PARTAGER
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Bienvenue pour les Highlights revenant sur les sorties VO de DC du 16 novembre. Petite semaine tranquille avec l’arrivée du titre Wonder Woman : Evolution de Stephanie Phillips (Harley Quinn) et le retour de nos bangers favoris.

LES COUPS DE CŒUR

Highlights de la semaine #155 (Wonder Woman : Evolution, Supergirl,...) 15

The Nice House on the Lake #6

Scénario : James Tynion IV

Dessins : Alvaro Martinez Bueno

Cette série fait toujours partie des meilleures, chaque numéro étant dessiné avec un style graphique si réussi, alors qu’ils sont tout de même bien chargés en texte. On commence à avoir des éléments de réponse sur Walter et sur la raison de la présence de ce groupe spécifique sur cette île. Elles amènent évidemment d’autres questions, mais on a désormais le sentiment qu’il existe une petite échappatoire qu’il va falloir trouver.

Le seul problème, c’est qu’il faut maintenant attendre le mois de mars 2022 pour avoir la suite de ce récit à l’ambiance unique, et j’ai bien peur qu’on se perde de nouveau dans les nombreux personnages d’ici là.

– Sledgy7

Highlights de la semaine #155 (Wonder Woman : Evolution, Supergirl,...) 16

Supergirl : Woman of Tomorrow #5

Scénario : Tom King

Dessins : Bilquis Evely

Le format de l’aventure par numéro continue. Celui-ci brille comme les précédents. Déjà par ses dessins, Bilquis Evely excelle dans son style bien différent des publications mainstream habituelles et nos pupilles en sont pour le moins ravies. Mais aussi dans le récit, c’est une nouvelle fois une réussite.

Comme à chaque fois, nos deux protagonistes se retrouvent à faire face à des événements durs et éprouvants. Elles se retrouvent piégées face à la faune sauvage d’une planète orbitant autour d’un soleil vert de kryptonite, où Kara est non seulement affaiblie mais aussi en pleine agonie. L’enjeu est purement la survie des deux personnages, pendant les heures d’attentes avant que le soleil ne se couche. Une épreuve de survie contre la montre particulièrement bien réalisée, que ça soit par les dessins qui parviennent à rendre compte via les expressions de Kara la souffrance qu’elle doit endurer, ou par la tension construite page après page pour devenir de moins en moins supportable. Pour le lecteur, c’est très prenant.

C’est l’occasion d’inverser les rôles établis entre les deux personnages, la protégée se retrouve obligée d’endosser le rôle de protectrice. Cela permet de continuer – voire d’accélérer – l’évolution de Ruthye. Depuis le début on la voit grandir et s’endurcir de numéro en numéro, d’épreuve en épreuve.

Kara et elle se dépassent toutes deux pour essayer de s’en sortir, et grandissent de ces événements traumatiques ensemble.

Si cette évolution ainsi que le fil rouge de Krem se retrouvent au cours de tous les numéros, on apprécie que ce qu’il se passe dans chacun varie. Chaque chapitre a son identité propre, dans le cadre comme dans l’intrigue. Les aventures dans l’espace accordent aux créateurs une grande liberté artistique, et ils en profitent.

– Etiennepatate

LES VALEURS SURES

Highlights de la semaine #155 (Wonder Woman : Evolution, Supergirl,...) 17

Superman : Son of Kal-El #5

Scénario : Tom Taylor

Dessins : John Timms

Le numéro tant attendu est arrivé ! Déjà historique avant même sa publication, c’est dans celui-ci que Jon Kent fait son coming-out auprès des lecteurs. Qu’on se le dise, si l’événement est déjà important en soi en termes de représentation, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent dans cette séquence. Eh oui, Tom Taylor nous avait déjà pas mal dévoilé ses intentions, en plus de la page du baiser. 

De mon point de vue, l’amorce de cette relation amoureuse est un peu abrupte, précoce, mais cela n’est pas dérangeant. Ce qui l’est davantage en revanche, c’est que Taylor nous ressort mot pour mot sa justification quant à la pertinence de cette relation. Cela sonne peu naturel puisque c’est l’auteur plus que le personnage de Jay qui s’exprime ici. On aurait préféré que Taylor ne nous le montre plus qu’il ne nous le dit. Mais à part ça, les idées sont assez bonnes.

A mes yeux, le plus intéressant dans ce numéro sont les retombées du final du précédent numéro. Littéralement surchargé et surpuissant, notre jeune Superman ne peut plus ignorer les appels de détresse et tente de répondre à tous. C’est une chouette façon de mettre le personnage à l’épreuve, voire en danger, et ce sans le dénaturer mais au contraire en mettant en avant sa détermination et son abnégation. De retour après un numéro d’absence, John Timms nous délivre de très chouettes séquences de sauvetage et de mise à l’épreuve pour Jon. Je suis néanmoins toujours un peu embêté par l’aspect brouillon des personnages qu’il dépeint en second plan (ou même parfois au premier).

– Mocassin

Highlights de la semaine #155 (Wonder Woman : Evolution, Supergirl,...) 18

Aquaman : the Becoming #3

Scénario : Brandon Thomas

Dessins : Scott Koblish

Cette série est un très bon exemple de ce que la colorisation peut apporter aux dessins dans les comics. Le trait est au mieux moyen, mais la palette d’Adriano Lucas (celle-là même qui sublime les pages de Nightwing ou Action Comics) rend chaque page bien plus agréable et dynamique.

Pour ce qui est de l’histoire, on s’investit pas mal dans ce qu’il se passe dans ce numéro. On voit le héros forcé de se débrouiller seul, blessé et traqué par les forces Atlantes. L’utilisation des infrastructures de la Justice League est d’ailleurs très bien vue et une occasion de caser une flopée d’easter eggs. De son côté, Mera continue d’essayer d’aider et fait face à la xénophobie des forces de l’ordre Atlante. Très bien écrite, elle vole comme à son habitude la vedette des titres « Aquaman » dans lesquels elle apparaît, toujours aussi badass mais en plus ici aux côtés de son adorable petite fille.

Par contre, la révélation finale sur le mystérieux vilain est très cliché et peu intéressante. Pourvu que cela ne gâche pas la suite de la série.

– Etiennepatate

Highlights de la semaine #155 (Wonder Woman : Evolution, Supergirl,...) 19

Blue & Gold #4

Scénario : Dan Jurgens

Dessins : Ryan Sook, Kevin Maguire, Dan Jurgens

Cette série continue d’être à l’image de ces deux protagonistes : elle est un peu bête mais plutôt marrante. Ça n’a pas d’autre volonté que d’être un bon divertissement qui vous décrochera surement un sourire. Par contre, j’ai toujours du mal avec les textes de réseaux sociaux.

Les trois dessinateurs arrivent à rendre quelque chose d’homogène pour un résultat plus que correct, même si on les a tous vu dans des meilleures journées. En résumé : tes potes au fond de la classe/20.

– Sledgy7

LES DÉCEPTIONS

Highlights de la semaine #155 (Wonder Woman : Evolution, Supergirl,...) 20

Batman #117

Scénario : James Tynion IV

Dessins : Jorge Jimenez

Fear State est officiellement terminé ! Ce numéro marque la fin de cet événement qui aura profondément déçu. Et le numéro est à l’image de ce dernier, quelconque. On se retrouve donc avec plusieurs affrontements entre le camp des gentils et le camp des méchants. Des combats sans saveur et sans surprises. Les gentils gagnent. Et c’est tout.

La scène finale entre Bruce et Miracle Molly est la seule chose qui mérite réellement d’être gardée. Un message d’espoir qui, malgré sa banalité, est relativement bien écrit. On peut en dire autant du personnage de Molly qui, à mon humble avis, est le seul personnage créé par James Tynion IV dans son run qui a un réel intérêt. Elle représente cette jeunesse désabusée qui porte le poids des erreurs de ses aînés. Elle est le seul personnage actuel dans le monde très archaïque du Chevalier Noir. Un peu de fraîcheur lui ferait d’ailleurs le plus grand bien.

Il est maintenant l’heure d’accueillir Joshua Williamson sur le titre, à mon grand désarroi. Mais laissons lui une chance. Tynion IV, quant à lui, va enfin pouvoir se consacrer à ses projets bien plus qualitatifs chez les autres éditeurs. On lui souhaite bon courage !

– Justafrogg

Highlights de la semaine #155 (Wonder Woman : Evolution, Supergirl,...) 21

Wonder Woman : Evolution #1

Scénario : Stephanie Phillips

Dessins : Mike Hawthorne

Pas de chance pour ce premier numéro, qui souffre déjà de son marketing. Le pitch de la série commence en fait dans le #2. Du coup, on reste vraiment sur notre faim ici, puisqu’on a une introduction pas enthousiasmante du tout qui rappelle le début de la Snyder Cut, suivie d’une discussion avec Superman qui est intéressante, mais qui demandera d’avoir la suite pour avoir un vrai impact.

Pour les dessins de Hawthorne, j’ai cru pendant un instantqu’il s’agissait de Bryan Hitch, autant vous dire que je ne suis pas fan du tout. On attend le vrai départ le mois prochain.

– Sledgy7

Highlights de la semaine #155 (Wonder Woman : Evolution, Supergirl,...) 22

Refrigerator Full of Heads #2

Scénario : Rio Youers

Dessins : Tom Fawler

Le retour de June Moon, héroïne de Basketful of heads, est acté dans ce second numéro. Mais rien d’autre ne convainc grandement ici. L’intrigue est plus claire que précédemment mais reste assez basique et tirée par les cheveux. L’histoire autour de l’organisation secrète manque d’originalité. On sent que l’auteur veut trop en faire pour rester à la hauteur de son prédécesseur. L’accumulation de choses cool (organisation secrète, armes magiques, têtes coupées…) ne fait malheureusement pas la qualité. Et à toujours donner dans la surenchère, on perd le but premier de la série, donner des frissons au lecteur. Un beau plantage pour cette suite dont le niveau ne se relèvera sûrement pas.

– Justafrogg

Highlights de la semaine #155 (Wonder Woman : Evolution, Supergirl,...) 23

Nightwing #86

Scénario : Tom Taylor

Dessins : Robbi Rodriguez

Depuis déjà trios numéros, le titre Nightwing est en deçà de ce qu’il était précédemment, la faute à l’event Fear State qui a baissé la qualité de nombreux comics. On se retrouve donc ici avec de l’action sans grand intérêt, histoire de clore toute cette histoire et passer à quelque chose de plus pertinent. Les dessins de Robbi Rodriguez ne sont pas non plus très attrayants. Les personnages sont très inégaux et les décors souvent inexistants. Seul point positif : les dialogues, souvent drôles et qui réussissent à créer une ambiance très bonne enfant dans l’équipe. On est heureux que tout cela se termine, annonçant à la fois le retour de Nightwing à Blüdhaven et le lancement de la série Batgirls, qui poursuivra l’intrigue de cet event. On a hâte de découvrir tout cela.

– Justafrogg

Sledgy7

Sledgy7

Comme tout enfant des années 90, Sledgy a grandi avec Batman et DC Comics, à travers les séries et les films, avant de dilapider son argent dans les comics une fois adulte. Outre Batman et quelques héros comme Aquaman, son admiration se porte surtout sur les super-vilains. Avec sa soif de connaissances pour cet univers si riche, il aime être au courant de tout, ce qui l’a amené à rejoindre les rangs de DC Planet en tant que newseur.