Et on est reparti pour le troisième panel DC Comics de la WonderCon 2014 qui se déroule en ce moment même à Anaheim, aux Etats-Unis. Après le DC All Access qui revient rapidement sur toutes les futures sorties de DC/Vertigo, et un premier panel Batman avant celui de ce soir fêtant les 75 ans du Chevalier Noir, DC nous propose de nous arrêter un peu plus longtemps sur les New 52 avec comme invités Robert Venditti, Cliff Chiang, Francis Manapul et Bernard Chang, le tout présenté par John Cunningham qui dès le début déclare qu’au mois de Juillet un jour a été désigné comme “le jour Batman” où des comics gratuits seront distribués aux Etats-Unis mais plus d’informations seront révélées en temps voulu.

 

Restant dans le sujet “Batman”, la parole est de suite donnée à Francis Manapul, nouveau dessinateur du titre Detective Comics aux côtés de Brian Buccellato, qui, pour l’année des 75 ans de Batman nous ont offert un premier numéro qui a mis quasiment tout le monde d’accord. Le premier numéro de cette équipe créative, Detective Comics #30, a lancé “Icarus”, qui met l’accent sur le côté détective de Batman. Manapul a déclaré que même si Batman est forcément le personnage principal du titre, Harvey Bullock allait devenir une pièce très importante de cet arc car c’est lui qui découvre en premier la drogue “Icarus” dans The Flash #25 (ndlr : souvenez-vous du numéro Zero YearBarry se rend à Gotham et rencontre Bullock !). Manapul indique que ce numéro leur a permis de faire le pont de l’histoire entre leur départ de The Flash et le premier arc de leur arrivée sur Detective Comics, la dynamique entre Batman et Bullock sera très différente que la dynamique qu’a le Chevalier Noir avec Jim Gordon. Le dessinateur précise qu’ils ne voudront pas s’entraider, et que leur rivalité va les ralentir dans la résolution de l’enquête. Vous l’aurez remarqué, les covers des nouveaux numéros de Detective Comics sont un peu différentes de ce qu’on peut voir d’habitude et Manapul précise qu’après l’approbation de leur éditeur Mark Doyle, ils ont pu prendre cette nouvelle direction.  (ndlr : attention spoiler dans la suite pour le numéro suivant) Une planche non terminée de Detective Comics #31 est montrée au public, on y retrouve Bullock accuser Bruce Wayne de se droguer en lançant un “Je ne sais pas ce que vous faites la nuit, mais au vu de votre visage, il est clair que vous ne dormez pas beaucoup”. Pour l’anecdote, Manapul écrit les dialogues de Bullock très tard dans la nuit, cela lui permet de durcir les échanges qu’il doit avoir dans l’histoire. D’autres planches sont montrées à l’audience (mais nous ne les avons malheureusement pas) où Batman reconstitue une scène de crime et sur une autre Bullock demande à Bruce Wayne de faire un test d’urine.

On passe maintenant à Wonder WomanChiang rappelle qu’Azzarello et lui avaient depuis le début un plan sur 3 ans et qu’on approche du climax de leur histoire qui devrait se conclure à l’automne. Il révèle que Diana a fini de se cacher, qu’elle va, à partir de maintenant, assumer pleinement qui elle est, une Amazone mais aussi la Déesse de la Guerre. Dans les prochains numéros, elle va donc aller défier le Firstborn et des changements sont à prévoir encore une fois.

Changement de série et d’intervenant puisqu’on passe à Robert Venditti qui nous parle du Flash. The Flash #30 sortira ce Mercredi et même si l’auteur avoue ne pas pouvoir trop révéler ses plans, il confirme que le récit débutera après les événements de Forever Evil. Les premiers numéros se concentreront sur le travail que le héros devra faire pour remettre Central City sur pied mais aussi sur le travail qu’il devra faire sur lui-même afin d’effacer la culpabilité qu’il ressent de ne pas avoir été là quand sa ville avait besoin de lui. Venditti affirme ensuite que Wally West fera bien un retour remarqué et surtout qu’il sera présent de façon permanente dans la série. Nous verrons aussi beaucoup Iris West et le passé de reporter de Van Jensen, qui co-écrira Flash, est très utile pour ce genre de personnage ainsi que pour mettre en place des situations crédibles avec la police par exemple.

Retour sur Wally West maintenant. Pour Venditti, il sera intéressant de montrer comment Barry affecte Wally et vice versa. Ce personnage dont la version New 52 a été designée par Brett Booth sera une figure assez mystérieuse au début malgré le fait qu’il aura un rôle vraiment central dans le développement du premier arc. Nous verrons aussi de nouveaux vilains créés pour l’occasion ainsi que les ennemis les plus célèbres de Flash. En tout cas, Venditti révèle qu’il y a de grosses choses prévues pour Barry et Wally et que Van Jensen et lui vont s’appuyer sur les fondations très solides posées par Manapul et Buccellato.

Venditti, écrit aussi depuis quelques mois sur la série “Green Lantern” (nda : depuis le départ de Geoff Johns après plusieurs années de service sur l’univers des Green Lantern) et l’auteur continuera son histoire où Hal tentera le tout pour le tout pour officialiser son statut de leader du Green Lantern Corps. Venditti déclare que ce que le personnage a appris durant ces derniers numéros c’est que se précipiter dans les batailles n’est pas le meilleur moyen de s’y prendre. Voici ce que le scénariste a déclaré : “S’il est le plus grand de tous les Green Lantern, il est potentiellement celui qui a le plus de volonté dans le Corps. Je pense que nous en sommes arrivés au point où il croit que les idées qu’il a sont correctes simplement par le fait de les avoir. Dans les récents numéros, Hal a organisé un conseil pour l’aider à diriger et prendre les bonnes décisions. Il commence a trouver un moyen de tout faire fonctionner correctement.”

Green Lantern #31, qui sortira au mois de Mai, lancera “Uprising” (nda : dans ce crossover, des rebellions éclateront dans les quatre coins de l’univers et les Durlans se trouveront de nouveaux alliés), où l’idée exploitée montrera que l’expansion de l’univers renversera l’autorité du Green Lantern Corps. Hal devra prendra des décisions difficiles puisque certains peuples ne voudront tout simplement pas de la protection du Corps puisqu’ils estiment ne pas en avoir besoin. Hal devra donc prouver dans les futurs numéros qu’ils représentent la force de la Justice dans l’univers, et son statut de leader évoluera tout comme sa personne qui s’enrichira d’une telle expérience.

Toujours l’univers des Lantern avec Green Lantern Corps cette fois. Bernard Chang dit que John Stewart est le personnage principal de la série. Cependant il y a actuellement 7200 Green Lanterns. Dans les 10 premiers numéros qu’il a dessiné, il a dû en illustrer des centaines. Pour ce faire, il utilise des bases de données recensant les héros de cet univers mais il en a créé aussi de nouveaux. Il décrit ensuite la série comme de l’action-aventure dans un vrai environnement de science-fiction.


Les Questions / Réponses

Le panel s’est terminé avec les séries “Green Lantern”. C’est au tour des questions cette fois-ci où il y en a eu plus que d’habitude. Nous vous avons relevé le plus intéressant bien entendu.

Concernant le retour d’Hal Jordan sur Terre (puisque cela fait relativement longtemps qu’il n’a plus mis les pieds sur notre planète), Venditti a déclaré que cela n’était pas prévu de suite. Avec les guerres intergalactiques qui éclatent, Hal sera relativement occupé à gérer les problèmes avec son Corps. Pas de chance donc de revoir de suite Hal Jordan en tant que membre de la Justice League, et cela explique bien entendu son absence lors des événements de Trinity War et Forever Evil.

The Flash #30 nous dévoilera la suite des événements de Forever Evil. Venditti a parlé de la relation qu’auront Barry Allen et Iris West dans les numéros à venir. Avec l’introduction et la présence régulière de Wally West dans la série, cela donnera une opportunité pour Barry et Iris de passer plus de temps ensemble. Il y aura des conflits et fictions entre Barry Allen et Wally West mais l’auteur précise que c’est là un rapport avec quelque chose à  laquelle nous ne nous attendons pas.

Un autre fan a posé une question intéressante concernant l’opportunité qu’offrait les New 52 aux créateurs et aux lecteurs. Cliff Chiang a répondu que les personnages avaient un gros “bagage” depuis toutes ces années mais leurs histoires peuvent être ré-interprétées. Les New 52 donnent cette opportunité aux équipes créatives d’apporter de nouveaux éléments, d’introduire des nouveaux personnages à des anciens et nouveaux lecteurs. Chang parle d’une chance de pouvoir offrir des versions plus “actuelles” de leurs super-héros favoris.

C’est tout pour le panel New 52 !

4 Commentaires

  1. Je ne sais plus qui (Geoff Johns ?) avait dit que Hal allait réintégrer la Justice League peu après Forever Evil… Leur plan a du changer :(

    En tout cas, merci pour ces comptes rendus !!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.