En mai, DC va mettre en avant ses personnages et créateurs asiatiques dans le one-shot DC Festival of Heroes, et l’éditeur en profitera pour introduire un nouveau personnage, Monkey Prince.

Monkey Prince, quand la légende devient un super-héros

Il s’agit d’un héros fortement inspiré de la légende du Roi Singe, le très célèbre Sun Wukong de la mythologie chinoise et du roman La Pérégrination vers l’Ouest, que beaucoup connaissent déjà ne serait-ce que par le biais de Dragon Ball, puisque Son Goku en est inspiré également. L’auteur Gene Luen Yang (Batman/Superman, Superman Smashes the Klan, New Super-Man) et l’artiste Bernard Chang (Teen Titans, Batman Beyond) se chargeront de son introduction dans une histoire de 12 pages au sein du one-shot qui sera nommée « The Monkey Prince Hates Superheroes ».

Il fera équipe avec Shazam pour affronter Dr.Sivana et un esprit démoniaque chinois. Chang signera également une variant cover autour du Monkey Prince. Une autre variant, dessinée par Stanley « Artgerm » Lau, sera autour de Cassandra Cain, tandis que la cover standard est de Jim Lee.

Les autres récits du Festival of Heroes

Parmi les autres histoires incluses dans cette anthologie de 100 pages, Ram V (Catwoman, Justice League Dark, The Swamp Thing) et Audrey Mok (Sera and the Royal Stars) raconteront le récit « Masks » autour de Cheshire et qui s’attachera à son run sur Catwoman. La protégée de Selina, Shoes, a une vision d’elle se faisant sauver par Cheshire quand elle était enfant. Elle y voit un signe, met un masque et prend l’identité de Cheshire Cat. Elle demande à sa mentor de l’entraîner, mais est-ce que Selina est prête à avoir une sidekick ?

Mariko Tamaki (Detective Comics, Harley Quinn : Breaking Glass) et Marcus To (Nightwing, Guardians of the Galaxy) sont sur l’histoire « Sounds » autour de Cassandra Cain. Cette Batgirl a beaucoup de mal avec les mots, mais arrive à comprendre les gens avec le langage du corps. Cependant, elle va rencontrer avec qui elle aurait voulu pouvoir utiliser des mots pour s’exprimer.

Dans « What’s in the Box ? » par Dustin Nguyen, c’est encore Cassandra Cain qui sera la protagoniste. Colin Wilkes alias Abuse (apparu dans Detective Comics #948 en 2008 et plus développé dans Streets of Gotham par après) la trouve assise près d’un pont, apparemment énervée par un commentaire de Damian Wayne.

Minh Lê a l’occasion parfaite pour ramener son Green Lantern Tai Pham (apparu dans Green Lantern : Legacy), avec cette fois l’artiste Trung Le Nguyen (The Magic Fish). Le jeune porteur de l’anneau se bat contre Arkillo, qui se moque de son costume traditionnel ressemblant à une robe. Il se rappelle alors un souvenir de sa défunte grand-mère de qui il a hérité ses pouvoirs.

Une histoire d’Amy Chu (Poison Ivy : Cycle of Life and Death) et Marcio Takara (Future State : Justice League, All-New Wolverine) nommée tout simplement « Festival of Heroes » traitera l’actualité avec Katana, Cyborg et Blue Beetle (Jaimes Reyes) qui s’occuperont de la sécurité pendant une célébration de la communauté asiatique et des îles du Pacifique et éviter un possible acte de violence d’un groupe suprémaciste blanc. Mais les héros se rappelleront vite que nous n’avons pas besoin de masques ou de super-pouvoirs pour être un héros.

Dans « Hawke & Kong », Greg Pak (Planet Hulk) et Sumit Kumar (These Savage Shores) participent au retour du fils de Green Arrow Connor Hawke en le mettant en duo avec Kong Kenan, le Super-Man de Chine. Ensemble, ils vont devoir réfléchir à une solution après qu’un dragon ait détruit le cadeau que Connor avait acheté pour sa tante coréenne.

Le scénariste de Master of None Aniz Ansari fera ses débuts en comics avec Sami Basri (Harley Quinn) écriront sur Damian Wayne qui se pose des questions sur son héritage et sur cette étrange pizza qu’il est en train de manger.

Sarah Kuhn (Shadow of the Batgirl) et Victoria Ying (Diana : Princess of the Amazons) racontent une histoire sur la réticence de Red Arrow envers tout ce qui est « kawaii » parce que les gens assument ses goûts basés sur son héritage japonais.

L’histoire « Family Dinner » n’a pas d’équipe créative mais verra la demi-Amazone Grace Choi rencontrer le père de sa copine Anissa Pierce. Mais puisqu’on parle bien de l’héroïne Thunder, son père est nul autre que Black Lightning.

Enfin, le duo de The Good Asian formé par Pornsak Pichetshote et Alexandre Tefenkqi seront sur un récit The Atom avec Ryan Choi qui essaie de vaincre un robot microscopique venu du futur pour sauver notre réalité.

L’anthologie DC Festival of Heroes : the Asian Superhero Celebration sortira le 11 mai pour 9.99$.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.