1. Avant les NEW 52

2. À partir des NEW 52

3. Les Autres Indispensables


Par Où Commencer Wonder Woman

Blood (2011) / Liens de Sang (2012 – Urban)

Wonder Woman Blood

Nous y sommes. Nous voilà enfin à notre époque pour parler de la Wonder Woman actuelle. Flashpoint est passé par là et la continuité DC à été chamboulée pour plusieurs héros. Pour Wonder Woman, on apprend de nouvelles choses sur ses pouvoirs et ses origines, tandis qu’Héra a décidé d’envoyer deux assassins centaures s’en prendre à une des humaines avec qui son mari Zeus l’a trompée et à l’enfant né de leur union. Diana et Hermès vont tenter de lui venir en aide. La galerie de personnages secondaires s’annonce intéressante avec un Brian Azzarello très en forme au scénario et Cliff Chiang aux dessins dont le style colle à merveille au côté mythologique de la série.

Et après ça ? | Guts / Le Fruit de mes Entrailles

Wonder Woman Guts / Le Fruit de mes Entrailles

La suite directe du premier tome et on espère qu’Azzarello gardera les rênes de la série le plus longtemps possible. Diana et Hermès vont continuer à protéger le futur bébé de Zola et ce jusqu’en Enfer. Ce volume nous montre Wonder Woman évoluer au milieu d’une flopée de personnages mythologiques intéressants. C’est toujours plein de mystère, de manigances entre Olympiens, de divinités capricieuses, de révélations étonnantes, etc. On tentera même de marier de force et ceux qui doutent de l’intérêt du personnage pourront découvrir toute la noblesse de la personnalité de la belle et grande guerrière, Princesse des fières Amazones.

Et après ça ? | Iron / De Sang et de Fer

Wonder woman Iron / De Sang et de Fer

Troisième tome et suite directe de la saga de Brian Azzarello, les choses se compliquent encore pour l’Amazone. Diana doit, en effet, faire face à la trahison d’un de ses alliés et n’a d’autre choix que de conclure un marché avec le reste des Dieux de l’Olympe. Le petit problème, c’est que la plupart d’entre eux ont bien envie de voir l’héroïne morte le plus vite possible. De plus, le casting de la série s’étoffe encore plus puisque les Néo-Dieux entrent en scène avec l’introduction de Orion qui a, lui aussi, des plans pour le dernier fils de Zeus. Evidemment, c’est toujours Cliff Chiang aux dessins.

Et après ça ? | War / La voie du guerrier

 

WW PoC - 1

Après le tome précédent, on aurait pu penser que les choses ne pourraient pas être pire pour Wonder Woman mais il ne faut pas sous estimer l’imagination de Brian Azzarello qui poursuit son run ici. L’auteur continue à développer la relation étrange entre Wonder Woman et Orion. Les aventures de Diana l’emmèneront d’ailleurs sur Néo-Génésis à la rencontre des Néo-Dieux. Sur Terre, Appolon est, quant à lui, toujours à la recherche du fils de Zeus tandis qu’un être quasi-invincible et avide de vengeance débarque au milieu de tout ça en la personne du Premier Né.

Et après ça ? | Flesh / Chair de ma chair

WW PoC - 2

Azzarello et ses artistes Cliff Chiang et Goran Sudzuka sont toujours à la tête de la série sur ce cinquième tome. Wonder Woman est maintenant la déesse de la guerre et s’est réfugiée sur Themyscira avec ses alliés. Ce nouveau titre risque bien de lui être utile puisque Appolon et le Premier Né sont maintenant dans le même camp avec un seul objectif : détruire le fils de Zeus. En définitive, voilà un tome qui met en avant les questionnements moraux du personnage principal liés à son nouveau rang et les manigances de plus en plus grande du côté de la Nouvelle Olympe.

Et après ça ? | Bones / La chute de l’Olympe

WW PoC - 3

Cette fois, nous y sommes ! Le dernier chapitre de la saga de Brian Azzarello et de ses fidèles lieutenants, Cliff Chiang et Goran Sudzuka. Pour l’occasion, tous les thèmes chers à l’auteur sur ce run y passent dans une conclusion épique. Liens du sang, importance de la mythologie, réflexion sur le rôle de la guerre, Azzarello se lâche et propose un point final à un run qui aura duré près de quatre ans. De plus, le combat final entre le Premier Né et Wonder Woman a lieu avec, comme enjeux, l’avenir du monde et de l’Olympe.

War Torn (2015) / Wonder Woman, Déesse de la Guerre (2016 – Urban, trois tomes)

WW PoC - 4

Une nouvelle ère s’ouvre pour Wonder Woman alors que Meredith et David Finch succèdent au duo Azzarello / Chiang. Même si les Finch reprennent plus ou moins là où le run précédent s’est arrêté, c’est un gros changement d’ambiance sur le titre. Pour ce premier tome, on retrouve la belle Amazone partagée entre ses devoirs de déesse de la guerre, son titre de régente sur Themyscira ainsi que ses obligations envers la Justice League. Inutile de dire qu’il est l’heure pour elle de faire des choix et que l’arrivée d’une rivale bien connu des fans, puisqu’il s’agit de Donna Troy, risque de précipiter tout ça. Hélas, après quatre premières années superbes dans les New 52 pour Wonder Woman, les Finch peinent à maintenir le titre à flot qualitativement, malgré le fait qu’ils réutilisent pleinement la nouvelle mythologie mise en place autour du personnage principal par leur prédécesseur.

Wonder Woman : The Lies / Year One (2016) / Wonder Woman Rebirth Tome 1 (2017 – Urban Comics)

Par où commencer #4 - Wonder Woman 1

Le relaunch Rebirth de DC Comics en 2016 aura permis à Wonder Woman de regagner ses titres de noblesse avec le retour de Greg Rucka qui, si vous avez bien lu le dossier jusque là, fait partie des auteurs qui ont livré les meilleures histoires sur l’Amazone. De façon originale, Rucka décide de livrer deux arcs différents en parallèle afin de pallier au problème du format de publication en bi-mensuel. En résulte une histoire d’origines, Year One avec Nicola Scott aux dessins, et une histoire se déroulant dans le présent, The Lies avec l’artiste Liam Sharp dans lequel Diana n’arrive plus, pour une raison qu’elle ignore, à retrouver le chemin de Themyscira. L’écriture de Rucka fait mouche dans un cas comme dans l’autre et si l’auteur ne restera que sur 25 numéros, on est à mille lieux du run catastrophique des Finch. Pour concilier avec la sortie de Wonder Woman en 2017 au cinéma, Urban Comics a privilégié la sortie de Year One dans le premier tome du titre Rebirth.