On se retrouve en ce dimanche pour les Highlights des sorties DC de la semaine. Outre l’occasion de voir certaines séries confirmer leur bon début, nous avons aussi droit à un crossover Batman/Fortnite qui pourrait surprendre.

LES COUPS DE CŒUR

Highlights de la semaine #126 (Batman/Fortnite, Nightwing, Justice League,...) 1

Batman/Fortnite : Zero Point #1

Scénario : Christos Cage

Dessins : Reilly Brown

Alors en vrai, en vrai… C’est pas si mal, et c’est même plutôt marrant. Les décideurs de chez DC rivalisent d’ingéniosité pour proposer au public des crossovers de plus en plus improbables. Cependant, force est de constater qu’en dépit de mon manque d’intérêt pour Fortnite en général, ce comics s’en sort plutôt bien, arrivant à alterner des moments très premier degré et d’autres finalement assez touchants. 

Les dessins ne sont pas non plus en reste, et voir le chevalier noir et sa meuf chat/combi cuir se battre contre des vikings et costumes peluches nounours donnent des planches à la composition improbable mais réussie.  En somme, une étrange bonne surprise.Plus qu’à aller taper vos meilleurs Top 1 avec le skin Batman et ouvrir votre chaine twitch pour devenir riche et célèbre.

– Blue

LES VALEURS SURES

Highlights de la semaine #126 (Batman/Fortnite, Nightwing, Justice League,...) 2

Justice League #60

Scénario : Brian M Bendis, Ram V

Dessins : David Marquez, Xermanico

Après un premier numéro au rythme tortueux, Bendis continue son premier arc sur Justice League de manière plus efficace. Les dialogues ne sont toujours pas hyper bien maîtrisés. Certains personnages pourraient échanger leurs répliques sans que cela ne pose de soucis tant elles paraissent génériques. En dehors de Naomi et éventuellement Superman, tous les autres personnages ont du mal à sonner vraiment eux-mêmes. Mais comme souvent, on ne peut pas le reprocher uniquement à Bendis : en temps normal, ce genre de problèmes se règlent aussi au niveau éditorial, où l’éditeur ou son assistant sont censés faire de genre de remarques au scénaristes. 

C’est dommage, car autrement, le numéro n’est pas si mauvais. La réflexion éthique autour de l’inclusion ou non de Black Adam est certes un peu simpliste, mais pas inintéressante. Bendis soulève notamment le point intéressant que face à Superman, tout le monde peut sembler louche. Aussi, on appréciera la manière dont Bendis donne de la chair à son univers, comme lorsqu’Aquaman discute sur le côté avec des enfants pour leur signer des autographes. C’est une jolie manière de caractériser le héros d’Atlantis comme un gentil gars proche des gens, et c’est appréciable. Ceci dit, comme souvent sur une série signée par le chauve, c’est la partie artistique qui saute aux yeux, et particulièrement David Marquez qui brille encore une fois. L’expressivité de ses personnages est toujours aussi forte, et ses représentations toujours aussi régulières. Sous son crayon, par exemple, Hippolyta acquiert une puissance rarement vue ailleurs. C’est superbe.

 Le back-up Justice League Dark de Ram V et Xermanico fait également toujours autant envie. Quoi qu’il arrive, les références littéraires explicites ou implicites dans l’univers comics me mettent naturellement dans tous mes états. Et quand en plus, vous mentionnez Borgès, surtout pour l’utiliser aussi bien dans le récit, je n’ai rien à redire. Ram V offre une caractérisation plus efficace que sur son premier back-up, et gère toujours son rythme et son intrigue avec une main bien dosée.

– myplasticbus

Highlights de la semaine #126 (Batman/Fortnite, Nightwing, Justice League,...) 3

Nightwing #79

Scénario : Tom Taylor

Dessins : Bruno Redondo

Tom Taylor finit l’introduction de son run avec ce deuxième numéro, maintenant il a remis à plat ce qui caractérise fondamentalement Dick Grayson/Nightwing. Et ceci il le fait toujours avec brio. Le personnage est toujours solaire, proche des gens d’une manière dont Bruce ne l’a jamais été et ne le sera sans doute jamais. Qui plus est, le nouveau statu-quo de millionnaire qu’a introduit Taylor pousse le personnage a une remise en question de ce qu’il peut faire de plus pour sauver Bludhaven. Ce qui, si le scénariste réussit à l’exploiter correctement, pourra être plus qu’intéressant. Qui plus est, le numéro brille toujours par les dessins de Redondo et ses capacités de mise en scène. La page où l’on voit Dick évoluer avec toutes ses figures parentales est très belle. 

Maintenant on a hâte de voir la suite !

– Claygan

Highlights de la semaine #126 (Batman/Fortnite, Nightwing, Justice League,...) 4

Catwoman #30

Scénario : Ram V

Dessins : Fernando Blanco

Si le numéro précédent m’avait quelque peu déplu, celui de cette semaine vient remettre les choses en place et justifier complètement la situation de surenchère du mois dernier. Et cela en deux phrases : « This isn’t my world. It’s his world. ». Selina est obligée de se conformer aux règles de Batman. Dans sa ville. Et cela ne l’enchante que très peu. Ram V utilise les contraintes établies par Tynion IV dans le titre Batman principal pour caractériser son personnage et amener des éléments d’intrigue plus qu’intéressants. On retrouve ainsi un numéro beaucoup plus terre à terre que le précédent, sans fioritures.

Le personnage de Father Valley gagne en intérêt. Le scénario s’étoffe et nous promet une suite passionnante. Selina redevient une voleuse. Absolument tout dans ce numéro donne envie de continuer la lecture. On retrouve également les dessins magnifiques de Fernando Blanco qui, avec les couleurs de Jordie Bellaire, donnent une ambiance particulièrement froide et terne aux rues de Gotham City. Le titre Catwoman est de retour avec ce qu’il a de meilleur à offrir et on attend la suite avec impatience !

– Justafrogg

Highlights de la semaine #126 (Batman/Fortnite, Nightwing, Justice League,...) 5

The Flash #769

Scénario : Jeremy Adams

Dessins : David Lafuente, Brandon Peterson

Cette semaine, c’est dans le futur que prend place le numéro de Jeremy Adams puisque Wally se retrouve projeté dans le corps de Bart Allen. Au niveau de la structure narrative, on ne sera pas dépaysés puisqu’il s’agit de la même que pour le numéro précédent, à savoir une alternance entre les scènes de Wally, qui doit faire face à une anomalie dans la force véloce, et celles de Barry/Oliver/Curtis qui tentent de l’aider. Ce n’est néanmoins pas un problème puisque le tout est sacrément efficace, le fun étant au rendez-vous et les dynamiques entre personnages toujours assez savoureuses.

Contrairement au numéro précédent, Wally n’est néanmoins pas seul, Adams profitant de l’occasion pour ramener sa création de Future State: Black Adam : Gold Beetle. Si le personnage pourrait aisément devenir énervant de par son caractère, l’auteur maintient un très bon équilibre et propose une dynamique très amusante. Le numéro du mois prochain s’annonce quant à lui déjà savoureux, mais on espère toutefois qu’il fera un peu plus avancer les choses.

– Mocassin

LES DÉCEPTIONS

Highlights de la semaine #126 (Batman/Fortnite, Nightwing, Justice League,...) 6

Superman : Red and Blue #2

Scénario : Stephanie Phillips, Chuck Brown, Dan Panosian

Dessins : Denys Cowan, Marley Zarcone, Dan Panosian

Après un premier numéro de haute volée, c’est la douche froide. Cette seconde anthologie de Superman en rouge et bleu ne propose aucun récit marquant ou pertinent, mais simplement quelques histoires anecdotiques et inintéressantes. C’est vraiment dommage.

– Mocassin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.