ww2009

Les points positifs :
  • Le graphisme « anguleux » qui colle bien à l’ambiance du film
  • Steve Trevor, joué par le grand Nathan Fillion
  • Les combats épiques, dignes d’une véritable fresque mythologique
Les points négatifs:
  • Un film qui reste malgré tout un banal récit d’origines

« So the queen’s kid, you know, the hot chick ? »- Steve Trevor


  • Wonder Woman – Warner Bros. Animation – 3 mars 2009 – 75 minutes – 10€ (prix conseillé)
  • Réalisation Lauren Montgomery – Scénario Gail Simone, Michael Jelenic – Avec les voix de Keri Russell (Wonder Woman), Nathan Fillon (Steve Trevor), Alfred Molina (Ares), Rosario Dawson (Artemis)…

Sorti en 2009, Wonder Woman est le seul film animé de DC à avoir pour tête d’affiche un personnage féminin. Les ventes ayant été décevantes, Warner Bros Animation ne se relancera pas de sitôt dans une nouvelle tentative de mettre en avant une héroïne. Toutefois, et je serai direct, ce long métrage est exactement ce que doit être un film sur notre amazone favorite.

ww-2009-01

Il s’agit ici d’un récit d’origines, qui vise à remettre au goût du jour la naissance de Diana en tant que super-héroïne, et de mettre en place toute la mythologie qui entoure le personnage, de l’île de Themiscyra à Steve Trevor, en passant par la reine Hippolyta et les dieux de l’Olympe (surtout Arès, qui sera l’antagoniste de notre belle WW).

Ambassadrice de Themyscira envoyée dans le monde des hommes afin d’y reconduire Steve Trevor, pilote s’étant malencontreusement écrasé sur l’île des amazones et qui est incarné par l’excellent Nathan Fillion, Diana – à qui l’efficace Keri Russell prête sa voix – devra trouver sa place sur Terre dans une quête d’identité classique mais efficace,  dans un récit rythmé par de nombreuses scènes d’action épiques, à réserver à un public averti (le film étant classé PG-13 aux Etats-Unis, je vous déconseille de le montrer à vos très jeunes enfants). Ce Wonder Woman n’est pas un simple « dessin animé d’action » comme l’est le premier Superman/Batman, et repose aussi sur la relation entre Diana et Steve, qui occasionne des scènes assez drôles qui nous permettent de nous attacher aux personnages. De même, le « féminisme » ambiant nous change des récits de super-héros dopés à la testostérone, ce qui en fait véritablement une œuvre rafraîchissante. Le scénario est franchement réussi, sans être trop complexe, il parvient à allier la dimension iconique du personnage et ses liens avec la mythologie grecque, tout en étant accessible au grand public. On peut toutefois regretter le fait que le casting est très restreint, mais l’on sent une volonté de concision de la part de la réalisation. On tient probablement là meilleure adaptation des aventures de l’amazone en vidéo, et il serait franchement dommage de passer à côté.

En ce qui concerne l’animation, c’est très fluide et l’on sent que le budget est assez conséquent pour apporter un soin tout particulier aux scènes d’action, qui figurent parmi les plus efficaces de l’ensemble des films direct-to-dvd de chez DC (les productions les plus récentes devraient clairement en prendre de la graine). C’est dynamique et tout fonctionne plutôt bien. Evidemment, il faut se rappeler que l’on est devant un film aux moyens relativement limités et l’on est bien loin des standards fixés par le cinéma d’animation 2d, mais la mise en scène a le mérite de palier aux petites faiblesses techniques, qui ne se ressentent, de ce fait, presque pas (en dehors d’un aspect un peu trop statique dans les scènes de dialogue).  Le character design est de toute beauté et leur look assez anguleux colle parfaitement au ton mythologique du long métrage, qui possède sa propre identité visuelle et qui lui confère une partie de son charme.

ww-2009-02

Vous cherchez un film d’animation super héroïque différent ? Vous êtes en quête d’un récit épique enchaînant les combats mémorables ? Ce Wonder Woman est fait pour vous. Cet actionner aux accents féministes sera là pour vous rappeler que les plus grands super-héros DC ne sont  pas tous des hommes, ce que bien des gens à Hollywood semblent avoir oublié (mais c’est en train de changer, attendons le film solo consacré à notre héroïne !).

7
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
7 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
7 Auteurs du commentaire
Ray31PorternomalezadhyEytro68 Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
stingrayfell
stingrayfell

dommage qu’il n’y a jamais eu de VF sur ce film ! En tout cas la BO est épique !

Rhyfel4815
Rhyfel4815

Ce film est tout simplement un des meilleurs de DC, le doublage est excellent (Nathan Fillion je vous aime d’amour monsieur), l’histoire est bien ficelée et surtout offre du développement et du vrai sens aux actions des personnages, même les méchants, qui ne sont pas juste là pour faire « agrou agrou je suis méchant », même si c’est un origin story, ça reste une très bonne origin story, dont certains studios d’aujourd’hui devraient s’inspirer……

Eytro68
Eytro68

Je pense que le long-métrage WW de 2017 sera très fortement inspiré de ce film à en voir les différentes infos/photos de tournage. En tous cas il est très réussis, je suis d’accord sur les points positifs !

adhy
adhy

WW est mon préféré et de loin. Rien à dire j’ai été agréablement surpris. Il serait temps qu’ils laissent leurs chances à d’autre personnages.

nomalez
nomalez

Un très bon film! Toujours pas compris qu’il ne soit pas sorti en France….peut-être que ça va changer prochainement maintenant que les 3 scènes de Gal Gadot dans BvS ont « changé » la donne sur ce personnage aux yeux de beaucoup de personne qui s’en fichaient avant.

Porter
Porter

J’ai adoré.

Ray31
Ray31

Ce n’est pas mon personnage féminin préféré moi ce dont je rêve de voir un jour en adaptation animé et surtout cinéma c’est Miss Marvel même si ce n’est pas un DC j’adorerai la voir être mise enfin sur grand écran, particulièrement la toute dernière Miss Marvel récemment crée. On peut toujours rêver.