[Review VO] All-Star Western Vol. 2 1
Les points positifs:
  • Jonah et Amadeus, duo qui fonctionne
  • Le passé de Gotham City mis en avant
  • Tallulah Black, définitivement !

Les points négatifs:

  • Quelques histoires anecdotiques en back-up

“Get me somethin’ ta wear, an’ if it has flower on it, ah’ll strangle ya with it.” – Tallulah Black


  • Scénario : Jimmy Palmiotti, Justin Gray – Dessins : Moritat, Patrick Scherberger (Nighthawk & Cinnamon), José Luis Garcia-Lopez (Bat Lash), Scott Kolins (Dr. Terrence Thirteen) – Couleurs :Gabriel Bautista, Mike Atiyeh, Patricia Mulvihill (Bat Lash)


Jonah Hex et Amadeus Arkham partent à la Nouvelle Orléans pour poursuivre Thurston Moody, un sale type qui était impliqué dans l’enlèvement et l’exploitation d’enfants à Gotham City. Et bien plus encore, mais ça c’est secret… Enfin si vous êtes malins, vous finirez par comprendre. Cela sera l’occasion pour nos compères, qui s’entendent toujours à “merveille” , de rencontrer deux vigilants: Nighthawk et Cinnamon. Ils connaissent Hex et vont profiter de sa venue pour l’embarquer dans une autre histoire. La Nouvelle Orléans connaît quelques problèmes et bien évidemment, Hex va se jeter dans les flammes (littéralement) pour finir une fois de plus dans les embrouilles.all_star_western_vol02_7_1

Gray et Palmiotti poursuivent l’écriture de ce duo de personnages atypiques et nous font un peu voyager ! Plaisant de voir le schéma changer un peu avec l’intervention de “nouveaux” héros extérieurs à la série mère. A noter que Nightawk et Cinnamon ont eu droit pour l’occasion à une histoire en back-up sur leurs origines, qui est ma foi, très sympathique. Les personnages restent fidèles à eux-mêmes et la dynamique est toujours aussi forte. Ce n’est pas pour autant que les choses vont s’arranger entre Hex et Arkham. Mais c’est pour notre plus grand plaisir. Les autres héros ont droit eux aussi à un traitement fort plaisant et on a presque envie de les revoir tout de suite. Mais il n’en sera rien. Hex reste le personnage central de la série et c’est tout de même mieux ainsi !

D’ailleurs, il semblerait que Jonah Hex soit plus ou moins la clé de voûte qui permet aux scénaristes de ramener (ou amener) de nouveaux personnages dans la série. Et même si il n’y paraît pas, il s’agit souvent de femme, car Hex est un tombeur. Il est un peu comme James Bond, en plus bad ass et dans le far west en somme… Avec de prime, un délit de sale gueule fort prononcé. Donc forcément, avec les femmes qu’il croise, ce n’est pas froufrous et dentelles (même si les nanas de l’époque n’en manquent pas). Ce sont des filles marquées au fer blanc, comme lui, et bien souvent dérangeantes. Dérangeantes pour le mâle moyen qui préfère voir la femme “à sa place”, dans la cuisine. Et quelle bonheur ces femmes en vérité. En ce qui me concerne, je les adore ! Bien évidemment, ma préférence va à Tallulah Black que l’on voit apparaître au milieu de l’arc et qui en a à revendre ! Surtout qu’elle semble, comme si de rien n’était, vouloir s’installer un petit moment dans la série. Un genre de penchant féminin pour Jonah Hex que le duo de scénaristes a crée lors de leur précédente série sur le bonhomme. Fait amusant (ou déprimant, c’est selon), le personnage se retrouve aussi dans le film live Jonah Hex, même si elle n’a plus grand chose à voir, sous les traits de Megan Fox (et bonjour de nouveau aux froufrous et dentelles…). Mais cela prouve que cette demoiselle là est devenue un personnage important dans la mythologie du personnage.

all_star_western_vol02_9_1

Ce tome est aussi l’occasion, une nouvelle fois, comme ils vont le faire souvent, de revenir sur le passé de Gotham. A l’occasion de l’évènement Court of Owls, même si le traitement était ici différent des autres séries, nous avons eu droit à l’apparition d’un Talon/Ergot qui combat rapidement Jonah Hex, mais dont ce n’est pas l’objectif principal, c’est juste que le cowboy se retrouve toujours mêlé à des histoires qui ne le regarde pas directement, et il ne le fait pas toujours exprès ! Pour le coup, si on est malin, on se rend compte que les deux scénaristes ont prévu ça depuis longtemps (il y a des indices évident à la fin du premier tome) et je trouve assez ingénieux cette manière qu’ils ont de rattacher leur univers à celui plus moderne, de Scott Snyder. La cours des Hiboux fait partie de l’histoire de Gotham City et ils nous le prouve avec brio! Nous découvrons aussi l’organisation des suivants de “The Crime Bible” avec des personnages aux noms plus qu’évocateurs dont je vous laisse la surprise. Les auteurs, scénaristes et dessinateurs se sont bien amusés à représenter ces personnages, qui pour certains, font fatalement penser à des personnages plus contemporains de l’histoire de Gotham… Sachant aussi que cette organisation revient souvent dans l’univers DC. On la connait aussi sous le nom The Religion of Crime. Qui a dit Batwoman ? Encore une fois, des fils se tissent entre présent et futur et tout est maîtrisé sans aucune faute. Et quoi de plus passionnant que de découvrir un univers logique et cohérent ? On ne peut pas dire que tout le monde arrive à cet exploit. Quand on me dit que les New 52 ne sont pas connectés, que tout est décousu, c’est typiquement avec ce genre d’exemple que je me dois de les contredire ! Palmiotti et Gray font un travail incroyable à ce niveau.

all_star_western_vol02_10_1

Aux dessins, Moritat mène toujours la danse et c’est toujours aussi plaisant. J’adore son trait, j’adore ses mises en scène et j’adore toujours la colorisation de Bautista qui renforce le côté crade de l’histoire. Il est rejoint par Mike Atayeh qui fait visiblement un très bon travail aussi puisque je n’ai pas su voir la différence. Il est probable que ce style ne plaise pas à tous, mais il colle parfaitement au sujet. Et je trouve même que Moritat s’améliore encore ! Un vrai plaisir.

Une suite dans la continuité de ce qu’ils ont fait jusque-là dans la série et avec le personnage de Jonah Hex. C’est bon, c’est pimenté, c’est drôle, c’est jouissif. Sinon, en dehors du back-up sur Nightkawk et Cinnamon, nous retrouvons des histoires un peu plus anecdotiques, j’ai trouvé, sur Bat Lash (un genre de cowboy playboy, un peu l’antithèse de Jonah Hex) et Dr Terrence 13 qui visite plus le coté magique et sombre de l’univers DC du far west. Ce n’est pas mauvais, mais ces personnages mériteraient un peu plus de considération. Pour le reste, c’est du tout bon ! Qu’est-ce que vous fichez encore sur cette page ? Allez me commander ça tout de suite bon sang !

all_star_western_vol02_9_2

4 Commentaires

  1. Cette série va crescendo au niveau qualité (ce qui est incroyable vu que le premier tome était déjà très bon). Première remarque qui joue son rôle dans mon appréciation de ce TPB en général, j’ai beaucoup aimé les back up cette fois (touche d’humour avec Bat-Lash et un peu d’enquête/science avec Dr Terrence 13. Celle sur Nighthawk et Cinnamon était inévitable pour en apprendre davantage sur ces personnages (pour les personnes découvrant cet univers western par All Star Western) fort plaisant. Je te rejoins sur le fait que ces back up mériteraient d’être plus exploité, mais je les vois comme des petits bonus, des aperçus de l’univers western autour de Hex. Au final, ça donne envie de découvrir par soi même ces personnages secondaires (s’il existe de TPB sur eux) ou au contraire pour ceux à qui ça n’a pas plut, ça ne dure que quelques pages.

    En résumé, de nombreuses femmes fortes (certaines plus que d’autres) au fil de l’histoire et deux duo (Hex-Arkham avec qui les auteurs s’amusent toujours autant et profite d’amener une troisième personne dans l’équipe (temporairement ? Je l’espère pas) et Nighthawk & Cinnamon), j’ai vraiment pris un plaisir fou à lire ce tome avec les dessins de Moritat qui sont toujours à tomber, l’un de mes dessinateurs préférés c’est certain.

    NB : ne lisant pas les Batman New 52, c’était mon premier contact avec ces Hiboux qui m’ont bien intrigué, il faudra que j’essaie cet arc quand j’aurai un moment. Le passé de Gotham est vraiment passionnant

    • Toi aussi tu adores Tallula Black hein ? :D
      Oui, tu as raison de prendre les back-up ainsi. Ca à du sens. Et tu risque d’être bien servi à ce niveau au moins jusqu’au quatrième tome ! (hélas, la série ne contient plus de back-up depuis quelques numéros déjà…).
      Pour allez plus loin en ce qui concerne ces personnages (en dehors de quelques uns qui sont bien contemporains à Jonah Hex qui feront leur apparition dans la série), seule l’ancienne continuité peut t’éclairer la dessus (et encore, je dirais même surtout le Golden Age pour pas mal d’entre eux, mais là ça peut vite devenir compliqué !).

      Sinon, c’est assez amusant que tu découvre la cours des Hiboux de cette manière ! C’est aussi ça un peu le génie de ces scénaristes, c’est qu’ils savent utiliser à bon escient le travail de leur collaborateur (et ce ne sera pas le dernier exemple de la série). Parfois même en embellissant le concept ! D’ailleurs pour la Cours des Hiboux, même si Snyder fait un peu référence au passé dans son run, All-Star Western permet vraiment de poser les bases de l’organisation et leur vilaines ficelles. Là où la série Talon complètera tout ça (faisant même référence indirectement à All-Star Western, bouclant la boucle).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.