PARTAGER
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

C’est la série évènement de cette rentrée : Forever Evil, que dis-je, le crossover de cette rentrée. Un vrai gros crossover qui implique le DC Universe entier. Geoff Johns, l’auteur de cette série, s’est livré et a fait des révélations sur Forever Evil.

Si vous n’avez pas encore lu les évènements relatifs à cette histoire, attention aux spoilers dans l’interview qui va suivre.

.

.

.

.

.

.

Les héros des différentes Leagues impliquées dans l’arc Trinity War ont disparu, et à leur place nous retrouvons le Crime Syndicate, qui n’a qu’un seul plan : éradiquer les héros et prendre le pouvoir.

L’un des éléments les plus touchés par les derniers évènements est Nightwing dont l’identité a été révélée et qui est en bien mauvaise posture. L’auteur avoue que les plans pour Nightwing sont établis depuis longtemps déjà. La révélation de son identité va engendrer pas mal d’histoires entre autres chez les Titans. Pour lui, Nightwing vient juste après la Justice League sur la top-liste des héros. Il est le dernier rempart avant que le monde des héros ne tombe dans la déchéance. Il n’y aura plus de modèle à suivre.

Selon lui, il était important de montrer que la Justice League n’était pas intouchable et encore moins unie. Nous avons pu le voir depuis un moment, il y avait certaines tensions au sein de l’équipe. Le Crime Syndicate travaille en équipe depuis bien plus longtemps que la Justice League. Il faudra que la Justice League se remette en question et trouve sa propre force pour pourvoir refaire surface. La Justice League dont le monde a besoin.

Nous avons déjà pu entrevoir l’importance du personnage de Lex Luthor dans l’histoire, et l’auteur pense que c’est un personnage fantastique, l’un des plus complexes du DC Universe. Luthor n’a jamais voulu d’un monde dominé par un groupe de Super-vilains, dans le second numéro, il saura ce qu’il doit faire. Cependant, il n’est pas tout seul à penser que ce monde n’est pas bon pour la Terre. Certains sujets évoqués dans Forever Evil #1 trouveront des explications dans le second numéro, comme par exemple pourquoi il rachète autant d’entreprises. Son ego et son besoin de reconnaissance par le public seront toujours les caractéristiques principales du personnage. Il va entreprendre une quête que personne n’attend. C’est une histoire écrite pour Lex Luthor.

Revenant au Crime Syndicate, l’auteur avoue que les personnages n’ont pas ce sens du bien et du mal comme nous. Il ont pour seule valeur de base : la force, et celle-ci prime avant tout le reste. Il n’y a pas de place pour la peur et les faiblesses à leurs côtés. L’une des choses qu’ils reprochent le plus à nos héros. Ces personnages se demandent pourquoi gaspiller autant de moyens et d’argent pour des gens aussi faibles. Pourquoi perdre son temps avec ce genre de personnes ? Une vie dans une société qui n’aide pas les gens à être forts, mais à les maintenir dans cette faiblesse. L’auteur dresse ici une vision sombre et torturée de la société actuelle. Tout en restant une vision exagérée de l’humanité. Le Crime Syndicate représente un pouvoir en proie au narcissisme et au cynisme. L’auteur pense que c’est bien de jeter un œil un peu externe via cette histoire.

Dans Forever Evil #2, nous en apprendrons plus sur le Crime Syndicate et ses membres qui ont tous des personnalités diamétralement opposées. Certains de leurs secrets commenceront à être révélés et nous verrons Lex Luthor recruter son premier allié pour tenter de se sortir de ce pétrin. Les Teen Titans seront eux aussi présents sur le titre, mais risquent d’en prendre pour leur grade, surtout après la défaite des trois Leagues face au Crime Syndicate.

Forever Evil #2, écrit par Geoff Johns et dessiné par David Finch, sort demain pour quatre dollars.

Harley

Harley

Nul ne saurait décrire le monstre, aucun langage ne saurait peindre cette vision de folie, ce chaos de cris inarticulés, cette hideuse contradiction de toutes les lois de la matière et de l'ordre cosmique.