un poil trop court, mais bien. Hormis une Talia aux formes un petit peu disproportionnées, l’ensemble est plutôt assez crédible. On y retrouve un Damian avec toutes ses forces et ses faiblesses. Son petit caractère de morveux donne lieu à des scènes assez drôles entre lui et Nightwing, ou lui et Batman. Mais à côté de ça, quand il est sérieux, c’est du vénère et il va sacrément morfler. Il est vrai que depuis les tragiques évènements qui ont touché Damian Wayne, j’avais hâte de le retrouver, et la caractérisation ici est bien travaillée. Je me suis de nouveau prise d’empathie pour ce pitchoune au caractère bien trempé qui réclame sang et vengeance. Sauf qu’ici il affronte Deathstroke. Pour le coup je me suis demandé si ce n’est pas exagéré pour un bout de chou, mais en même temps c’est Damian, et oui, on le soutient car il veut ratatiner le borgne, d’ailleurs c’était assez mignon comment il devient borgne. Côté tête brulée, on se prend même à avoir mal pour Damian lorsque l’on se rapproche de la fin de l’animé. L’ayant vu en VO, les voix sont plutôt bien travaillées. J’ai également beaucoup aimé la conivance entre Alfred et Bruce, puis la relation Alfred/Damian. C’est vraiment touchant et amusant à la fois. Je ne tomberai pas dans le « c’était trop génial » mais franchement, j’ai retrouvé mon Pitchoune et c’était bien, même si c’était pas transcendant et que j’aurais aimé voir plus de profondeur dans l’histoire du Dr. Langström, et pourquoi pas en voir plus à la place de l’amourette « je te sauve la vie bisous bisous » entre Batman et Talia (oui j’ai spoilé mais en même temps on s’en fout de ça). Par contre, cet animé n’est pas à mettre entre toutes les mains car certaines scènes peuvent être assez violentes pour un public plus sensible.

– Harley

30 Commentaires

  1. Je souscris davantage à la review de Harley. C’est sympa, c’est le Damian qu’on aime, mais c’est trop court et assez facile sur certains points.
    Je retiens la caractérisation de Damian (en VO), les Talia Boobs (toujours là, même en hiver), Dick qui arrive à être classe en tapant un enfant, et l’animation qui tient très bien la route. Par contre, la VF (“Damiant” et “Dessetroque”), Slade ridicule en méchant unidimensionnel et la brièveté de la chouille m’ont très déçu.
    J’en place une pour la VF de Damian, indigne du perso. Mais vraiment ^^

  2. Je l’ai pas trouvé super intéressant même si j’ai quand même aimé voir un nouvel animé DC et que c’est super bien foutu. Je n’ai pas encore lu l’arc comic à mon grand dam mais quand il apprend qu’il a un fils il en a tellement rien à f***, n’a aucune expression, aucun étonnement que j’ai eu du mal à trouver ce batman convaincant excepté quand il est seulement batman et pas bruce ou le père. Damian est super bien retranscrit je trouve mais la relation père/fils n’est vraiment qu’effleuré je trouve et c’est dommage quand on sait que l’animé est sensé se reposer dessus.
    Bref c’est bien foutu, je suis content de trouver un nouvel animé et je sais que je le reverrai plusieurs fois avec plaisir mais franchement pour ma part, c’est une déception.

    • ah oui et comme corentin l’a soulevé, on a encore droit à la “bombe sexuelle avec une taille de seins pas possible et un BON GROS décolleté qu’on voit comme il faut quand elle fait ses acrobaties” heureusement qu’elle n’est pas limitée à ça, elle a quand même un rôle même si elle m’a pas super convaincu mais ce serait pas mal qu’on passe à autre chose. Enfin bon au moins elle habillée sur le reste du corps contrairement à d’autres qu’on peut voir dans les comics. Évitez de les dénuder quand ce n’est pas nécéssaire, les femmes ne sont pas des objets de fantasmes messieurs les créateurs.

      • Non mais ça, tu peux oublier. Le retour aux proportions “normales” pour les filles de comics, c’est une utopie (douce ou pas, d’ailleurs). Quand tu vois comment Amanda Waller a passé le cap New 52 (et la série Arrow, où l’actrice qui l’incarne a certainement un passif plus proche du mannequin que de l’art dramatique), alors qu’avant elle était grosse et moche.
        Encore c’est pas le meilleur exemple, parce qu’elle sera de nouveau grosse dans le prochain anim, mais même Harley ou Talia, les dernières incarnations – comics ou jeu vidéo (Talia dans Arkham City, au secours, elle doit avoir des crampes de dos inimaginables!), c’est presque excentrique tellement c’est exagéré.
        Il faut l’accepter comme un poncif de la BD américaine (et japonaise), et tourner la page. Finalement, les biceps de Batman sont tout aussi exagérés, et on le vit bien.

        • oui c’est clair que batman a des gros biceps, il incarne aussi un idéal, mais ils sont beaucoup beacoup moins exhibé que les seins de catwoman par exemple grâce au merveilleux décolleté que nous offre les dessinateurs. WW c’est pareil si tu regardes dans la justice league tout le monde est tout beau et bien foutu mais c’est la seule awalpé ! les gars incarnent des idéaux alors que WW plus un fantasme, son design est prévu pour un public masculin qui a toujours été perçu comme un gars qui manque avec son zizi alors qu’on vaut mieux que ça !

          http://www.craiglotter.co.za/wp-content/uploads/2012/03/justice-league-1-cover.jpg

          enfin bon c’est pas le sujet ici mais je tenais à clarifier ça un peu.
          Mais je ne désespère pas de voir tout ça changer après

          • EDIT
            oui c’est clair que batman a des gros biceps, il incarne aussi un idéal, mais ils sont beaucoup beacoup moins exhibé que les seins de catwoman par exemple grâce au merveilleux décolleté que nous offre les dessinateurs. WW c’est pareil si tu regardes dans la justice league tout le monde est tout beau et bien foutu mais c’est la seule awalpé ! les gars incarnent des idéaux alors que WW plus un fantasme, son design est prévu pour un public masculin qui a toujours été perçu comme des gars qui pensent avec leurs zizis alors qu’on vaut mieux que ça !

            http://www.craiglotter.co.za/wp-content/uploads/2012/03/justice-league-1-cover.jpg

            enfin bon c’est pas le sujet ici mais je tenais à clarifier ça un peu.
            Mais je ne désespère pas de voir tout ça changer après

  3. Je suis plus que mitiger sur ce Son of Batman…je ne vais pas dire que j’ai détester mais j’ai pas aimer non plus,je trouve que c’est regardable sans plus…de la a en faire un must ,non pas du tout.
    Comme le dernier JLA War d’ailleurs…je trouve que les même défaut sont présent sur les 2 adaptation:personnage traiter qu’en surface et jamais en profondeur,faciliter scénaristique.

    L’idée de s’éloigner quelques peu des récits comcis en gardant l’essentiel est plutôt bonne mais encore faut il se montré a la hauteur.Après je suis conscient qu’en 1h20 c’est déjà pas mal et que c’est dur d’égaler Morrison en si peu de temps.

  4. Très, très bientôt il sera en ma possession lol Je suis content de retrouver la fougue de ce jeune garnement lol Comme on dit il en fait voir de toutes les couleurs. Je l’apprécie déjà cet animé lol

    La ”nage du 50 milles”, il n’a pas une compétition sur la traversée de la Manche en nage? lol Ça c’est la réalité. lol

    Merci de vos critiques

  5. Perso j’ai pas trop aimé , la vf de damian est catastrophique et des persos comme talia et ras sont ridiculisés ! Depuis quand Talia est une pauvre mademoiselle en détresse , dans les comic’s c’est un personnage très forte et maline et la .. ^^’ Et surtout l’esprit de cette anime hésite entre un côtés mature comme The dark knight returns et un côtés plus ” tout public ” comme par exemple justice league war , du coup c’est pas vraiment un anime digne du scénario noir dans laquelle il s’inspire.. Bref assez décus même si sa reste sympa a regarder :)

  6. Le film d’animation est bon mais comme les commentaires précédents j’ai trouvé certains points du film un peu mitigé. Le doublage de Damian qui est pas top et qui colle pas au personnage et Talia qui prononce le nom de son fils de 2 manière différentes….. un peu déçu par moment mais c’est plaisant à voir.

  7. Perso j’ai trouvé que c’était limite chiant, et je dirais que c’est sans doute le plus mauvais animé DC depuis un bail….grandement déçu même si le personnage de Damian est plutôt cool.

  8. Perso, j’ai trouvé ça pas trop mal sans plus. On dirait qu’ils ont éclipsé tous les Robin a pars Dick et Damian. Autre chose: je trouve que Rebecca, la fille de Langstrom, ressemble beaucoup à Harper Row.

  9. “-père je peux conduire ?
    -non !
    -je sais conduire
    -non !”

    Pas mal, j’ai été surpris de l’angle abordé par ce film. Pas du tout ce qu’on a pu lire. Tant mieux mais en même temps… Ra’s est sacrifié tant esthétiquement que scénaristiquement. Le Damian est très charismatique. Là dessus pas de problème. En soit l’histoire est valable que pour l’introduction de Damian, le reste c’est du classique. Je m’attendais à avoir une surprise de la part de Talia voire de Ra’s, mais il n’en est rien.

    à noter:
    – Je comprend pourquoi Bruce Wayne a choisit Talia… Et ce n’est pas pour son idéologie.
    – Ubu est en mode Wolverine ou Vega, les rouflaquettes en moins.
    – Kirk Langstrom donné naissance à une contrefaçon de Harper Row ? Comme Kiol, J’ai vraiment cru un instant qu’il s’agissait d’elle. Surtout lorsqu’elle remercie Robin avant de voir qu’en fait non, c’était juste le plan de l’ennemi. Clin d’œil.

  10. Contrairement à la plupart d’entre vous j’ai adoré mais il y a juste un détail qui me chiffonne : comment se fait-il que ça ne choque personne que Batman ait un fils (à part dans une moindre mesure Dick) ?

  11. Non, la romance entre Bruce et Talia date pas d’hier. Pas étonnant qu’elle ait eu un fils de lui en cachette donc.

  12. je dois être maso, mais j’ai opté pour la VF oO

    je vais me coucher et je regarderai ça au saut du lit ^^

  13. au risque de casser l’ambiance, je qualifierais cet anime de purge : comment ne pas s’offusquer du traitement de Talia, subitement devenue mère aimante ???

    un rythme soporifique, un Ra’s soporifié, et un garnement à la limite de la tête à claque.

    Que dire des scènes d’action ? presque que du duel au sabre, mal animé et mal chorégraphié. Avec un Mcleod en plus on pourrait croire à une nouvelle itération “direct to dvd” d’highlander.

    Bref, EXTRÊMEMENT DÉÇU, en partie à cause de l’overhype sur cet anime, qui je le répète, à côté de DK returns, ou de JL War, est une purge sans nom.

    • Ouh là, il ne faut pas oublier que c’est un nouvel univers, et que ce n’est pas uniquement à destination des lecteurs de comics…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.