Catwoman qui chevauche Batman dans un torride final embaumé de cuir, Starfire qui chauffe Arsenal pendant que Red Hood, sa dernière conquête en date, sirote un mojito au bar, mais qu’est-il donc arrivé à nos super-héros depuis ce reboot des New 52, pour qu’ils soient aussi assoiffés de galipettes nocturnes ? La levée de boucliers qu’ont provoquée ces deux premières issues des séries Catwoman et Red Hood & The Outlaws démontrent pourtant qu’il existe toujours un malaise autour du thème de la sexualité dans les comics. Or, malgré les ambitions commerciales de ces jeunes auteurs, ce n’est pas que depuis 2011 que les rapports intimes entre personnes de sexe opposé apparaissent dans les pages de nos super-héros préférés.

Parfois sous-entendue, parfois explicitée et subtilisée à la fois, la sexualité est aussi vieille que Wonder Woman. Petit saut dans le temps.


1. Intro

2. Âge d’or, âge d’innocence ?

3. L’Âge de Bronze et les hippies

4. L’Âge moderne et l’apogée de Vertigo


41
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
23 Fils de commentaires
18 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
26 Auteurs du commentaire
De Marvel à Disney : le nouvel empire du copier/coller ?ArnonaudSkull57Corentingycee Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
ro0quin
ro0quin

A mois que j’ai loupé un truc il y a pas mal de scènes dans le même genre dans Green Arrow (surtout le vol 2) et aussi dan The Wedding Album où Ollie à l’air d’apprécier la cuisine :D.

Harley
Harley

Bon dossier ! Merci Riddler !
Je suis vraiment curieuse de voir ce que va proposer Vertigo avec The Discipline si le projet voit le jour. En parlant de olé olé chez Vertigo, il y en a eu aussi dans Coffin Hill ;)

Ryez
Ryez

Désolé j’ai pas encore lu tout le dossier (très intéressant), je le lirais dès que j’aurai un moment, il y a aussi pas mal de scènes dans les comics qui ont parfois une double lecture (autant le texte ou les dialogues que parfois les images), et il y en a certaines qui sont ma foi très explicites comme la scène entre le Joker et Wonder Woman dans Wonder Woman #97, je pense qu’il faut pas avoir fait math Sup (juste un peu de biologie lol) pour comprendre ce que sous entend cette scène (hardcore): http://2.bp.blogspot.com/-HmcgglTdihI/UCWgy6aG6nI/AAAAAAAAR1M/n0uCqfBQsuU/s1600/Joker+059.jpg et http://1.bp.blogspot.com/-S0NKysWwfTQ/UCWgz4XBt2I/AAAAAAAAR1U/2CO67qo59ug/s1600/Joker+060.jpg

KidBoya
KidBoya

Tres bon dossier, j’ai vraiment pris plaisir à le lire !! Merci !!
Sinon le sexe, et tout autres « tabous » ne me dérangent, dans la mesure où cela reste justifié, cohérent et sans trop tomber dans le voyeurisme. Peut être que tu aurais du plus parler de vertigo, et ll manque aussi un passage sur les orientations sexuelles, mais c’est juste des détails !!
Tu mas donner envie de (re)regarder le docu sur les origines de Dc

Jocks
Jocks

Le côté « ultra sexy » de Catwoman colle totalement avec le personnage effectivement, le dessinateur formule la chose tellement bien. Mais c’est vrai que ça m’avait bizarre de voir une telle scène avec Batman, c’est agréable. La sexualité fait partie de la vie, pourquoi la cachée. Pis bon même les gosses d’aujourd’hui ils savent bien que les bébés naissent pas dans les choux et les roses

BRISAK
BRISAK

Très bon dossier!

Republ33k
Republ33k

Pas mal du tout ce dossier :) Néanmoins je trouve qu’on évoque ici deux grands thèmes différents, car pour moi, la sexualisation (des personnages notamment) et les scènes de sexe sont deux éléments distincts. Du reste, on a ici un bon résumé de l’histoire de ces thèmes à travers les âges des comics, et on en ressort cultivé ! Personnellement, j’ai toujours interprété la sursexualisation de Starfire comme une critique, puisqu’après tout, le personnage semble passer de la bimbo un peu brainless à l’héroïne tout à fait stylé en quelques numéros. Mais ce n’est qu’une théorie. En revanche, je suis juste dégoûté par le traitement de Catwoman dans les New 52, qui met à mon sens fin à un flirt (juste un flirt, c’était ça l’idée) mythique de l’histoire des comics de la manière la plus voyeuriste qui soit. A croire que la seule idée créative de la série était de mettre les deux pieds dans le plat…

Sanasaki
Sanasaki

Beau travail Riddler, c’est vrai qu’on peut faire un grand et long débat sur ce thème.

spectra
spectra

Voilà il fallait s’y attendre, après le nombre fulgurant de commentaires sur les boobs de wonder-woman, dcplanet balance du sexe, quelle décadence

crazy-el
crazy-el

Et ben dis donc fallait un jour en parler lol Super dossier TheRiddler. Je me souviens enfant, je n’avais jamais vu ces subtilités concernant Wonder Woman vs les fantasmes personnels de l’auteur. Encore aujourd’hui je comprend que les Super-Héros du Golden Age n’avaient pas le temps de faire fleurette, ils avaient à sauver le monde, d’ailleur le seul je crois qui aurait encore cette destinée est Superman. On essaye encore de trouver une manière de le  »désincarner » du reste des autres S-H, qui amène une question générale: les super-héros doivent-ils être des personnages désincarnés?

DarkChap
DarkChap

Bon dossier je dois dire.
Un petit coté arlésienne, tu me l’avais montré il y a plus de six mois. Pourquoi un tel délai?

AllStarDK
AllStarDK

Bon dossier comme d’hab.
C’est vrai que la sexualié dans les comics a longtemps été un sujet tabou, il me semble même qu’a un époque il était interdit de représenter un homme et une femme dans un lit, ou alors si la porte est ouverte…
Il faut arrêter, la sexualité existe bel et bien, et le monde des comics est hyper-sexualisés alors autant l’assumés (même si c’est vrai que ça en devient énervant de voir toutes ces super-héroïnes avec des poitrines énorme, bon Power Girl c’est mythique mais bon, après on peut comprendre le coté top-model car pour être un super-héros il faut avoir la forme physiquement, mais c’est vrai que le cas Waller est vraiment dommage. Elle avait beaucoup plus de charismes avant et cela changeait dans ce monde ou tout les physiques sont parfaits.-

MFW
MFW

Encore un très bon dossier, chapeau bas. C’est assez drôle car pour avoir lu pas mal de bouquins et artbook sur le golden age j’avais totalement omis ce côté bondage chez Wonder Woman.

En parlant de fétichisme Joe Shuster, co-créateur de Superman tout de même dessina pour une revue obscure interdite à la vente. Au programme des clones de ses personnages (Clark, Lois…) en mode SM. Il existe un bouquin préfacé par Stan Lee d’ailleurs assez incroyable : The fetish art of Joe Shuster.

mavhoc
mavhoc

Très bon dossier comme toujours, même si le fait de se limiter à DC nuit un peu à la donne, ça reste « tolérable » (dans le sens où il n’y a pas non plus eu un écart si massif entre Images/Marvel/DC sur la question du sexe).
Pour la question des minorités, j’ai hâte de voir ça :) Ca sera passionnant (même si là, ça me paraît dur de faire un dossier sans évoquer Marvel … Sur un site DC :p )

Brutal Destr0y333r
Brutal Destr0y333r

Bon dossier et ça fait plaisir de savoir que je suis pas le seul à trouver scandaleux la transformation d’amanda waller ! Je l’ai vu j’ai fait « whaaaat ?! » pour qu’un personnage féminin soit légitime il faut encore aujourd’hui la transformer en bimbo ?!
Enfin bref dossier bien écrit.