PARTAGER
dc comics

Il y a du mouvement encore du côté de chez DC Comics outre atlantique. DC a traversé une période très difficile au cours de ces dernières années – en plus de subir la crise du Covid-19 comme tout le monde ces deux dernières années. L’entreprise a subi des licenciements massifs suite au rachat de WarnerMedia par AT&T – de nombreuses têtes historiques comme Dan Didio alors en plein dans l’élaboration de la 5G ont été licenciées. Le modèle économique a entièrement été repensé, DC tente massivement de nouvelles choses (comme avec sa nouvelle ère Infinite Frontier) et l’éditeur à deux lettres vient de perdre son dernier directeur général Daniel Cherry III, remplacé par Anne Leung DePies (une décision qui a été accueillie avec enthousiasme en interne à priori, donc c’est plutôt une bonne chose). Mais alors que AT&T s’apprête à déjà se débarrasser de WarnerMedia (et donc de DC) après la gestion et le bilan catastrophique de ces dernières années avec une dette qui n’en finit plus de grossir (le nouveau groupe Warner Bros. Discovery arrive), DC va déménager, une nouvelle fois.

DC déménage encore, mais ne quitte pas Burbank

Depuis le début, DC Entertainment a toujours siégé à Manhattan. Si l’éditeur a déménagé à plusieurs reprises, pour changer principalement de quartier à New York, DC est resté de nombreuses années au 1700 Broadway, qui était considéré comme un temple légendaire de l’histoire du comicbook aux USA. Mais en 2015 tout bascule, DC doit se rapprocher de sa maison mère Warner Bros. et déménage alors ses bureaux à Burbank, Los Angeles, en Californie. Bien que ces nouveaux bureaux sur la côte Ouest n’aient pas ce côté emblématique que pouvaient avoir les locaux à Manhattan, ceux de Burbank étaient une source de fierté pour l’équipe de direction de l’époque qui était alors composée de Diane Nelson et Geoff Johns. Ces nouveaux bureaux pleins de personnalités avaient été spécifiquement conçus exclusivement pour DC et ses différents secteurs et proposaient à ses visiteurs une expérience pour découvrir tout l’univers de l’éditeur à deux lettres. Mais ces nouveaux locaux à Burbank vont bientôt fermer leurs portes, puisque DC va encore déménager.

Si les salariés de DC travaillent principalement depuis leur domicile depuis deux ans – suite au Covid-19 et à ses restrictions – l’éditeur s’apprête donc une nouvelle fois à déménager, priant les employés de venir vider leurs bureaux au plus vite. Des source proches de DC ont indiqué que ce déménagement était en fait prévu depuis plusieurs années, bien avant la pandémie, et implique d’autres divisions que DC.

DC sera situé dans une des tours « iceblock » de Frank Gehry

DC Comics, qui avait quitté Manhattan pour se rapprocher de Warner Bros. va donc quitter à nouveau ses bureaux spécialement construits dans l’immeuble connu sous le nom de The Pointe à Burbank… pour s’installer dans de nouveaux locaux : « The Iceberg » (à ne pas confondre avec l’Iceberg Lounge ;) ), au cœur du quartier des médias de Warner Bros./Disney, toujours à Burbank. De nouveaux bâtiments, conçues par l’architecte de renommée mondiale Frank Gehry, et pas si éloigné que ça des locaux actuels. Ces nouveaux bureaux de DC seront donc situés dans une des tours « iceblock », dont les plans avaient été révélés il y a deux ans par Ann Sarnoff, alors présidente-directrice générale de Warner Bros. : « Ces incroyables nouveaux bâtiments associeront une technologie de pointe à un environnement de travail dynamique et nous permettront de réimaginer non seulement notre espace de travail, mais aussi notre avenir. C’est un investissement dans nos employés, nos partenaires créatifs et commerciaux, et la communauté de Burbank. »

Humeur du Lundi #99 : DC Comics déménage (encore) 10
Rendu 3D « The Iceberg » Credit : Gehry Partners

Frank Gehry a donc conçu ces nouveaux immeubles de bureaux pour faire en sorte qu’ils ressemblent à des icebergs flottant le long de la voie rapide, à Burbank. Ce complexe conçu sur une superficie totale de 74.000m² deviendra une extension du bâtiment existant de WarnerMedia dans le district de Burbank. Ces énormes immeubles de bureaux divisés en fragments étagés, décalés et inclinés, seront entièrement recouverts d’une façade en verre.

Warner Bros. prévoit également d’emménager certaines de ses autres divisions dans ces nouveaux bâtiments en 2023, ce qui coïnciderait avec le 100e anniversaire du studio. DC Comics partagera donc son espace avec d’autres départements de Warner Bros. Le but ? Fusionner et rationaliser les futures opérations, et permettre une meilleure cohésion entre les différentes divisions de Warner, dont DC fait partie. Outre le fait que ces bâtiments seront neufs et bourrés de dernières technologies, DC changera son modèle de travail et basculera aussi comme de nombreuses entreprises aujourd’hui dans le modèle de bureau à « plan ouvert » (hot desking).

Selon les dernières informations, DC devrait emménager dans l’un de ces nouveaux bâtiments en juin, l’autre bâtiment étant toujours en cours de construction, il ne sera pas prêt avant 2023. Le hic, c’est que les salariés de DC avaient prévus de déménager les locaux en 2023, et cette avance sur le calendrier n’a pas été accueilli avec joie par les salariés qui sont priés de récupérer l’ensemble de leurs affaires, et de les stocker chez eux en attendant le mois de juin. A priori, ces nouveaux bureaux pourront accueillir environ 30% des effectifs actuels de DC, favorisant donc les employés à privilégier le télétravail comme aujourd’hui. Ils devront néanmoins venir dans les bureaux environ deux jours par semaine.

On espère maintenant que ce déménagement va enfin apporter un peu plus de sérénité au travail pour les salariés de DC, qui sont dans la sauce depuis de nombreuses années maintenant.

Quelques changements côté édito chez DC Comics

Et on profite de cette aventure déménagement pour parler des derniers mouvements chez DC, qui a procédé à un certain nombre de promotions ces derniers jours. Ben Abernathy, qui était rédacteur en chef sur le groupe Batman, est devenu rédacteur en chef exécutif, et Andrew Marino ainsi que Marquis Draper ont également été promus.

Andrew Marino, qui a débuté en tant que stagiaire chez DC en 2011, et qui a depuis parcouru un petit bout de chemin avec l’éditeur, est maintenant devenu rédacteur en chef – il était précédemment rédacteur associé dès 2019, après avoir été rédacteur adjoint pendant près de quatre ans.

Marquis Draper est maintenant au poste de rédacteur en chef adjoint associé. Après avoir lui aussi débuté en tant que stagiaire en 2018 chez DC, il est devenu rédacteur adjoint en 2020.

Julien

Julien

Fan de Batman et Superman depuis son enfance, il se lance en 2009 dans la création d’un blog présentant les fan arts de l’univers DC. Un projet qui finira par se transformer en ce qu'est DC Planet aujourd'hui.