Critique Green Lantern #16
Les points positifs:
  • Earth-2 qui se réveille enfin un peu.
  • Qualité générale du mag encore une fois
Les points négatifs:
  • En profondeur les épisodes sont un peu mous et cassent l’action
  • Trop d’épisodes qui font office d’interlude ou de pause
  • La tronche de Larfleeze

« Les gens avec des pouvoirs ne m’impressionnent pas… »

Rien ne va plus dans le petit monde (oui tout est relatif) des Green Lantern. Plus que celui des Green Lantern, c’est tout l’univers qui file un sale coton à cause de ses petits abrutis bleus de Gardiens ! Hal et Sinestro semblent être morts, ou du moins au pays des morts. Guy est viré des Lantern, enfin il a démissionné, John Stewart est loin de tout, Kyle perd de plus en plus le contrôle et les Red Lantern sont en perdition. Tout ça alors que la Troisième Armée ne cesse de grandir, de se multiplier.

Difficile dans ces conditions de voir un avenir radieux pour l’univers et donc pour notre planète. Les Gardiens semblent avoir pensé à tout, et leur plan ne semble souffrir d’aucune faille.

Au programme de ce Green Lantern Saga #16, au tour de Simon Baz de se retrouver dans le pétrin. Guy Gardner tente de se rapprocher de sa famille, Kyle va tenter de dompter la couleur orange et enfin Rankorr revient sur Terre.


Green Lantern #15

  • ScénarioGeoff Johns – DessinDoug Mahnke

Alors que la Troisième Armée ne cesse de s’agrandir, d’assimiler et transformer toutes les pauvres âmes qu’elle croise, on se demande de plus en plus comment les Green Lantern vont pouvoir renverser la vapeur. Et si nous avions pensé un temps que la lumière viendrait de Simon Baz, le successeur de Hal et Sinestro, cette espérance est vite balayée ce mois-ci lorsque nous découvrons que le néo-Lantern n’a plus de jus dans son anneau.

Mais avant cela, Simon Baz se rend chez le propriétaire de la camionnette qu’il a volé, et qui lui à concrètement bousillé la vie jusque là. Il tient à découvrir la vérité et surtout à ne pas payer pour un crime qu’il n’a pas commis. Et le pauvre va en apprendre une belle, et surtout se retrouver dans un sale pétrin. C’est à se moment qu’il va se rendre compte que son anneau est à plat. Heureusement un agent des forces de l’ordre ayant un doute sur la réelle culpabilité de Simon arrive, lui aussi, sur place.

Bon après, avouons-le, pas grand-chose à se mettre sous la dent, cet épisode est clairement en dessous des précédents numéros. L’action retombe comme un soufflet, pas beaucoup de révélation, épisode assez plat, voir, j’oserai dire, pas spécialement intéressant. Heureusement le petit cliffhanger de fin semble nous révéler le nom de celui qui pourrait mettre à mal le plan des Gardiens

Bref, soyons clair, l’épisode est bon, mais franchement décevant et en dessous des précédents. Cela ressemble plus à un interlude qu’à un épisode. Grosse déception.

Critique Green Lantern #16


Green Lantern Corps #15

  • ScénarioPeter J. Tomasi – DessinFernando Pasarin

Green Lantern Corps ou la chute inexorable d’un Lantern : Guy Gardner. Après avoir touché les étoiles, ce qui arrive à Guy Gardner lui met un méchant coup au moral. Le pauvre a finit par démissionner, suite au machiavélique stratagème des Gardiens. Il se retrouve donc sur Terre, et après une  courte mais intense conversation téléphonique entre lui, son frère et son cher papa, il décide de rendre la justice à sa façon, sur Terre et sans pouvoir. Quand on a ça dans le sang, on ne peut rien faire contre.

Pour en revenir deux secondes à cette conversation téléphonique, les paroles du père m’ont encore une fois, après l’épisode 0 dans Green Lantern Saga #13, hérissé le poil. Quelle intransigeance pour son fils, quoiqu’il fasse cela ne lui convient jamais. Est-ce que cela cache autre chose ? J’avoue que j’aimerais bien que ce lien soit travaillé dans le futur.

Guy décide donc de rendre la justice mais cela va mal se passer et il va s’en prendre aux mauvaises personnes. Pendant ce temps, John semble devoir continuer sa quête vis-à-vis de Mogo en compagnie de Fatality. Enfin, le pauvre Salaak fait une découverte qu’il aurait préféré ne jamais faire…

Bref, là aussi c’est bon mais bien mou par rapport aux derniers épisodes. On assiste, à l’instar de Green Lantern, à un épisode de transition, ou le statu quo change, malheureusement au détriment de l’action et de l’intérêt.

Critique Green Lantern #16


Green Lantern: Nouveaux Gardiens #15

  • ScénarioTony Bedard – DessinAaron Kuder

En lisant les crédits, je me suis dit cool, on s’est débarrassé des deux plaies au dessin. Kuder, ça ne peut être pas pire que les deux gugus d’avant. Je lis les premières pages, et cela se passe pas trop, trop mal. Puis soudain, l’horreur, l’effroi, le dessin qui glace le sang. Pourquoi est-il allé nous pondre des cornes de bouc à Larfleeze ??!! Comment arrive-t-on à avoir ce genre d’idée ?? C’est juste monstrueux…

Sinon, et bien on continue dans les sables mouvants, à couler de façon lente mais certaine, dans le mollasson, le sans surprise. Comme je le pensais, pour le moment du moins, la présence d’Arkillo n’apporte rien, c’est à peine si on le voit dans l’épisode du mois. Les Zamarones finissent leur bla bla inutile et s’en vont plus vite qu’elles ne sont venues. Et Kyle continue de s’éveiller aux différentes couleurs.

Mais ce point là, est un peu différent, car le professeur du jour est Larfleeze. Et plusieurs choses intéressantes en ressortent. Déjà, tout simplement, la façon de s’éveiller à la lumière orange, une simplicité même mais il fallait y penser. La leçon la plus simple et la plus rapide pour Kyle. Ensuite, surtout, pour la première fois nous allons voir Larfleeze sous un jour différent, en le voyant ressentir une terrible peine à l’évocation de son lointain, très lointain passé. Ce qui ouvre de joyeuses perspectives au vu de la future arrivée de sa série dans ce mensuel. J’ai vraiment hâte d’en apprendre plus sur ce personnage qui semble donc avoir un passé assez lourd.

Petite déception avec Kyle qui fuit face à la Troisième Armée, il possède toutes les couleurs sauf l’amour et il ne se bat même pas… Toujours est-il que l’épisode se termine avec une nouvelle couleur à son actif, un nouveau membre dans leur groupe et le décès d’un personnage…

Bref, un épisode plus intéressant qu’à l’accoutumée (merci Larfleeze), mais il devient urgent de voir Kyle faire autre chose que jouer à apprendre les couleurs de l’arc-en-ciel. Je commence à me lasser, et nul doute que sans Larfleeze, cet épisode aurait sonné le glas du titre pour moi.

Critique Green Lantern #16


Red Lanterns #15

  • ScénarioPeter Milligan – DessinMiguel Sepulveda

Plusieurs axes sont à suivre en ce moment dans Red Lanterns. Atrocitus sur Ryut, Bleez et Rankorr sur Terre et le reste des Red Lantern sur Ysmault.

Bon il est vrai que le passage sur Ysmault est court mais semble très important. On y découvre, sous la surface du sol, ce qui, ou plutôt qui, est responsable des soucis de la Lantern centrale…

Sur Terre, Rankorr et Bleez, se retrouvent face à l’homme qui a tué son grand-père, et sa rage ne fait qu’un tour. Heureusement pour le pauvre homme, qui est assigné à résidence, il est sous la surveillance de policier que Rankorr a brûlé en se transformant en Red Lantern. Aussitôt sa rage se bat avec la culpabilité. Du moins pas très longtemps, Bleez compte bien prendre les choses en mains.

La sinistre vision dont à fait l’objet Atrocitus, n’était l’œuvre que d’un simple prédateur spatial. Ce n’est au final pas très intéressant et ne servait pas à grand-chose. Non, ce que nous apprenons et qui pour le coup me laisse fort sceptique, c’est qu’Atrocitus a conservé, sous le sol de Ryut les milliers de Traqueurs responsables de sa rage. Je suis sceptique, qu’avec la rage qui le nourrit il n’est pas plutôt chercher à les détruire. Enfin, il n’est plus temps de s’interroger sur le pourquoi du comment vu le sort réservé au chef des Red Lanterns. Notons aussi Dex-Starr qui semble accomplir une mission solo dans une colonie pénitentiaire nommée le Hachoir à viande. Que de la poésie.

Bref, un épisode très riche de par ses différentes intrigues mais assez mou lui aussi (est-ce un syndrôme propre à ce numéro de Green Lantern Saga ?). Dans toutes ces séries, on tarde en fait à se retrouver avec des confrontations directes. On a l’impression d’assister à une énorme mise en place, malheureusement sur plusieurs épisodes et sur quatre séries, cela fait trop long.

Critique Green Lantern #16


Terre-2 #4

  • ScénarioJames Robinson – DessinNicola Scott et Eduardo Pansica

Et bien voilà ! Je voulais que le titre passe enfin la seconde, c’est chose faite. Après quatre épisodes tout de même. Mais nous avons de l’action et ça y va fort d’entrée.

C’est donc Grundy qui sera le premier véritable ennemi dans Earth-2. Cette version revisitée de James Robinson est un avatar de la Nécrose, en opposition à Alan Scott, le nouveau Green Lantern avatar de la Sève. Aurons-nous un avatar du Sang ? Ou est-ce que je me fais des films ? Et tous nos principaux héros, rencontrés jusqu’à maintenant, font route vers Washington, théâtre de la destruction de Solomon Grundy. Mais alors que ce dernier semble absolument maître de ses pouvoirs, ce n’est pas le cas de Green Lantern et de Flash, ils ne font que commencer à découvrir leurs nouveaux pouvoirs. Et la seule Hawkgirl n’a pas la puissance pour s’opposer à ce monstre toute seule.

C’est alors qu’arrive A…, un nouveau héros, déjà. Emmenant avec lui le moyen de vaincre Grundy (pas si sûr) mais surtout de nouvelles interrogations (ça c’est sûr) notamment vis-à-vis d’Hawkgirl.

Bref, enfin de l’action dans cet épisode de Earth-2, cela fait plaisir et accélère d’un bon le rythme de la série. Malheureusement j’ai trouvé l’épisode trop court et il nous faudrait un épisode qui pose bien tout à plat, une sorte de grosse réunion, où l’on nous explique un peu les forces en présence. Un peu comme dans les 4 épisodes décevants de l’univers Green Lantern du mois… (Oui je suis d’un compliqué…) Voir arriver tous ces personnages de je ne sais où et interagir ensemble, c’est un peu décourageant. Mais cela reste quand même grisant à lire et à découvrir.

Critique Green Lantern #16

6
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
6 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
AAAAAqArnonaudChecklist VF - Sorties du 06/09/2013 | DC PlanetEldaddictAquaman Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
AllStarDK
AllStarDK

Le nouveau perso de Earth-2 était de toute manière annoncé dans le dernier numéro

Aquaman
Aquaman

J’ai trouvé ce n. assez plat aussi. Green Lantern NW devient de plus en plus la serie la plus chiante du mag.

Eldaddict
Eldaddict

Un numéro de transition j’ espère ! (-.-)°°

trackback
Checklist VF - Sorties du 06/09/2013 | DC Planet

[…] [Review VF] Green Lantern Saga #16 […]

Arnonaud
Arnonaud

J’ai trouvé perso que le numéro de New Guardians avait le mérite d’être mieux colorisé que ce qu’on a d’habitude dans le GL Saga… Après, c’est sur que…
Sinon, je n’ai pas trouvé les numéros si mous que ça, on a de l’action dans quasiment tous ! Y a que le numéro de Red Lanterns où je me suis fait chier avec les dialogues un peu lourds de Milligan et les dessins un peu moches de Sepulveda…

AAAAAq
AAAAAq

Alors moi, mise à part Red Lanterns que j’ai trouvé assez mou il est vrai, j’ai trouvé le reste dans la continuation des numéros précédents : Green Lantern et Green Lantern Corps au sommet, New Guardians continuant de se chercher et, là je suis d’accord avec toi, Earth 2 qui bouge à fond ! Un très bon Green Lantern Saga pour ma part !