PARTAGER
infinite frontier

C’est le début d’une nouvelle ère pour l’univers DC chez Urban Comics : après quelques mois dans un futur possible, voilà Infinite Frontier, la phase qui décide de réellement tout incorporer dans sa continuité. On va voir ensemble ce que nous réserve l’avenir des publications DC (même si, on lit de la VO, donc on peut déjà vous en parler).

Infinite Frontier #0, le catalogue illustré

On commence avec le premier numéro qui débute juste après Death Metal (sans que ce soit nécessaire de l’avoir lu à vrai dire) et qui amorce de nombreuses séries à venir, ce qui implique deux choses. Tout d’abord, les scénaristes et les dessinateurs sont légion et ne se valent pas, Joelle Jones et John Romita Jr dans le même bouquin, ça vous donne une idée du spectre. C’est plutôt joli et intéressant dans l’ensemble, néanmoins. Par contre, les futures annonces d’Urban nous le diront, mais ce qui ne sert que de prologue voire de publicité pour acheter les séries principales peut ne même pas aboutir à une sortie en France. C’est notre deuxième point.

Review VF - DC Infinite Frontier 11

La première partie nous tease le titre Justice League avec un indice sur la présence de Black Adam, mais cette série de Brian M Bendis n’est pas d’une grande qualité et n’apporte rien, elle va même déjà s’arrêter en VO après un an. Même si le nom de la Ligue est vendeur, pas sûr qu’Urban décide de prendre le temps de publier ça, à moins que le film Black Adam les amène à le faire. Pareil pour la partie Green Lantern, dont le titre est médiocre et risque de vous teaser quelque chose que vous ne lirez pas. Alors, une bonne partie du catalogue vous servira à savoir ce que font les héros les plus populaires rapidement, et le reste aura un vrai intérêt pour vois futurs lectures.

Il y a une grosse part qui est naturellement réservée au Batverse avec un événement dont on reparlera dans quasiment tous les titres liés à la chauve-souris. Les passages sur Flash, Jon Kent ou les Amazones sont intéressants également pour de futures séries. Celles sur Stargirl ou Alan Scott sont sympathiques, le dernier surtout pour la suite d’Infinite Frontier. Vous découvrirez la Teen Titans Academy furtivement, même si ça va être une galère à publier pour Urban avec les crossovers.

Vous l’avez compris, c’est majoritairement du teaser, mais plutôt bien foutu dans l’ensemble. Il faudra juste s’attendre à ne pas pouvoir lire tout ce dont on nous parle tout de suite, si ce n’est jamais (et ce serait pour une bonne raison).

infinite frontier

Omniversity

Le côté pratique de ce tome est qu’on attaque tout de suite le fil rouge avec la mini-série aussi appelée Infinite Frontier. On suit la Justice League Incarnate, dont les membres viennent de diverses Terres. Il est encore une fois de voyage dans le Multivers, avec certains personnages qui tentent de le rendre impossible pour protéger leur planète des menaces cosmiques qui ont causé les multiples Crises de l’univers DC, tandis que nos héros tentent d’aider le plus de monde possible.

Le récit est efficace, bien divertissant dans sa trame cosmique qui nous rappelle les grands événements de l’éditeur et dans sa masse de héros et vilains différents. Certains d’entre eux ont beaucoup de succès auprès de lecteurs qui risquent d’être très intéressés. En intrigue supplémentaire, on retrouve aussi Roy Harper, revenu mystérieusement d’entre les morts d’une façon qui aura son importance, et une remise en avant de la JSA, qu’on attend encore patiemment.

Review VF - DC Infinite Frontier 12

Pour ceux qui aimeraient un bilan rapide d’où en est l’univers DC, le premier one-shot vous servira bien. Si en plus, vous aimez les récits cosmiques impliquant plein de personnages dans le Multivers, ce tome Infinite Frontier vous comblera. C’est toujours divertissant, les dessins varient, mais sont globalement bons, et bien que certaines parties du catalogue ne vont peut-être pas servir dans vos futurs tomes Infinite, cette lecture sera forcément importante pour suivre la trame principale de l’univers DC menée par un Joshua Williamson surprenamment à l’aise dans la construction de ce qui semble être une future Crise comme on les aime.

Infinite Frontier sur Urban Comics

En passant par les liens affiliés Amazon/autres présents sur le site, DCPlanet.fr reçoit une faible commission. Qu’importe le montant de votre panier, vous nous aidez ainsi gratuitement à payer l’hébergement, modules, et autres investissements pour ce projet.

Sledgy7

Sledgy7

Comme tout enfant des années 90, Sledgy a grandi avec Batman et DC Comics, à travers les séries et les films, avant de dilapider son argent dans les comics une fois adulte. Outre Batman et quelques héros comme Aquaman, son admiration se porte surtout sur les super-vilains. Avec sa soif de connaissances pour cet univers si riche, il aime être au courant de tout, ce qui l’a amené à rejoindre les rangs de DC Planet en tant que newseur.