Le scénariste était arrivé chez DC en grande pompe en 2018, mais après tous ses déboires, le contrat d’exclusivité de Brian M Bendis a déjà pris fin et ne sera pas renouvelé.

La déception Bendis

C’était il y a déjà deux ans que Bendis reprenait les titres Superman et Action Comics pour écrire sa grande histoire, qui semble avoir été raccourcie. Outre le fait que la qualité n’était pas au rendez-vous selon nous, les ventes stagnaient par rapport à la période sous Peter Tomasi, qui a dû lui donner sa place. Sa renommée n’aura donc pas suffi à faire monter le Man of Steel dans les charts, et à l’instar de Marvel à l’époque, DC se demandait à quoi bon lui donner les avantages financiers d’un contrat exclusif.

Que ce soit ses titres Superman qu’il a rendu en décembre 2020, Leviathan, sa Legion, ses comics creator-owned ou la gamme Wonder Comics qu’il a lancé avec Young Justice, tous les projets de Bendis ont pris l’eau et on peut comprendre le non-renouvellement de son contrat. Cependant, le célèbre auteur garde un énorme pied chez DC, notamment avec sa présence au scénario du titre bien plus vendeur Justice League lors de l’initiative Infinite Frontier en mars 2021, aux côtés d’un autre ancien de chez Marvel : l’artiste David Marquez.

1 COMMENTAIRE

  1. Peter tomasi avait su donner un coup de peps aux aventures superman sans chercher à le rendre plus dark comme dans les new52 ou certains film don je ne dirais pas le nom. Ensuite le run de bendins a été un gâchis de tous c’est efforts accompli. J’espère que DC vas progressivement ce débarrasser de c’est mauvais idée surtout concernent jon Kent évidemment

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.