La grisaille est enfin là. De la flotte pour le moment, toujours pas de neige. Mais hé… Je crois que le coup du Noël sous la neige, par chez moi du moins, c’est presque du mythe ! Elle arrive genre des fois, deux jours trop tôt, pour disparaitre le jour de Noël, ou deux jours trop tard… On peut toujours espérer qu’un peu de magie s’opère pour cette année ! Mais dans tous les cas, cela ne nous empêchera pas de continuer de préparer Noël avec vous ! En route pour du Superman !

1386165685-separateur-1

Et il s’agit d’un numéro spécial Noël en plus, pas de triche cette fois, promis ! Superman’s Christmas Adventure, on ne peut pas faire plus dans le sujet que ça ! C’est un numéro écrit par Jerry Siegel et dessiné par Jack Burnley.

Superman's_Christmas_Adventure_1

Tout d’abord, ne vous étonnez pas de rencontrer quelques similitudes avec un précédent Daily Christmas dont je vous ai parlé, qui mettait là aussi le Père Noël et Superman, puisque la fin propose la même morale et est quasiment identique. Mais je trouvais amusant de faire ce parallèle. Cette histoire étant finalement plus complète et touche plus largement l’univers de Superman que la précédente, alors qu’elle est totalement antérieure à celle-ci, puisqu’elle a été publiée en 1940 (contre 1947 pour le numéro #105 de la série Action Comics). Jerry Siegel était très attaché à ces idées d’un Noël de partage, de réconciliation et de pardon.

L’histoire raconte comment Clark Kent et Lois Lane, chargés d’écrire un article sur Noël pour le Daily Planet, font le tour des magasins de Metropolis où les enfants se rendent pour Noël. Ils font la rencontre du jeune Billy, triste et sans le sou, qui n’a pas les moyens de se payer de jouets pour Noël. Très peiné par la situation, Clark et Lois demandent à Perry White à ce que le Daily Planet sponsorise un Toy Drive (oeuvre de charité consistant à distribuer des cadeaux et de l’argent aux pauvres pour avoir un meilleur Noël), ce qui est accepté. Plus tard, Clark découvre aussi un autre enfant, riche et capricieux, appelé James, qui jette et casse ses jouets en prétextant qu’ils ne sont pas assez bien pour lui. Clark décide de revenir voir ce jeune garçon sous les traits de Superman pour lui donner une belle leçon de vie. Ce qui est totalement efficace (magie des comics oblige), James prend conscience de sa propre chance et est peiné de voir que d’autres enfants ont si peu.

Plus tard, dans la seconde partie de l’histoire (et on retombe sur des thèmes chers à Siegel), on découvre deux hommes d’affaires peu scrupuleux, Doctor Grouch et Mister Meaney (avec des noms comme ça, ils étaient condamnés les pauvres), et détestant Noël (tiens donc ?), qui se rendent chez le Père Noël pour lui proposer un marché : abandonner ses idées absurdes de distribution de cadeaux gratuits et ouvrir un business avec eux. Ils se font bien sur envoyer paître et ils décident, dans leur grande méchanceté, de se venger ! Et dans leur grande campagne contre Noël, ils s’attaquent au toy drive du Daily Planet en mettant le feu aux jouets et en gazant les employés. Superman arrive heureusement à temps pour éteindre le feu.

Les deux compères, décidés à ruiner Noël, reviennent chez le Père Noel et décident de saccager toute sa production de jouets. Lois Lane, toujours dans les bon coups, avait suivi les deux compère et les surprend dans leurs méfaits. Elle se fait capturer bien évidemment, et ils l’attachent à une fusée (!!!) prête à l’envoyer dans les airs. Tandis que les protecteur du Père Noël (des jouets soldats mécaniques) arrivent pour empêcher les deux compères de détruire plus de jouets. Superman arrive pour sauver Lois, une fois de plus, juste à temps. Grouch et Meaney décident alors de kidnapper les rennes du Père NoëlSuperman interviendra une fois de plus pour les arrêter. Cependant, Meaney, ayant plus d’un tour dans son sac, saute sur les rennes pour les endormir avec du gaz… Obligeant ainsi Superman à faire la tournée du Père Noel en tirant son traineau (oui, comme dans l’Action Comics #105).

Une fois de retour de leur distribution, Superman et le Père Noël arrivent aux portes de la maison de Grouch, qui ont une fois de plus capturé Lois (oui, c’était un peu gourde aussi à l’époque…). Au lieu de se mettre en colère, le Père Noël pardonne aux deux hommes et leur offre des cadeaux malgré toute leur méchanceté de la journée. Surpris et touchés, les deux hommes changent subitement leur avis sur Noël et décident d’aimer cette fête… Retournement incroyable de situation ! Et sur le chemin du retour, Superman croisera le petit James, qui avait décidé de distribuer certains de ses jouets à quelques enfants pauvres.

superman_christmas_adventure

1386165685-separateur-1

Paix, partage et amour. Dans le genre « Bisounours Land » et BoyScout, Superman se tenait là à ses débuts ! Mais cela fait aussi parti des racines du personnages. Et dire qu’à cette époque, certains considéraient encore les comics comme néfastes pour les enfants, c’est à n’y rien comprendre. Voici une image bonus, montrant Superman jouant le rôle lui-même du Père Noël, dessiné par Pete Woods dans le DC Infinite Holiday Special de 2007 (à noter que j’ai pu trouver ces images dans un dossier complet sur Noël, sur un article du site anglophone Comics Alliance).

tyrone01

 

À demain !

4
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
2 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
Freytawcrazy-elBRISAK Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
BRISAK
BRISAK

Peut être que c’est Superman qui va nous emmener des cadeaux cette année.
Ouiiiiiiiiiiiii!!!!!!!!….

crazy-el
crazy-el

Ahh mon Boy Scout préféré. Je donnerais beaucoup pour retourner à cette époque. lol