Les points positifs :
  • Retour de la Ligue des Assassins !
  • Diversité dans l’histoire !
  • Les flashbacks
  • Cohérence de l’ensemble !
  • Et ce cliffhanger de malade !!
Les points négatifs :
  • F*CK YOU, Cartoon Network !!

“Rest in peace, Gotham City.”


  • Saison : 01Episode : 13 – Titre : Fall

“Fall” est le dernier épisode de cette première partie de saison 1 de Beware The Batman. Vous aurez remarqué que je dis ça comme si j’attendais une seconde partie de saison. En vérité, je désespère un peu de cela surtout qu’au vu de cet épisode, il FAUT qu’il y ait une suite, ce n’est pas possible autrement !!! Après un épisode de transition (si je puis appeler ça comme ça) (et même si je peux pas, je le fais quand même, non mais oh), nous revenons sur le cours de l’intrigue principale de la série, qui mêle la Ligue des Assassins à Gotham City avec un objet fabriqué par Wayne Enterprises, l’Ion Cortex, cible d’une grande convoitise.

Beware The Batman S01E13 - 1

Je ne souhaite pas trop m’étaler dans cette critique car je risque de beaucoup trop me répéter : cet épisode est génial. Cet épisode est génial. Cet épisode est génial. Cet épis… Rah, vous avez vu je commence déjà. L’intrigue nous ramène toute une foule de personnages que nous avions déjà vu auparavant : Lady Shiva, le scientifique Jason Burr (qui est toujours un brin possédé par Cypher depuis l’épisode “Control “), et… Ra’s Al Ghul que l’on rencontre enfin, après un teasing monstrueux dans l’épisode “Sacrifice “. Les méchants partent à l’assaut de l’Ion Cortex, une invention capable de résoudre le problème de l’énergie (de son approvisionnement) dans le monde, dans le but d’en faire quelque chose de bien plus dangereux. Forcément, BatmanKatana et Alfred se lancent à leurs trousses. Et vous voilà parti dans un épisode richement rythmé, bien réalisé, et où on apprend plein de choses !

Déjà en premier lieu, par l’utilisation de flashbacks, un procédé qui n’avait pas été encore utilisé dans la saison (à mon souvenir), on apprend quels sont les liens qui unissent Alfred à Katana et également à la Ligue. Une histoire où l’on retrouve un Alfred plus jeune, alors espion, et ce qui lui arrive au final explique très bien la relation que les protagonistes entretiennent. Alors ça peut paraître un peu simplet, mais au moins ça a le mérite d’être tout à fait cohérent. De la même façon, on retrouvera également Alfred avec le jeune Bruce Wayne, avec des dialogues qui tourneront sur le thème des limites de chacun, et de la nécessité de savoir accepter ses limites et de les connaître. Car si on n’arrive pas à faire cela, la chute est imminente… D’où le “Fall”, vous me suivez ? Ha, mais je dois me taire, je suis déjà en train de trop vous en dévoiler. Cet épisode est génial.

Beware The Batman S01E13 - 2

Outre une diversité dans les situations et les lieux – qui tranche bien avec la succession de tatanes qu’on avait eu dans l’épisode précédent, cet ultime épisode prend un risque considéré pour le reste de la saison à venir. En effet, et vous me comprendrez quand vous l’aurez vu également, on voit mal la série continuer directement sur le modèle qu’elle proposait, et je la vois très bien aborder une histoire, une seule grande histoire, relayée sur plusieurs épisodes. Un peu à la façon des “vraies” séries type HBO, ce genre de choses. Au niveau visuel, c’est toujours bien travaillé, les combats sont bien mis en scène, ça virevolte dans tous les sens et ça reste en même temps très clair à suivre. Que voulez-vous que je vous dise de plus ? Que le final est renversant ? Ha ça tombe bien, il l’est. Cet épisode est génial.

Beware The Batman S01E13 - 3

J’écris cette review encore sous le choc et l’excitation, mais c’est comme ça. Maintenant, le seul truc qui me fait littéralement enrager c’est de me dire qu’on ne connaîtra peut-être pas le fin mot de l’histoire. Je veux dire, on peut trouver que les graphismes de la série sont moches, certes, mais la série a d’innombrables qualités que j’ai citées à plusieurs reprises : son dynamisme, notamment dans les scènes de combats, son rythme, et son histoire. On tient quelque chose de bien développé, tranquillement au travers des épisodes, et qui finit en apothéose ici. Je n’arrive pas à comprendre ce qui se passe dans la tête des gens de chez Cartoon Network, mais je vous promets que si la série est annulée j’envoie Freytaw faire l’amour à tous ces gens là !! Nan mais !!

Bonus : BOUM BADABOUM !

Beware The Batman S01E13 - 4

Cet épisode est génial, ’nuff said. Si vous n’avez toujours pas franchi le cap de regarder la série, ça tombe bien, c’est sorti en DVD/Blu-Ray, et d’ailleurs je ne sais même pas ce que vous faites encore là à me lire, vous avez 13 épisodes au moins à rattraper ! Allez, ouste !!

12 Commentaires

  1. De même que sur Arrow, je comprends pas comment cette série peut se taper des 5 étoiles, alors que les meilleurs épisodes sont au mieux passables. On est à des années lumières de la finesse d’un TAS. Je sais que c’est la dèche mais tout de même, la faim ne justifie pas les moyens.

    • C’est pas comme si on devait rappeler qu’une review retranscrit l’appréciation de celui qui la rédige hein ! En l’occurence j’apprécie la série depuis ses débuts et j’ai pris un pied monumental devant cet épisode, que je critique pour ce qu’il est, et mon ressenti en spectateur. De la même façon je ne m’amuse pas à comparer à Batman TAS parce que la comparaison n’a même pas lieu d’être.

      Alors tu as le droit d’avoir ton avis et ne pas avoir trouvé ça bien, mais laissez les rédacteurs mettre le nombre d’étoiles qu’ils veulent ;)

      • J’ai jamais dit que tu devais pas mettre la note que tu voulais. J’ai juste du mal à comprendre pourquoi tu as eu envie d’en mettre autant. Là à 5 étoiles, on imagine un véritable chef d’œuvre, pourtant ce n’est pas du tout une série qui marquera dans le temps.
        Même en outrepassant les problèmes de forme – animations pas au top, décors vides, designs discutables, doublages moyens-, la série n’a rien d’exceptionnel. C’est prévisible, assez mal dialogué, mal rythmé.
        Ce n’est pas un étron, c’est juste moyen à tous les étages. Regardable, avec un certain plaisir, mais dire que c’est un inévitable, sans défaut, comme tu le fais ici, non.

        Sans parler des problèmes d’écriture: tu n’as -visiblement- pris aucun recul avant de rédiger, et j’ai du mal à croire que tu te sois relu. Je ne vois pas de mise en perspective, de réflexion à froid. Je pense également que le dernier épisode aurait été le moment de faire un bilan et d’expliquer pourquoi elle a été déprogrammée. Enfin bref, je suis sûrement trop exigeant, et je sens que cette réflexion va être close par un “les goûts et les couleurs, ça se discute pas” qui fera bien avancer les choses…

        • En fait, moi, quand je lis tant de prétention en quelques lignes comme tu viens de le faire MajorBob, ça me donne juste envie d’adorer cette série. Pourtant, je suis le premier à trouver qu’elle a bon nombre de défauts, mais à un moment donné, faut arrêter de se prendre pour monsieur le grand critique de série, ce que nous n’avons pas la prétention d’être. Mais toi si visiblement. Quand à prendre du recul, je ne sais pas, au bout d’un moment, il faut arrêter de considérer les médias pour ce qu’ils n’ont pas la prétention d’être et remettre ces fameuses notes et critiques dans leur ‘ain de contextes. Pour un épisode de “Beware the Batman”, cette note reflète bien un 5/5 pour ArnoKikoo, qui es tu pour remettre son avis et son ressenti en doute ? Certainement pas lui (ou son frère, ou son cousin, enfin bref, tu as compris l’idée).
          Comme tu le dis, c’est le dernier épisode de la série, si d’un coté, oui, un bilan aurait pu avoir sa place, c’est plutôt le genre de chose que nous réservons pour les dossiers, histoire effectivement, de plus aller dans le fond des choses et dans les “comparaisons foireuses”. Ceux qui suivent nos reviews depuis le début seront sans doute pour le coup, plus dans la compréhension, par de fait, il y a peut-être un favoritisme de nos plus ancien lecteurs, mais tout les défauts que tu cites, ils ont été déjà évoqué (maintes fois) dans le passée. Arno ne voyait pas l’utilité de revenir dessus ici.
          De toute façons, il suffit de coller un 5 étoile à quelques choses pour qu’on s’imagine que l’auteur de la review parle de “perfection”, mais qui a définit un jour que cinq malheureuses étoiles, c’était comme un ‘ain de 20/20 à l’école ? Personne, à part ceux qui se font de fausses idées sur ce que devrait être la critique…

          • Pas de prétention, juste un constat. Je te sens beaucoup plus agressif que moi justement, sans raison aucune. Je n’attaque personne, je m’interroge. Là tu vas jusqu’à dire “qui es tu pour remettre son avis en doute”. Ce qui élude toute possibilité de discussion, tout simplement. Et tu m’attaques ad hominem, alors que je cherchais juste à comprendre. C’est du propre…

            Pour info, je suis un de vos plus anciens lecteurs, c’est juste que je ne faisais pas de commentaires. C’est parce que je sais que vous êtes capables de beaucoup mieux que je me permets ça. Si je m’en fichais, je n’aurais même pas pris la peine de commenter.

        • Personnellement je n’ai pas vu de prétention dans tes propos mais on se fait souvent rouspéter pour des histoires de notes ou d’étoiles, par moment ça en est lassant.
          Comme dit précédemment, la note que je mets n’a pas pour vocation d’être la valeur intrinsèque de l’oeuvre évaluée et d’être acceptée de tous. Qu’est-ce qui m’a poussé à m’emballer comme ça ?
          Comme tu le dis, et comme Freytaw le souligne, ça fait bien longtemps que je me suis fait à l’idée des défauts (graphiques) de la série. Je ne trouve pas le doublage affreux, et contrairement à toi, je trouve qu’au contraire les épisodes sont bien rythmés et que la réalisation a un dynamisme très sympathique, notamment dans les affrontements. A plusieurs reprises, à chaque épisode je trouvais qu’il y avait des angles choisis, ou des plans qui valaient vraiment le détour.
          Ici de plus, on a le retour d’une intrigue principale qui s’était étalée sur plusieurs épisodes et, aussi prévisible que ça soit, j’étais plus qu’impatient de connaître la suite de cette histoire (notamment lorsqu’on voyait le retour de Ra’s il y a de cela si longtemps). Je ne trouve d’ailleurs pas le cliffhanger prévisible puisque ce n’était absolument pas la marque de la série, et c’est donc une surprise bienvenue. C’est donc surtout une question d’histoire et de réal qui ont fait que ça m’a tellement plu.
          Après, tu le soulignes, et c’est écrit dans la review, j’ai écrit ça plus qu’à chaud. Et ça se voit (je me suis relu, mais pour pas que y ait de fautes… y en a ? :( ). Quand quelque chose m’emballe, j’ai envie de le dire, voilà tout !

          Effectivement, je pourrais m’atteler à un dossier-bilan sur la série, à voir si ça intéresse tellement le lectorat ^^ c’est la première fois que y a autant de commentaires sur une de mes reviews de BTB… et c’est pour le dernier ! Ha monde cruel

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.